Salaire Djokovic : combien gagne le tennisman ?

Novak Djokovic est un joueur de tennis classé parmi le mieux payé. En 2021, ses revenus étaient estimés à 38 millions de dollars. Professionnel depuis 2003, il aurait amassé une sacrée somme tout au long de sa carrière. Ses exploits sportifs ne sont pas uniquement ses principales sources de revenus. Il aurait également des revenus extra sportifs découlant entre autres de ses partenariats publicitaires. Rappelons que Djokovic est considéré comme un des meilleurs joueurs de tennis au monde aux côtés de Roger Federer. Il a remporté près de 88 titres. Il serait ainsi tout à fait normal de s’intéresser au revenu de ce fameux tennisman ? Quel est le salaire de Novak Djokovic ? À combien sa fortune est-elle estimée ?

Le salaire moyen d’un tennisman ordinaire

Pour pouvoir mieux estimer le salaire de ce tennisman célèbre qu’est Djokovic, il serait tout juste de se pencher sur le salaire d’un joueur de tennis ordinaire. Ceux qui souhaitent y faire carrière peuvent également vouloir savoir les revenus d’un tel sportif.

Un salaire influencé par différents critères

Le niveau de jeu, l’expérience et la renommée du joueur font partie des éléments pouvant faire varier leur salaire. Pour ceux dotés d’un parcours exceptionnel, ils peuvent empocher jusqu’à des millions de dollars par an. Les tennismans moins populaires peuvent espérer gagner moins de 100 000 dollars. Pour le cas d’un joueur de tennis professionnel, il tourne autour de 60 000 dollars par an, ce qui peut lui faire un revenu mensuel d’environ 5000 dollars.

Parmi les critères pouvant influencer le salaire d’un joueur de tennis, on peut notamment citer :

  • Le classement du joueur,
  • Sa popularité,
  • Et son âge.

Novak Djokovic fait partie des joueurs de tennis les mieux payés au monde. Selon le magazine Forbes, il aurait gagné pas moins de 38 millions de dollars. Il aurait fait partie du classement avec Roger Federer, Rafael Nadal, Serena Williams et Maria Sharapova.

Ce que gagnent les joueurs de Roland Garros

Roland Garros est l’un des tournois de tennis où se joignent les plus grands joueurs. Il s’agit effectivement d’une grande occasion qui leur permettrait de se performer davantage et de travailler pour aller en demi-finale. Mondialement connu, il présente également de véritables enjeux en matière de salaire. Si ces tennismans atteignent le niveau requis, ils sont effectivement bien payés.

Le Prize Money est le nom qu’on donne au salaire du gagnant. En réalité, il s’agit surtout d’une dotation que l’organisateur du Roland Garros octroie aux joueurs. Au fur et à mesure que le joueur gravit les échelons, la somme du Prize Money devient plus conséquente. Ceux qui arrivent en huitième de finale, par exemple, ne profiteront pas des mêmes avantages que les finalistes.

Pour l’année 2021, le montant total du Prize Money s’élevait à 34 367 216 euros. Il a notamment connu une baisse si en 2020, il était totalisé à 38 millions d’euros. Ce fut en 2007 que l’égalité des salaires entre les hommes et les femmes ont été mises en place. Tous les joueurs, indépendamment de leur sexe, touchaient la même somme suivant sa qualification.

Afin d’avoir une idée plus précise des sommes qui s’échangent, voici les salaires des tennismans lors d’un tournoi de Roland Garos, homme et femme confondus :

  • Arrivé au troisième tour : 113 000 euros,
  • Ayant atteint le deuxième tour : 84 000 euros,
  • Au premier tour : 60 000 euros,
  • Salaire au huitième de final : 170 000 euros (2021),
  • Somme empoché par un joueur en quart de final : 255 000 euros (2021),
  • Revenu d’un demi-finaliste : 375 000 euros,
  • Finaliste : 750 000 euros,
  • Vainqueur : 1,4 millions d’euros.

Cela étant, il est important de préciser que ces sommes varient d’une année à une autre.

Les revenus de Novak Djokovic

Ce joueur de tennis serbe profiterait d’un revenu d’environ 38 millions de dollars. Ses revenus sportifs s’élèveraient à près de 8 millions de dollars et les 30 millions proviendraient de ses revenus extras sportifs.

Ce tennisman serait le seul à détenir le record de titres masculins du Grand Chelem en simple. Malgré sa défaite en demi-finale des JO, il reste en tête de course.

À la place du 3e meilleur joueur de tennis en 2019         

L’année 2019, Djokovic a pris la place du 3e joueur le mieux payé au monde. Dans cette position, il aurait empoché près de 93 millions de dollars. Cette somme se compose de 23, 4 millions en prix et près de 70 millions de dollars qu’il aurait reçus de ses contrats publicitaires.

