Jean Michel Aphatie : quel est son salaire ?

Jean Michel Aphatie fait partie des journalistes qui font beaucoup parler de lui. Ayant travaillé pour de grandes enseignes telles que Canal+, RTL et France inter, il est aujourd’hui chez LCI. Pour avoir une idée sur son revenu, il est important de revoir en détail tout ce qui a été dit sur ses sources de revenu et aussi les fausses déclarations qui ont déjà eu lieu sur le sujet. Quel serait exactement le salaire de Jean Michel Aphatie ?

Jean-Michel Apathie : un salaire de journaliste fort intéressant

On ne parle pas dans le vide quand on fait référence à ce que touche le journaliste de LCI. Certes, son salaire de journaliste peut être considéré comme étant celui d’une personne dans la moyenne supérieure.

·      Les rumeurs sur son salaire

En 2015, une soi-disant fuite d’informations concernant son salaire a été communiquée par les médias. La rumeur annonçait donc son salaire à plus de 21 000 euros. Il est à noter qu’elle ne disait pas que c’est un salaire annuel. Non, on disait qu’il faisait cette somme tous les mois. Touché par cette rumeur, le journaliste démentira les informations qui sont propagées.

Jean Michel Apathie invité sur l’instant DE luxe profite de l’occasion pour rétablir la vérité. Lors de son intervention, il annonce que cette information est une pure invention de la part du journal qui l’avait communiqué. Il ajoute que le temps utilisé par ce dernier était au conditionnel. Continuant sur sa lancée, il dévoile lui-même son salaire d’alors. De ce fait, on en avait déduit que son salaire est de l’ordre de 10 000 euros.

·      Les 10 000 euros encore une approximation

Quand il annonce son salaire, il n’utilise pas clairement des mots d’une grande acuité. Si la question posée par l’interviewer demande de manière claire et nette le montant de son salaire, lui, il essaye d’esquiver la question. Cependant, il affirme que son salaire est inférieur à la somme de 20 000 euros.

Lire aussi  Salaire Karine Lemarchand : combien gagne-t-elle ?

Pour être plus précis, il ajoute que l’on pouvait diviser par deux le montant de référence et que là encore son salaire serait inférieur au résultat obtenu. D’où la raison de dire que les 10 000 euros se trouve être une approximation.

·      Un salaire qui est nettement supérieur à salaire classique d’un journaliste

Pour avoir une plus grande compréhension de la situation salariale de Jean Michel Apathie, il faut le mettre en relief avec celle d’un journaliste normal sur le sol français. Certes, on ne va pas le comparer avec un journaliste qui est début de carrière, ni même avec un qui est en milieu de carrière. Ces sujets ne peuvent pas entrer dans la comparaison et ce serait donner un aperçu irréaliste de la situation.

Pour ce faire, on mettra en relation son salaire avec celui d’un journaliste confirmé, avec plus de 20 ans d’expérience. Avec le cumul d’expérience, un journaliste classique peut gagner au maximum 4000 à 4500 euros. On constate facilement que même à ce niveau la comparaison ne peut pas se faire, c’est quasiment la moitié de celui touché par Apathie.

·      Les présentateurs télévisés : une comparaison de taille

Ici, on parle des présentateurs qui sont de renoms. Les présentateurs des journaux télévisés seront pris comme référence. Ici, en prenant comme base les 10 000 euros, plusieurs personnes sont mieux payées que Jean Michel. Il existe des personnes dans le domaine qui touche jusqu’à trois fois plus son salaire mensuel. Certains d’entre eux peuvent même gagner dans les 45 000 euros à la fin du mois. D’autres, en effectuant ce travail pour le week-end, toucheraient dans les 30 000 euros.

Loin d’être riche comme Crésus

Agacé par toutes les informations de toute part, le journaliste fait des révélations sur son passé et sur les difficultés financières par lesquelles il est passé. D’aucuns disent qu’il serait le propriétaire d’une résidence secondaire, qu’il viendrait de faire l’acquisition d’une voiture neuve. Tout cela part de la supposition qu’il est payé à 21 000 euros. Or, avec moins de 10 000 euros, c’est loin d’être une évidence.

Lire aussi  Salaire Ronaldo : combien gagne-t-il ?

·      Propriétaire d’un appartement et pas plus

Toujours en réponse à des questions posées par des journalistes collègues, Jean Michel Apathie dévoile que son salaire n’est pas assez conséquent pour lui donner le luxe de se payer une résidence secondaire. Il va même jusqu’à dire que bien qu’il soit le propriétaire de l’appartement qu’il occupe, il a dû faire un prêt pour l’avoir.

Dans la pratique, son salaire ne lui permet pas de s’acheter un appartement. Il a dû contracter une dette qui va durer sur 24 ans et qui continue jusqu’à ce jour. Il affirme même que cela pourrait encore s’échelonner sur les années qui suivront. Il est donc loin de la peinture que certaines personnes vaudraient dresser à son sujet. Certes, il ne fait pas partie du commun des journalistes, mais il ne touche pas non plus le salaire d’une Anne-Claire Coudray.

·      Une voiture d’occasion comme tout le monde

Voulant rétablir la vérité sur ses revenus, il va jusqu’à dire que les journalistes ne sont pas tous riches. Pour appuyer ses dires, il use de l’exemple de sa voiture. Il affirme haut et fort qu’il ne conduit pas une voiture neuve. Non, il conduit une voiture d’occasion comme la plupart des gens qui sont dans son cas.

Pour une personne qui a cumulé deux boulots à un moment donné de sa vie, c’est une affirmation qui met tout en relief. En effet, lors de la période où son prétendu salaire était de 21 000 euros, il était à la fois présentateur chez Canal + et RTL. Si avec cette situation, il ne pouvait pas se payer une voiture neuve, c’est qu’il a raison sur sa situation, et à plus forte raison sur ce qu’il voulait dire sur les autres journalistes.

Lire aussi  Salaire Nagui : combien gagne-t-il ?

Le parcours de Jean Michel Apathie pour avoir un salaire de 10 000 euros

Ici, il n’est pas question d’entrer dans les détails de sa vie personnelle et de son vécu lors de son enfance. Il s’agirait plus de comprendre son parcours professionnel, celui qui l’a conduit à ce niveau de revenu.

Jean Michel Apathie ne fait pas partie de ceux qu’on peut qualifier de précoces en ce qui concerne son éducation. Certes, il suit un parcours éducatif normal jusqu’à 14 ans. Là, il devra arrêter brusquement pour des raisons financières. 10 ans après, il finit par avoir son baccalauréat. De ce fait, il a pu intégrer l’école de journalisme de Bordeaux.

Ayant retracé brièvement son passé académique, il est aussi essentiel de revoir les entreprises par lesquelles il est passé. Aussi, la liste suivante vous donnera un aperçu rapide :

  • Hebdomadaire Politis,
  • Le parisien,
  • L’Express,
  • France inter,
  • RTL,
  • France 3,
  • Canal+,
  • Europe 1,
  • France info,
  • France 5.

Il est à noter qu’il a des distinctions qui lui valent ce salaire. Les récompenses qu’il a reçues s’inscrivent dans la continuité de son travail et de ses efforts. Le plus notable de ses distinctions se trouve être le prix Phillipe-Caloni.

Il est donné à la personne que l’on pense être le meilleur interviewer de l’année. On a ainsi un tableau du parcours d’un journaliste qui gagne plus ou moins 10 000 euros le mois. Rappelons que ce salaire donne accès à une somme annuelle de 120 000 euros bruts, assez coquets compte tenu des circonstances.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *