Salaire d’une coiffeuse : combien gagne-t-elle ?

Se rendre dans un salon de coiffure, pour se faire belle, se couper les cheveux ou recevoir des soins, c’est monnaie courante. Femme et homme aiment se faire dorloter. Il n’y a rien de plus agréable qu’un professionnel de l’esthétisme qui prend soin de soi. Grâce à son expérience et son savoir-faire, on ne peut qu’être certain d’être satisfait du résultat. La coupe de cheveux, la mise en beauté en tout genre sont des prestations qui ont un prix. Le travail d’un coiffeur relève également d’une passion. Pour un projet de reconversion professionnelle vers ce métier, combien s’élève le salaire d’une coiffeuse ? Combien peut-on espérer gagner en tant que coiffeuse ?

Un salaire qui diffère en fonction de la classification

D’une part, il y a le niveau un, 1er échelon. Celui-ci regroupe les coiffeurs et coiffeuses débutantes. Leur salaire minimal s’élève à 1 420 euros. Pour ce qui est de l’échelon 2 et 3 du niveau 1, on a les coiffeurs et coiffeuses et celles qui sont confirmées. Le salaire minimal est respectivement de 1 435 euros et 1 450 euros.

D’autre part, on a le niveau deux, composé de trois échelons également. De premier abord, il y a les coiffeuses qualifiées. On les appelle également les techniciens. Leur rémunération minimale s’élève à 1 470 euros et 1 500 euros. Au second échelon, il y a les coiffeurs qualifiés, aussi appelés techniciens qualifiés gagnent 1 590 euros. Au troisième échelon, on retrouve les professionnels très hautement qualifiés, le salaire d’une coiffeuse minimal est de 1 720 euros.

Des salaires variés suivant le statut du professionnel

En dehors de la classification, le statut de la coiffeuse ou du coiffeur compte également dans la détermination de ses revenus.

·      Salaire coiffeuse en salon : quelle en est la somme minimale espérer ?

En France, le salaire d’une coiffeuse travaillant en salon est à partir de 1 107 euros bruts. Il peut aller jusqu’à 3 739 euros par mois. Ce qui équivaut à une rémunération mensuelle moyenne d’environ 2 080 euros bruts. Pour ce qui est des coiffeurs à domicile, ceux-là sont payés entre 586 euros et 2 062 euros mensuellement. Ce qui fait un salaire moyen de 1 205 euros brut, le mois.

·      Salaire coiffeuse : qu’en est-il du chiffre d’affaires ?

Pour ce qui est des coiffeurs indépendants, ils peuvent générer un chiffre d’affaires de 80 000 euros. Il s’agit là du montant moyen, en fonction de leur activité. En volume d’affaires, les coiffeurs à domicile feraient en moyenne 30 000 euros de chiffre. Rappelons que le chiffre d’affaires représente la totalité de la somme réalisée par le salon.

·      Coiffeur à domicile : une alternative fleurissante ?

Le métier de coiffure à domicile a d’ores et déjà existé. Néanmoins pendant la pandémie, il a connu un franc succès.  Si bien que beaucoup de professionnels s’y sont aventurés et habitués. La coiffeuse propose les mêmes prestations, dont les colorations, les coupes ainsi que les brushings. À la différence près qu’elle se rend au domicile des clients. Un service qu’une tranche de la clientèle semble continuer à apprécier, même jusqu’à maintenant.

Salaire net d’un coiffeur et évolution

Un coiffeur touche en moyenne un salaire mensuel d’environ 1 550 euros net par mois. Cela va faire près de 22 000 euros de salaire brut annuel. Un salaire qui fait moins de 790 euros que le salaire moyen en France.

En début de carrière, ce professionnel de la beauté de la chevelure peut espérer toucher près de 1 250 euros nets par mois. Ici, il témoigne de 1 à 3 ans d’expérience. Son salaire sera dans ce cas moins de 19% que la moyenne. En milieu de carrière, il aura moins de 8% que le salaire médian soit près de 1 430 euros de salaire net par mois. Ceci équivaut entre 4 à 9 ans d’expérience.

Lorsque cet expert des cheveux acquiert davantage en expérience, il peut gagner plus de 2 100 euros. Un salaire représentant une hausse de 35% à comparer au salaire moyen. En fin de carrière, il va connaître une augmentation exponentielle de 61%, ce qui va lui permettre de toucher environ 2 500 euros de salaire mensuel. Il va généralement compter dans ce cas près de 20 ans d’expérience.

Qu’en est-il du salaire des apprentis coiffeurs ?

Bien que la rémunération des apprentis soit inférieure à celle des coiffeurs débutants, elle ne peut être au-dessous d’une certaine somme. Il faut savoir que le salaire perçu dépend de l’âge ainsi que de l’expérience de l’individu.

Rappelons que le contrat d’un jeune en apprentissage est évalué sur la base de 151,67 euros. Il est donc semblable à celui d’un salarié. Pour les apprentis ayant une année d’expérience, la rémunération est de 938 euros s’ils ont moins de 18 ans. À partir de 1103 euros pour les 18 à 20 ans. Un salaire de 1 317 euros et accordé à ceux qui ont plus de 21 ans.

Les apprentis ayant à leur compte deux années d’expérience ont une rémunération différente. Pour ceux qui ont moins de 18 ans, mensuellement, ils touchent 1 103 euros. Les 18 à 20 ans, eux reçoivent un salaire de coiffeuse de 1 267 euros. Pour finir, ceux qui ont plus de 21 ans sont rémunérés 1 317 euros.

Les compléments de salaire pour un coiffeur

Le salaire des coiffeurs qu’on a évoqué ne comporte pas encore les primes ni des heures supplémentaires ou des intéressements. Ce sont notamment ces éléments qui viennent compléter le salaire de ce professionnel. Ils vont toutefois varier en fonction de l’expérience. Il ne sera effectivement pas pareil pour un débutant et un responsable de salon.

Plusieurs conditions peuvent permettre de bénéficier de ces primes. On peut par exemple parler de la capacité à atteindre le chiffre d’affaires. Si le CA escompté est atteint, un coiffeur peut notamment toucher 10% au minimum sur l’ensemble des prestations réalisées une fois le montant convenu dépassé.

Un coiffeur va aussi profiter d’une prime d’ancienneté. Elle sera fixée par une convention collective du domaine de la coiffure et d’autres métiers connexes. Elle va varier en fonction de l’ancienneté :

  • Coiffeur avec 5 ans d’expérience dans un salon : 30 euros,
  • Coiffeur avec 7 ans d’expérience : 42 euros,
  • Coiffeur avec 9 ans d’ancienneté : 54 euros,
  • Plus de 15 ans d’expérience : 85 euros.

Ce système de prime permet de motiver davantage la coiffeuse dans ses tâches et l’incite à évoluer encore plus. Au fil de son expérience, il ne reste pas seulement une coiffeuse, mais va aussi s’atteler à d’autres tâches comme la gestion de stocks ou le déploiement de différents logiciels de caisse.

Si vous travaillez dans les salons haut de gamme, vous allez aussi pouvoir bénéficier de pourboires. Et dans les grandes villes, les clients, surtout lorsqu’ils sont satisfaits, sont particulièrement généreux.

Métier de coiffeur, les évolutions vers lesquelles s’orienter

Une fois que la formation aura été terminée, la première étape de la carrière c’est d’être assistant-coiffeur ou encore shampouineur. Cette expérience durera plusieurs mois. Là seulement, vous pourrez vous charger de vos propres clients. Le ou la débutante pourra se spécialiser dans le domaine de son choix.

Afin de diversifier ses compétences, il est possible pour le coiffeur de se former en esthétisme. D’une part, c’est une astuce pratique pour augmenter le salaire en tant que coiffeuse. D’autre part, en ayant le titre de coiffeuse-esthéticienne, vous pourrez fidéliser davantage votre clientèle.

·      Un métier qui nécessite quelques qualités

Tout le monde peut devenir coiffeur. Néanmoins, ce n’est pas tout le monde qui peut réussir l’exercice de ce métier. Pour faire la différence et gagner un salaire de coiffeuse décent, il faut avoir quelques atouts. Tout d’abord, qui aurait envie de se rendre dans un salon où la coiffeuse n’est pas souriante et pas accueillante ? Le sourire et la sociabilité sont donc les principales clés.

Il est aussi nécessaire d’être à l’écoute des clients. Il y a celles qui savent exactement ce qu’elles veulent, donnez-leur la liberté d’exprimer leur envie. Il y en a d’autres qui ne sont pas très sûres, ne manquez pas de leur proposer différents types de coiffure. Elles sauront trouver leur bonheur et se sentiront écoutées et valorisées.

Être un bon coiffeur, c’est également faire preuve de créativité. Il ne s’agit pas non plus d’aller à l’extrême, loin de là ! Toutefois, pour bénéficier d’un salaire de coiffeuse intéressant, travaillez afin que le client apprécie sa coiffure. Il est important de cultiver votre sens de l’esthétisme.

Quelles formations pour gagner de l’argent en tant que coiffeuse ?

Avant de pouvoir recevoir la rémunération d’une coiffeuse, il est important d’en connaître le parcours. Notons qu’il existe plusieurs formations pour se professionnaliser. Il y a le CAP. On compte le CAP métiers de la coiffure ainsi que le MC coiffure coupe couleur. Rappelons que celui-ci est accessible après l’obtention du CAP coiffure.

D’autres parcours peuvent aussi être cités :

  • Le brevet professionnel ou BP coiffure,
  • Le Bac pro métiers de la coiffure,
  • Le bac pro perruquier-posticheur,
  • Le brevet de maîtrise ou BM coiffeur,
  • Le BTS Métiers de la coiffure.

Ce dernier vous offre la possibilité d’être manager ou de créer votre propre entreprise spécialisée dans le capillaire. Plus vous avez acquis d’expériences, plus vous pourrez augmenter votre salaire coiffeuse.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.