De grands exploits pour des revenus bien mérités

Tout au long de sa carrière, il aurait remporté près de 85 tournois sur le circuit AT. Environ 20 d’entre eux sont du Grand Chelem. Ce sont des records qu’il départage avec Roger Federer et Raphaël Nadal. Ses gains restent toutefois exceptionnels à comparer à ses concurrents.

Djokovic aurait accumulé environ 153 120 635 de dollars tout au long de sa carrière. Des gains colossaux seront atteints en 2021. Pour voir un peu la différence, il faut savoir que Federer n’empoche que 130 millions de dollars si Raphaël touche environ 124 millions.

Les sources de revenus extras sportifs de Novak Djokovic

Grâce à sa notoriété, Djokovic ne s’impose pas uniquement dans l’univers du tennis. Une grande partie de ses revenus proviendraient également de ses partenariats publicitaires. Il collabore entre autres avec de grandes marques comme :

  • Lacoste,
  • Peugeot,
  • Asics,
  • Head,
  • Et Seiko.

Il aurait aussi décroché des contrats de sponsoring avec la Raiffeisen Bank, Hublot et Lemero, une marque spécialisée dans les cartouches d’imprimantes. En plus de ses partenariats avec les grandes marques, il disposerait d’une ligne de vêtements avec Uniqlo, une marque japonaise.

En plus de ses gains sportifs, Novak Djokovic ne gagnerait effectivement pas mal d’argent pour ses sponsorings. Il ferait également des placements de produit sur les réseaux sociaux qui lui vaut beaucoup d’argent.

Une défaite qui a fait baisser ses revenus

S’il n’a pas été disqualifié de l’US Open en 2020, il aurait pu gagner près de 250 000 dollars. Cela ne lui a pas permis d’arriver au quatrième tour. Il aurait touché par inattention un juge de ligne avec une balle de tennis.

À combien est estimée la fortune de ce grand tennisman ?

Si on tient compte de l’ensemble de la fortune de Novak Djokovic, il atteindrait les 200 millions de dollars. On peut en déduire qu’il figure parmi les sportifs les plus riches du monde. En plus du tennis, de ses partenariats publicitaires, il apprécie également multiplier les investissements dans les différentes entreprises.

On peut notamment parler de l’entreprise danoise de biotechnologie QuantBioRes où il réalise des investissements à hauteur de 80% avec sa femme. Cette société œuvre tout spécialement dans la recherche de solutions pour le COVID. D’autres alternatives étant donné que le joueur lui-même n’est pas d’accord avec le vaccin imposé.

Un parcours exemplaire qui mérite bien son salaire

Si Novak Djokovic en est arrivé là où il est aujourd’hui, ce n’est pas par hasard. Il sait que sa réussite dépend d’un travail acharné. Dès l’âge de 6 ans, il a travaillé pour réaliser son rêve, celui de devenir un joueur de tennis professionnel.

Un talent repéré très tôt

Jelena Gencic, une joueuse de tennis et de handball serbe, décide de le coacher. C’est en 2003, à l’âge de 16 ans qu’il commence à intégrer la classe professionnelle. Année après année, il enchaîne les succès. Ce n’est pas étonnant qu’il se soit rapidement vu propulsé au sommet, faisant de lui aujourd’hui, le tennisman parmi le mieux payé du monde.

Si ses parents n’étaient pas très enthousiastes au début, ils ont fini par l’accepter avec une grande détermination. C’est alors qu’il s’inscrit à l’académie Nikola Pilic à Munich. L’année 2001, il devient triple champion pour finalement intégrer la classe professionnelle quelques années plus tard.

Le Roland Garros de 2006 n’a fait que renforcer sa notoriété. En arrivant au quart de finale, il ne faisait plus qu’enchaîner les victoires. En 2007, il est devenu le numéro 7 mondial avec 24 victoires. L’année 2008, l’Open d’Australie l’érige au sommet. Entre l’année 2011 et 2015, il a décroché la première place mondiale six fois d’affilée.

Différentes distinctions en plus de ses victoires

En plus de ses victoires à plusieurs reprises, on lui a également discerné différents prix. Cela concerne notamment ses distinctions sportives et pour sa personnalité. On peut notamment parler du prix de « Citoyen d’honneur de la ville de Nikšić en 2021 ». Il aurait également reçu une « Distinction ITF World Champion » pour les années 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2018 et 2021. D’autres aussi ne sont pas à oublier comme le prix du « Joueur de l’année », le prix du « Come-back » (2018) et le prix « Sportif de l’année ».

Devenir un tennisman, une formation à entreprendre dès son jeune âge

Si au vu de ses salaires extravagants de Novak Djokovic vous souhaitez également devenir un tel professionnel, il faut commencer très tôt. Si vous l’envisagez pour vos enfants, ils peuvent commencer dès l’âge de 8 ans. Le plus important, en plus d’apprendre les techniques spécifiques relatives à ce sport, c’est de travailler l’endurance et la gestion des émotions. Une carrière professionnelle peut être envisageable dès 16 ans.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.