Quel est le salaire de Nikos ? Combien gagne-t-il ?

Nikos Aliagas n’est pas un inconnu. Au contraire, tout le monde le connaît. Il est célèbre depuis ses débuts dans Star Academy et bien plus tôt encore. Il est l’image même de la téléréalité en France à côté de ses confrères comme Denis Brogniart ou Jean-Luc Reichmann. En effet, depuis 1992, il fait sensation et il offre des sensations à tout le public. Les participants à ses jeux télévisés se souviennent certainement de sa fougue et de son zèle. Ce qui lui vaut un salaire démesuré, l’un des plus importants de l’histoire de la télé. Et depuis qu’il est sur TF1, ça s’envole littéralement !

Qui est Nikos Aliagas ?

Pour ceux qui ne le connaissent pas, ou qui font semblant de ne pas le connaître, Nikos Aliagas est un géant de la téléréalité française. Il a de bonnes valeurs.

Nikos Aliagas est né le 13 mai 1969 dans des circonstances contraignantes. En effet, il a dû passer à la couveuse parce qu’il a dû être opéré très tôt. Il a dû faire preuve de courage alors qu’il n’était qu’un bébé. Plus grand, il démontre toujours une telle combativité et promet à sa maman de se battre pour elle. Un moment touchant que ni la mère ni le fils n’oublieront jamais.

Cet état d’esprit est plus une valeur personnelle qu’autre chose transmit par son père. Celui-ci est grec. Il a quitté son pays et sa ville pour espérer mieux en France. Il a travaillé dur pour sa famille. Chose qui est également essentielle pour Nikos. Il donne toujours le meilleur de lui-même et travaille dur. Il est résilient et perfectionniste. Et tout cela a fait son succès sur le devant de la scène française.

Jusqu’à présent, il démontre ses valeurs à travers ses représentations. Cet homme impliqué et professionnel les met en application au quotidien. Il les garde et les respecte comme il s’y attache. À vrai dire, il les partage avec son public, les téléspectateurs et tout son entourage.

Plusieurs casquettes sur une seule tête

Nikos Aliagas est un travailleur accompli. Il est rémunéré chaque fois qu’il fait une apparition publique. Et elles sont nombreuses étant donné qu’il est en même temps :

  • animateur radio,
  • animateur télé,
  • artiste
  • chanteur,
  • écrivain,
  • journaliste,

–       Études et formations

Nikos a fait un bac littéraire. En même temps, il a pris des cours de langue chez des prêtres orthodoxes. Il maîtrise ainsi le grec moderne et le grec ancien. Normal, son père est grec. Il s’inscrit à La Sorbonne et obtient quelques années plus tard une maîtrise en lettres modernes. Sa formation de journaliste était toute faite. En plus du français et du grec, il parle l’italien, l’espagnol et l’anglais.

Lire aussi  Christine Kelly : quel est son salaire ?

Comme toujours, le poste d’animateur télé est rattaché à celui d’un animateur radio. Donc, oui, Nikos a fait de la radio. Son premier emploi était à Radio Notre-Dame Paris parce qu’il est orthodoxe. Pendant ses études, en 1988, il est déjà présentateur à la Radio France Internationale (RFI). Il devait présenter les évènements de nuit avec d’autres tâches.

La carrière étincelante de Nikos

C’est en 1993 que Nikos débute en tant que journaliste télé sur Euronews. Une chance pour son CV. Puisqu’il est polyglotte, il trouve un travail rapidement. Il a aussi signé chez :

  • TMC,
  • Alter Channel,
  • LCI,
  • Radio NRJ…

Il a donc été sur presque deux chaînes au moins du groupe TF1. En plus, il a déjà été présent dans d’autres chaînes très plébiscitées.

·      Comment est-il devenu si célèbre ?

Après son premier contrat, il enchaîne tout. Rapidement, de nombreux noms de la télé le repèrent comme Christine Bravo. Ainsi, il migre vers des émissions plus soft et représente fièrement la Grèce. Il sera même son ambassadeur parce qu’il présentera le JT du soir à Athènes sur Alter Channel. Il devient aussi chroniqueur au début des années 2000.

Tout change lorsqu’il est appelé à animer la téléréalité culte de ces années-là : la « Star Académy ». Il sera à sa tête de 2001 à 2008. Il reste fidèle à la Grèce en présentant aussi une émission dédiée « Rendez-Vous ». Nikos est aussi passé sur LCI, avec ses émissions « ça donne envie » et « talk-show » sans arrêter totalement la radio. Eh oui, on peut l’entendre sur radio NRJ sur le fameux 6/9 en 2011.

On le retrouve encore sur Europe 1 avec Bruce Toussaint et la fameuse « De quoi, j’ai l’air ». 2016. Tout le monde y passe : Sandrine Quétier, Karine Ferri et bien d’autres encore. On peut encore parler de « 50’Inside » ou « Après, 20 h c’est Canteloup ».

