Salaire Pilote de F1 : quels sont leurs revenus ?

On dit que les pilotes de formule 1 gagnent une généreuse rémunération ? Vous êtes curieux de le savoir ? Il faut avouer que l’agent est roi dans ce domaine. Business à part entière, comme cela peut être le cas du football, il se pourrait qu’il soit particulièrement lucratif pour les pilotes. Le sport automobile ne cesse effectivement de faire parler de lui. Bien qu’à chaque grand prix, ces pilotes F1 risquent à chaque fois leur vie. Quel est le revenu d’un pilote de F1 ? Il existe beaucoup de disparités. Découvrons !

Salaire moyen d’un pilote F1

Même si les différences peuvent parfois être conséquentes concernant le salaire de pilote F1, il s’agit d’un métier bien payé. Ces sportifs gagneraient aux environs de 150 000 à 46 millions d’euros par an. Et cela sans les primes et les bonus.

Conduire une voiture lors d’une course automobile pourrait donc être particulièrement rentable. Cela étant, il s’agit d’une discipline qui n’est destinée qu’aux sportifs de haut niveau. Comme il demande des techniques irréprochables et un vrai savoir-faire, il est essentiel de s’entraîner dessus durant de nombreuses années.

Pour gagner des sommes pharaoniques tel que le septuple champion du monde de Formule 1 Lewis Hamilton, il faut donc être déjà un conducteur et être particulièrement expérimenté. Pour l’année 2022, son salaire annuel est estimé à près de 36 millions d’euros. Toujours hors primes et bonus. Pour gagner de tels montants, il est obligatoire de disposer de la Super Licence de la FIA. Mais surtout, il faut savoir sortir du lot.

Les pilotes de F1 les mieux payés

Lewis Hamilton est sans nul doute le pilote F1 le plus remarquable de tous les temps. Son salaire est évalué à 40 millions USD. Cependant, selon Forbes, il serait dépassé par Max Verstappen qui vient de signer son contrat avec l’écurie Red Bull jusqu’en 2028. Selon cette source, il toucherait pas moins de 50 millions d’euros par saison. Après ces deux pilotes, Fernando Alonso occupe la troisième place dans le classement des pilotes F1 les mieux payés. Son salaire annuel serait estimé à près 22,5 millions d’euros.

Cependant, ce ne sont que des estimations, étant donné que le salaire en F1 reste particulièrement mystérieux. Il y a lieu du salaire fixe, mais les primes et bonus restent également conséquents. Mais déjà, dans les années 90, on retrouve des pilotes comme Nigel Mansell qui avait empoché près de 12 millions de dollars. Cela représentait environ 36% du salaire du budget de l’équipe à cette époque. On retrouve aussi Michael Schumacher qui a pu gagner près de 32 millions de dollars lors de son intégration chez Ferrari.

Le salaire de pilote F1 2022

Le salaire d’un pilote F1 est généreux, oui. Tout le monde s’accorde là-dessus. Découvrons quels sont les protagonistes du formule 1 qui occupe le plateau pour 2022.

·      Lewis Hamilton, un pilote F1 qui pèse 40 millions de dollars

Ce septuple champion du monde gagne une somme faramineuse pouvant aller jusqu’à 50,4 millions de dollars par an selon de récentes publications comme celles rapportées sur talksport.com. Il serait ainsi l’un des pilotes F1 parmi les mieux payés au monde.

·      Max Verstappen, un salaire évalué actuellement à 50 millions d’euros

Ce pilote F1 ferait un salaire annuel de 46 767 580,00 d’euros. Quand il prolonge son contrat avec Red Bull, il profite en effet d’un salaire pouvant être qualifié de XXL. Il a notamment signé un contrat qui sera prolongé jusqu’en 2028.

·      Fernando Alonso, un pilote qui gagne 18 millions d’euros par saison

En continuant l’aventure avec Alpine jusqu’en 2023, il profite d’un salaire astronomique. Son salaire est estimé à 18 millions par saison. Mais, en étant ambitieux, il souhaiterait atteindre les 25 millions d’euros.

·      Sebastian vettel, avec après 280 millions d’euros durant sa carrière

Avec près de 280 millions d’euros de salaire cumulés durant sa carrière, il aurait un salaire moyen d’environ 18,7 millions d’euros par an. Quadruple champion du monde, il aurait fait deux saisons chez Aston Martin F1 Team. Il aurait également décroché un gros contrat avec Ferrari.

·      Charles Leclerc, 12 millions d’euros annuels chez Ferrari

En étant le golden boy de Ferrari, il aurait gagné un salaire de 12 millions de dollars. Il s’agit de ce pilote automobile monégasque qui a été engagé par la Scuderia Ferrari.

·      Ocon et Gasly, près de 4 millions d’euros pour la saison 2022

Pour l’année 2022, les français Pierre Gasly et Esteban Ocon toucheront près de 4 millions d’euros avec les primes et bonus compris.

On peut également parler de joueurs comme Daniel Ricciardo qui gagne tout de même un salaire confortable, bien qu’il n’a pas encore gagné de championnat.

·      Lando Norris, un salaire annuel de 2 millions d’euros

Ce pilote automobile britannique empochait en 2020, un salaire de 1,5 million d’euros annuel. Pour la saison 2021, il aurait touché près de 2 millions d’euros.

Hamilton, Verstappen et Vettel, le trio gagnant

En récapitulatif, nous pouvons affirmer que Lewis Hamilton de l’écurie Mercedes, Max Verstappen de Red Bull et Sebastian Vettel d’Aston Martin font partie du trio gagnant. Ces pilotes F1 gagnent respectivement 45, 20 et 17 millions de dollars.

Ensuite, Fernando Alonso d’Alpine, Valtteri Bottas de Mercedes et Charles Leclerc de Ferrari suivent de près le classement de ces pilotes F1 parmi les mieux payés au monde. Certains d’entre eux voient déjà de belles avenirs grâce à leur augmentation pour la saison à venir. Certains profitent de primes de résultats.

Les facteurs déterminant le salaire d’un pilote F1

La rémunération d’un pilote de F1 se fixe autour d’une négociation. Il prend toutefois en compte plusieurs critères. Le premier concerne notamment les palmarès de chaque star en sport autonomie. Ensuite, on ne peut faire l’impasse sur la popularité de celui-ci. Avant l’évolution exponentielle du digital, ces pilotes étaient évalués par le nombre de leur passage à la télé. Dans le monde digital, leur popularité est indiquée par leur nombre de followers.

En ayant compris l’importance d’une notoriété sur le web, des pilotes tels que Lewis Hamilton n’a pas manqué d’exploiter ces stratégies webmarketing. Il compterait en effet près de 5,7 millions sur Twitter s’il est suivi par 17,4 millions d’abonnés sur Instagram. Outre la notoriété, le salaire d’un pilote de F1 comporte également diverses primes et quelques bonus.

Les impacts de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le salaire pilote de F1

Après que la pandémie de coronavirus qui ait frôlé le monde entier, les pilotes F1 n’ont pas été épargnés non plus. Pour le cas de Lewis Hamilton entre autres, il aurait connu une chute annuelle vertigineuse d’environ 8 millions d’euros. En effet, l’activité économique F1 a été lourdement impactée. Elle a connu une baisse jusqu’à moins de 84%. Le CA est effectivement passé de 246 millions de dollars sur le premier trimestre 2019 à 39 millions de dollars en 2020. Le chiffre d’affaires s’est effondré dès le premier trimestre. Cela a été notamment dû à la suspension du championnat du monde.

Cependant, depuis mars 2022, le Grand prix de Formule 1 semble reprendre ses élans. Son calendrier est déjà rempli jusqu’en novembre 2022. Le tout premier a démarré en mars à Bahreïn. Le droit de diffusion est détenu par Canal+ pour le cas de la France.

Comment devenir pilote de F1 et comment entrer dans une écurie F1 ?

Si au vu de ces salaires particulièrement attrayants, vous décidez sérieusement de devenir pilote F1, ajouté au fait que c’est une passion que vous souhaitez vraiment réaliser, comment en être un ? Quelle formation pour être pilote F1 et bénéficier d’une rémunération plus qu’avantageuse ? Et ensuite, comment faire partie d’une écurie F1 ?

·      Devenir un pilote F1 expérimenté

Pour être un pilote de karting, il est possible depuis 2010 de préparer le DEJEPS en perfectionnement de sport automobile auprès de la FFSA Academy. Il s’agit plus précisément d’un diplôme d’État qui est octroyé par le Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Cette formation vous permettra de faire des entraînements en compétition.

Si vous êtes déjà un bon conducteur, il ne vous faudra plus qu’une Super Licence de la FIA pour être un pilote F1 et profiter d’un salaire particulièrement intéressant. Cette alternative vous permet effectivement de devenir un vrai pilote automobile et de participer à des championnats de formule 1.

·      Intégrer une écurie F1

Les écuries F1 se présentent telles que des industries à part entière. Elles répondent à des structures, des fonctionnements et des expertises spécifiques. Si on y recherche plus des ingénieurs plutôt que des pilotes, il existe toujours des moyens qui vont vous permettre de les intégrer. En tout cas, si vous êtes hyper motivé et passionné.

L’un des critères que vont chercher les recruteurs en écurie F1 est la ferveur. Avez-vous la passion, puis après l’expérience nécessaire ? Vous devez savoir qu’en dehors du fait d’être pilote, l’univers F1 est aussi un ensemble de métiers différents. Si vous avez d’autres talents que conduire, pourquoi ne pas vous intéresser aux professions qu’on y propose pour intégrer facilement ces écuries ?

Commentateur, journaliste, commissaire sportif, directeur de course, voilà tout autant de métier qui pourraient vous permettre d’intégrer plus facilement le monde de la F1, et qui sait, vous serez demain l’un des pilotes F1 les mieux payés au monde.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.