Quel est le salaire du Premier ministre en France ? (Elisabeth Borne)

Être le bras droit du Président de la République française est tout un ensemble de responsabilités à endosser. Avec tout le travail à effectuer, les décisions qui peuvent parfois s’avérer difficiles à prendre. On peut aussi facilement devenir une cible. Voilà pourquoi le salaire du Premier ministre en France se doit d’être à la hauteur des risques entrepris. La rémunération moyenne d’un Premier ministre français tourne autour des 15 000 euros bruts par mois. L’on peut dire que le Chef du gouvernement français ne chôme pas vu le salaire qu’il gagne. Combien gagne Élisabeth Borne ? Quel est le salaire du Premier ministre en France ?

Le salaire de la Première ministre française en chiffre précis 

Le salaire de la Première ministre en France est de 15 700 euros. Dans ce montant sont inclus :

  • L’indemnité de résidence,
  • L’indemnité de base,
  • L’indemnité de fonction non imposable.

En plus de sa rémunération, le Premier ministre bénéficie d’un logement de fonction qui se trouve à Matignon. Si Élisabeth Borne souhaite se ressourcer, elle peut aller au château de Champs-sur-Marne. Elle a aussi la possibilité de se rendre au château de Souzy-la-Briche.

À cela s’ajoute un accès gratuit au réseau SNCF, en plus des voitures de fonction ainsi que des chauffeurs. Le Chef du gouvernement dispose aussi d’une flotte d’avions pour ses déplacements professionnels. En plus du salaire de Premier ministre, elle possède de nombreuses résidences secondaires. De quoi donner envie à postuler si on a le profil !

·      Qu’en était-il du salaire du Premier ministre auparavant ?

Le salaire du Premier ministre en France était de 21 300 euros bruts par mois, avant 2012. On constate donc une baisse de 30% depuis François Hollande qui était Président de la République à l’époque. Depuis l’année 2017, le salaire du Premier ministre est imposable.

·      Une indemnité de départ en plus du reste

Pour le cas d’un Premier ministre, on ne parle pas de retraite, mais plutôt d’une indemnité de départ. Lorsqu’il n’est plus à son poste, il touche un montant d’environ 44 730 euros. Soit trois fois son salaire de Premier ministre dans le cas d’un traitement de 14 910 euros.

D’une part, pour pouvoir toucher cet argent, il n’a pas le droit de reprendre une activité rémunérée. Il est dans l’obligation d’attendre trois mois après son départ du gouvernement. Il en est de même pour tout homme ou femme politique qui a siégé au parlement. D’autre part, il est nécessaire que le Premier ministre fasse des déclarations de patrimoine. Sans oublier les déclarations d’intérêt. Celles-ci doivent être présentées à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique ou HATVP.

Salaire de Premier ministre en France : des anciens dirigeants qui ne sont pas en reste

Édith Cresson a coûté à l’État un montant de 33 000 euros en dépenses de personnel. Édouard Balladur, lui, c’était une somme de 45 000 euros. Jean-Pierre Raffarin, quant à lui, percevait 89 000 euros en plus de ses indemnités en tant que sénateur.

Quant à Dominique de Villepin, ses dépenses s’élevaient à 97 000 euros. Rappelons qu’il possède une entreprise dont le chiffre d’affaires était de 1,8 million d’euros, rien qu’en 2015 ! Ne manquons pas de mentionner Alain Juppé. Le montant pour le financement des retraites était de 102 000 euros. Il faut croire que l’univers de la politique est plus que rentable en France.

·      Premier ministre français : un avantage à vie

Bien que l’indemnité de départ est payée en une seule et unique fois, le Premier ministre perçoit un tout autre avantage. En effet, il bénéficie d’une voiture avec chauffeur ainsi que d’un assistant personnel pour le restant de ces jours.

Salaire du Premier ministre français à comparer au reste de l’Europe 

Annuellement, le Premier ministre norvégien reçoit une rémunération de plus de 145 400 euros par an. Soit environ 15 864 euros. Pour ce qui est du salaire Premier ministre finlandais, le montant est de 160 00 euros l’année. Le Chef de gouvernement du Pays-Bas est payé aux alentours de 144 000 euros. En 2012, le Premier ministre du Portugal avait un salaire Premier ministre mensuel ce 5 300 euros brut.

Pour ce qui est de la Première ministre de Suède, Magdalena Andersson, elle gagne un salaire d’environ 18 519 euros bruts par mois. Quant à celui de l’Italie, Mario Draghi, sa rémunération mensuelle est de 20 787 euros. Le salaire Premier ministre de l’Australie s’élève à 20 102 euros environ. Il s’agit de Scott Morrisson. Ne manquons pas de mentionner la Première ministre danoise, Mette Frederiksen qui est payée 18 897 euros brut par mois.

·      Salaire Premier ministre : combien gagne celui de l’Angleterre ?

Le Premier ministre britannique est payé 142 500 livres sterling par an. En plus de son salaire de Premier ministre, il reçoit également une rémunération en tant que membre du Parlement. Le montant de celle-ci est de 65 737 livres sterling. Généralement, le Premier ministre britannique est un membre du Conseil privé de Sa Majesté. Il peut donc se faire appeler « Très honorable ».

Les Britanniques ont une nouvelle Première ministre. Il s’agit de Liz Truss. Son salaire annuel s’élève à 161 401 livres sterling. Ce qui représente à peu près 181 404 euros. Dans ce traitement est inclus le salaire en tant que Chef de gouvernement. Elle reçoit aussi une rémunération de par son rôle de député.

·      Salaire Premier ministre : combien gagne celui de la Suisse ?

La Suisse étant parmi les plus prospères, il est raisonnable de se demander quel est le salaire du premier ministre. On parle plutôt de conseiller fédéral. En 2021, la rémunération était estimée aux environs de 454 581 francs par an. Il s’agit d’un traitement annuel brut. Il faut savoir que le salaire du personnel de la Confédération ne connaît pas d’augmentation réelle. Il est adapté en fonction du renchérissement.

Salaire premier ministre : lequel des dirigeants du monde est le mieux payé ?

Hsien Loong est le chef de gouvernement le mieux payé. Le salaire du premier ministre de Singapour était de 1,61 million de dollars rien qu’en 2021. Depuis qu’il est un homme politique, on estime sa fortune à plus de 27,3 millions de dollars. Une somme qu’il a accumulée au fil des années de pouvoir. Un tel salaire lui est permis étant donné que le pays est plus que prospère. Ajoutant à cela que la moindre effraction engendre une amende. Si quelqu’un jette par exemple un chewing-gum dans la rue, il devra payer une amende.

·      Salaire premier ministre : qu’en est-il de celui du Japon ?

Fumio Kishida reçoit un salaire de premier ministre d’environ 15 269 euros par mois. C’est sa rémunération brute. Il est intéressant de souligner que l’un des principaux projets de celui-ci est la hausse des salaires. D’après lui, une augmentation de la rémunération de la population contribuera à stimuler un cycle solide de croissance.

Toujours selon lui, c’est le meilleur moyen de distribuer les richesses. L’objectif principal étant de reconstruire la classe moyenne japonaise. Rappelons que les traitements dans le pays n’ont pas connu une grande évolution depuis les 30 dernières années. Pourtant en Europe et aux Etats-Unis, les salaires ont quand même évolué.

·      Salaire premier ministre : combien gagne celui du Canada ?

Au Canada, le Premier ministre est le mieux payé de la chambre basse du Parlement. Son salaire annuel est de 371 600 dollars environ. À ce salaire de premier ministre s’ajoute une indemnité de session à chaque fois qu’il est présent.

Salaire premier ministre : des qualifications requises pour pouvoir le toucher

N’est pas premier ministre qui veut l’être ! Bien avant de percevoir un salaire de Chef de gouvernement, il faut être élu par le Parlement. C’est le procédé général bien qu’il y ait des pays qui fassent exception. Bien sûr, le choix de celui-ci peut être basé sur la proposition du Chef de l’Etat, le Président de la République. Il peut tout aussi bien être directement nommé par celui-ci.

·      Les missions du Premier ministre

Les rôles d’un Premier ministre incombent un grand nombre de responsabilités. Ce qui justifie la rémunération plutôt conséquente. Il est responsable de la coordination de l’action entreprise par le gouvernement. C’est également lui qui dispose de l’administration. À savoir qu’il y va de sa responsabilité de prendre en charge la défense nationale. Le président de la République est quant à lui le Chef de l’armée.

·      Devenir Premier ministre

Pour jouir d’un tel poste, il faut présenter des prérequis académiques. Ce n’est pas tout le monde qui peut prétendre au poste. Il faut avoir à son palmarès une carrière politique fructueuse. Ce sont les personnes qui ont suivi des formations en droit ou encore en sciences politiques qui sont les plus représentées. Si vous êtes diplômé de l’école Science Po de Paris, vous êtes susceptible d’avoir le profil qu’il faut pour ce métier.

Il faut donc être surdiplômé pour pouvoir prétendre au poste de Premier ministre, mais aussi de ministre. Si la formation universitaire suivie concerne les sciences économiques, vous avez vos chances ! On a même des politiciens qui ont fait de la littérature. D’autres sont spécialisé en histoire et géographie. Toutefois, très peu des formations d’élite sont représentées en politique. Il s’agit notamment des sortants de grandes écoles de commerce.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.