Bref, son plus grand succès serait certainement « Star Académy ». Le télé-crochet « The Voice » va peut-être changer la donne. On sait d’ailleurs que c’est sa plus grosse prise, celle qui a gonflé son portefeuille. Mais ce ne sont que des tremplins pour sa carrière qui est à summum. Il va encore aller loin puisqu’il est performant et inventif. C’est le cas lorsqu’il a pensé aux suites de « The Voice ».

Lire aussi  Fortune et salaire de Jeff Bezos : combien gagne-t-il ?

Salaire Nikos : les chiffres enfin révélés

On évalue Nikos Aliagas à 54 000 € par mois. C’est en tout cas sa valeur pour TF1, un salaire pour le moins confortable et très élevé. Dans le domaine, ils sont peu à être si gracieusement remerciés. Une seule minute à la télé et il empoche déjà 6 euros et quelques centimes. En une année et rien que sur TF1, il gagne dans les 280 000 €.

Certains pensent que c’est indécent. C’est juste incroyable puisque le métier d’animateur n’est pas aussi important que celui de médecin ou d’infirmier. Mais c’est ça TF1. La chaîne est généreuse avec ses meilleurs atouts, c’est-à-dire ses salariés les plus productifs. Elle l’est aussi avec ses confrères comme Denis Brogniart de Koh-Lanta ou encore Nagui.

Après, une telle fortune suscite bon nombre de questionnements. Mais un travailleur mérite son salaire, non ? Alors, y a-t-il de quoi s’énerver ? Non. Le métier d’animateur télé réussit davantage à certains qu’à d’autres. Quand on a de bons résultats aussi, on va loin même si on ne fait que de la télé. Nikos fait d’ailleurs partie des rares personnalités à avoir une attitude impeccable ou presque.

En d’autres mots, il ne ménage pas ses efforts et TFA ne ménage pas son salaire. Un contrat donnant-donnant qui fonctionne très bien. Pour tous les animateurs télé, c’est ainsi que ça marche de toute façon. Plus ils font exploser l’audimat, plus ils sont bien payés. Quelque part, il y a une idée de compétition. Mais le fond de l’histoire est vraiment la question d’audimat.

À combien s’élève la fortune de Nikos Aliagas ?

Nikos est très fortuné. Sa valeur est à plus de 185 millions d’euros actuellement. Ce chiffre est la somme de tous ses avoirs, quelle que soit la source. Il faut noter qu’il est toujours l’animateur principal de « The Voice » et compagnie. Ce serait même son plus gros boulot. Sa polyvalence lui vaut une place au cinéma et dans la littérature. On ne compte pas les autres contrats de publicité.

Lire aussi  Salaire Nagui : combien gagne-t-il ?

·      Nikos et The Voice

Depuis 2012, Nikos et Karine Ferri sont les animateurs principaux de « The Voice ». Depuis 2014, il y a « The Voice Kids ». L’homme de média est aussi auteur. Pour un prime ou une seule émission de « The Voice », il peut obtenir jusqu’à 15 000 €. Un animateur de son calibre aura au moins 25 000 €. Ainsi, l’ensemble de la saison va lui rapporter plus de 82 000 €.

Toujours « The Voice », la saison « All Stars » aurait fait doubler ce chiffre. Il pourrait gagner jusqu’à 220 000 € pour cette saison-là. L’anniversaire des 10 ans de l’émission va l’enrichir davantage. Chaque fois qu’une nouvelle saison ou un nouvel épisode se profile, c’est toujours le cas. Après, on comprend. Les gens, surtout les jeunes, veulent des diffusions de qualité et des animateurs qualifiés.

On ajoute les bonus, les primes de TF1 et les pourcentages des partenaires. Karine Ferri qui l’aide pour « The Voice » est largement en dessous, mais elle gagne suffisamment assez. Son poste de journaliste étant déjà très bien payé, on peut dire qu’il en a de l’argent.

·      Les différentes options avec Nikos Aliagas

Le métier d’animateur et de journaliste est le point central de toutes les activités de Nikos. Il a sorti des livres à ce sujet. En fait, il n’arrive pas toujours à concilier vie de famille et vie professionnelle. Il a même tendance à faire passer le job avant tout. Il partage tout cela dans ses écrits.

  • Vous pouvez retrouver « Allez voir chez les Grecs » ou « Carnet de route d’un Immigré » pour retracer son parcours ;
  • Pour des thèmes plus personnels, vous pouvez lire « Nikos Now » ;
  • Pour sa fille, il a écrit « Ce que j’aimerais te dire ».

Il fait encore de la publicité comme presque toutes les grandes personnalités. L’acteur en lui a eu l’occasion de se manifester, et plusieurs fois. Il a raconté son quotidien dans le film « Turf » en jouant son propre personnage. Il a aussi été voix off pour la doublure de Rio, le dessin animé. Ceci pour dire qu’il a autant de revenus que de ressources. Voilà pourquoi sa fortune est incroyablement bien garnie.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *