Olivier Rousteing : quel est son salaire ?

Tout juste âgé de 36 ans en septembre dernier, le directeur de la maison Balmain, Olivier Rousteing, fait partie des jeunes qui sont dans la sphère des riches et des plus grandes fortunes de ce monde. Étant un styliste des plus talentueux et respecté, il est aujourd’hui à la tête d’un empire qui vaut des millions d’euros. Leurs chiffres d’affaires se comptent par centaines de millions. Le salaire d’Olivier Rousteingdevient ainsi un sujet très intéressant. Les chiffres laissent à croire qu’il devrait être loin de ce qu’un Français moyen peut connaître.

Olivier Rousteing : un salaire net difficile à connaître

Certes, Olivier Rousteing est des plus grosses pointures en matière de mode sur le sol français, mais pour connaître son salaire il faut vraiment le vouloir. Il n’est pas très bavard sur ce côté de sa vie. Une célébrité n’étale pas forcément les détails de ses revenus sur les réseaux et la toile. Qui plus est, il occupe un poste très important qui justifie une telle précaution de la part des deux parties. Être directeur créatif de Balmainn’est pas une chose anodine, loin de là.

·      Une valeur nette : une approximation des revenus

Il existe bien des façons d’estimer les gains d’une personne. Parmi eux se trouve la valeur nette d’une personne dans le domaine dans lequel elle exerce. Durant l’année 2020, sa valeur est estimée à 110 millions de dollars américains. Un montant qu’on peut qualifier d’assez coquet.

Ce chiffre équivaut à ce qu’il a gagné durant toute sa carrière. Mais en ce qui concerne celle qui le met sur le toit de la maison Balmain, elle ne dure que depuis 10 ans. C’est dire qu’il a encore toute une vie qui l’attend au sommet. Et vu son caractère de battant, il n’est pas près de le laisser tomber de sitôt.

Pour donner un aperçu plus clair de l’évolution de ses avoirs, voici une l’évolution de sa fortune sur les 5 dernières années :

  • En 2021 : 96 millions de dollars,
  • En 2020 : 92 millions de dollars,
  • En 2019 : 90 millions de dollars,
  • En 2018 : 88 millions de dollars,
  • En 2017 : 85 millions de dollars.
Lire aussi  Léa Salamé : Quel est son salaire ?

En effet, il a été victime d’un incendie à son domicile. Ce que lui ont valu plusieurs brûlures au second degré. Son visage n’a pas été épargné par les flammes. Cependant, il ne s’est pas laissé abattu et a su retrouver la force nécessaire pour continuer. Après une chirurgie, il retourne devant le média et continue de faire profiter au monde son talent extraordinaire.

·      La valeur des créations d’Olivier Rousteing

Le produit de son imagination et de son talent lui a valu un poste que peu de gens peuvent espérer atteindre dans leur vie. Mais sa carrière ne se limite pas à un emploi administratif où il faut signer des contrats. Il a travaillé et habillé plusieurs des plus grandes stars qu’on connaît. Il a notamment collaboré avec Kanye West, Kim Kardashian et Beyoncé (rien que la diva américaine). Qui plus est, fait partie du cercle de Rihanna, rien que ça.

Olivier Rousteing : la main de Midas

L’allégorie est simple, tout ce que touche le jeune homme se transforme en un produit de luxe que tout le monde veut avoir chez soi. La maison Balmain est l’un des exemples les plus concrets de la magie qu’il fait. Son intervention donne une seconde vie à la maison, et leur permet de faire un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros.

De plus, sa prise de fonction a aussi conduit à une proposition de rachat de la part des Qatariens à des hauteurs astronomiques. Ici, on parle d’un demi-milliard d’euros. Pour être plus précis, le montant monte jusqu’à 485 millions d’euros. Dans la pratique, la maison entière a vu sa côte grimper à hauteur de 15 fois sa valeur initiale.

Lire aussi  Julien Bugier : Quel est ton salaire ?

Le prix d’un produit balmain

Pour avoir une idée de ce qui se passe dans le portefeuille d’Olivier Rousteing, il serait intéressant de voir ce que vaut une de ses créations dans la maison Balmain. Dans un premier temps, il convient de noter que les produits ne se limitent pas à de simples vêtements, mais s’élargissent sur des gammes qui vont du simple tee-shirt, en passant par la ceinture et les lunettes, sans oublier les différentes vestes et chemises. La marque que supervise le créateur bordelais sort autant de produits de luxe pour femme que pour homme.

·      Le coût des produits pour femme

Dans la rubrique essentielle femme, on peut trouver des produits à partir de 850 euros. Un chiffre qui n’est pas donné à tout le monde. Le prix le moyen s’articule autour de 1500 à 1900 euros. Une belle source de revenus pour Oliviers, bien qu’on ne connaisse pas le fonctionnement général de son salaire, cela donne une idée de la valeur de ses créations.

·      Le prix dans les rayons pour homme

Dans le rayon pour homme, la facture est un peu plus chère. Pour l’entrée de gamme, enfin le moins cher, puisqu’on est en présence d’une marque de luxe, on doit compter dans les 850 euros. Si les points de départ sont à peu près la même, pour les hommes les prix s’articulent autour de 1700 à 2000 euros. Il va même jusqu’à dépasser les 3000 euros.

·      La collaboration avec Pokémon

Les autres domaines touchés par la maison et qui se sont transformés en un grand succès sont nombreux. Mais parmi les plus prestigieux se trouve la collaboration avec la franchise de jeu vidéo Pokémon. Elle est à elle seule une grosse réussite, ce qui rend d’autant plus difficile le challenge. Mais pour Olivier Rousteing, l’impossible n’existe pas. Aussi, il a su associer la mascotte Pikachu à un produit de luxe. Rien que ça.

Lire aussi  Christine Kelly : quel est son salaire ?

Avec toutes ces réalisations, on estime le salaire d’Olivier Rousteing à plus de 2 millions d’euros par année. Un revenu assez plaisant pour une personne qui est dans le domaine de la mode. Un directeur artistique dans ce domaine touche en moyen 4500 euros. Ici, on prend déjà l’exemple de ceux qui sont les mieux payés dans le domaine.

Les fonctions d’Olivier Rousteing

Le monde de la mode n’a plus de secret pour le génie qu’est Olivier Rousteing. Son métier principal se trouve toujours être celui de Styliste modéliste. Mais, ses fonctions et ses responsabilités dans la maison Balmain fait de lui une personne multitâche.

Pour assurer la direction d’une telle maison et lui donner son grand coup de succès, Olivier Rousteing doit assurer les points suivants :

  • Déterminer la ligne directrice de la collection,
  • Diriger tout le processus de création,
  • Définir l’image de marque,
  • Conduire les plans de communication.

Ces tâches sont d’une importance capitale dans la survie et le bon fonctionnement d’une marque de luxe. Il faut avoir des compétences bien précises pour pouvoir garantir un chiffre d’affaires acceptable. Or, Olivier Rousteing fait mieux que le minimum syndical.

Pour prétendre à ce poste, Olivier Rousteing est passé par une formation chez l’ESMOD à Paris. Commençant comme designer chez Roberto Cavalli. De là, il passe chez Balmain comme chef de la création dans la rubrique femme. Démontrant un talent certain pour la mode et un sérieux qui dépasse l’entendement, il arrive à prendre les commandes de la maison à tout juste 25 ans. Un exploit qui n’est pas anodin. Malgré l’absence de reconnaissance officielle sous la forme d’un prix, il reste parmi les créateurs les plus doués dans le domaine.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *