Salaire d’un tatoueur : combien gagne ce professionnel ?

Artiste né, un tatouer ne se fie pas seulement à son savoir-faire. C’est un métier qui requiert beaucoup de créativité et d’imagination. Il demande également beaucoup de patience. Combien gagne un tatoueur ? Voilà une bonne question vu l’ampleur du travail qu’il doit accomplir. Si une vingtaine d’années auparavant, on en retrouve qu’en petit nombre, les tatoueurs comptent déjà par milliers à l’heure actuelle. Il peut être difficile d’évaluer son salaire étant donné la particularité de ses missions et dont sa réussite dépend en grande partie de sa créativité. Souvent rémunéré à la pièce de tatouage réalisé, il aura une paie qui varie beaucoup. Quel est le salaire d’un tatoueur en France ? Peut-on avoir un aperçu de ce qu’il en est ?

Combien gagne un tatoueur ? Le salaire moyen ce professionnel en France

En France, le salaire moyen d’un tatoueur 156 000 euros par an. Il ferait un salaire d’environ 85, 71 euros l’heure. Une somme conséquente. Après, il peut varier en fonction des années d’expérience et de la renommée du professionnel. Au mois, cela lui fait un salaire moyen de 13 000 euros. En fonction de l’expérience, il peut toucher entre 1000 et 2000 euros par mois.

·      Salaire d’un tatoueur débutant

En tant que débutant, un tatoueur peut prétendre à un salaire tout juste au-dessus du SMIC. Bien évidemment, comme toutes les professions, cette rémunération peut rapidement évoluer en fonction de l’expérience. Pour un salaire entre 1200 et 1500 euros bruts par mois, il peut gagner un revenu annuel d’environ 18 000 à 23 000 euros. Pour voir ce salaire augmenter, il faut déjà acquérir plus de notoriété auprès des clients. Il devra dans ce cas faire preuve d’une grande originalité et de savoir-faire.

·      Salaire d’un tatoueur en niveau intermédiaire

En acquérant plus de savoir-faire, il devrait obtenir un salaire plus conséquent. Tout peut aussi dépendre de ses démarches marketing. Parce que pour se faire connaître, il ne suffit plus de faire un bon travail. Avec la concurrence devenue de plus en plus rude, il est essentiel de savoir promouvoir son talent. Désormais, vous pouvez, en tant qu’artiste tatoueur, disposer de votre propre site et y exposer votre travail. Voilà une des façons les plus rapides pour assigner votre réputation.

·      Salaire d’un tatoueur expérimenté

Un tatoueur expérimenté peut gagner environ 2500 à 3000 euros bruts par mois. Il pourra ainsi toucher un salaire d’à peu près 30 000 à 36 000 euros. Ces sommes ne sont pas encore déduites des charges sociales et impôts. Ce sont là des salaires pour des tatoueurs exerçant en tant que salariés. Pour un professionnel indépendant et reconnu, la rémunération peut largement dépasser les 3 000 euros bruts par mois.

Lire aussi  Salaire d’une coiffeuse : combien gagne-t-elle ?

·      Salaire d’un tatoueur en fonction de la région

La région entre dans la liste des éléments faisant varier le salaire d’un tatoueur. À Paris, un tatoueur salarié peut profiter d’une rétribution de 1 500 à 2 300 euros tandis qu’il sera payé aux environs de 1 400 à 2 200 en région, comme à Lyon par exemple.

C’est pareil pour le cas d’un indépendant. À Paris, il peut être rémunéré à près de 1 800 à 2 800 euros par mois. À Lyon, il percevra entre 1 400 et 2 600 euros de salaire mensuel.

Evoluer dans votre métier ou vous reconvertir ?

Faites un point gratuitement sur votre carrière

Financée par votre CPF.

Un bilan en ligne ou en présentiel.

Oui, je veux faire un point gratuit

 

Combien gagne un tatoueur indépendant ? Quel serait son chiffre d’affaires ?

Un tatoueur peut travailler en tant que salarié dans un salon de tatouage ou un centre de beauté qui propose ce service. Mais, avec de solides expériences, il peut également s’engager en tant que salarié. Dans ce cas, son salaire peut tourner autour de 600 au début à plus de 2000 euros lorsqu’il arrive à se faire plus client.

L’une des difficultés pour le métier de tatoueur entrepreneur est le fait de fixer des prix justes en fonction du travail rendu. Pour cela, il aura besoin de faire une étude de marché. La tarification moyenne est d’environ 70 à 80 euros l’heure.

En se lançant à son propre compte, un tatoueur doit également considérer d’autres éléments. Avoir son propre salon représente effectivement un réel investissement. Parmi les dépenses qui vont vous incomber, on peut parler :

  • Du studio et des équipements qui le composent,
  • Du loyer,
  • Des frais d’entretien de votre studio,
  • De la TVA et des impôts,
  • Du salaire de ses employés,
  • Et d’autres encore.

Être en tatoueur freelance exige par ailleurs beaucoup de responsabilités. Être son propre patron offre beaucoup de liberté, certes. Mais, vous devez aussi avoir beaucoup de discipline. Ceci ne sera pas autant difficile si vous êtes passionné par ce que vous faites.

Lire aussi  Salaire parfumeur : quel revenu ?

En tant qu’indépendant, vous n’allez pas non plus profiter de congés payés et d’autres avantages dont bénéficient les salariés. Vous n’aurez pas de revenus fixes ni d’allocations familiales. Néanmoins, si vous savez exploiter votre créativité et si vous offrez des services impeccables, vous pourrez gagner largement plus qu’en étant un employé.

Les pourboires pour les tatoueurs, une forme de bonus

Une autre forme de rémunération que peut toucher un artiste tatoueur est le pourboire. Signe d’appréciation des clients, il peut dans certains cas être fort intéressant et arrondir les fins du mois pour les salariés. Si cette habitude n’est pas vraiment appliquée dans de nombreux pays, notamment dans le nôtre, elle est cependant obligatoire dans le pays de l’Oncle Sam.

Aussi, vous ne pourrez pas compter sur ces pourboires pour constituer un revenu correct. On sait tout simplement que son pourcentage approche les 20% du prix final de votre tatouage. S’il n’est pas toujours certain d’en avoir, vous pouvez le compter comme une petite prime.

Ouvrir son studio ou travailler en tant que salarié : lequel est plus avantageux pour un tatoueur ?

Comme le métier de tatoueur relève d’un art propre à la créativité, il peut être exercé en indépendant ou en tant qu’employé d’un studio de tatouage. Ces deux options présentent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Le métier de tatoueur indépendant assure plus de liberté tandis que celui du salarié vous fait profiter d’une situation financière plus stable.

·      Savoir valoriser son métier pour profiter d’une excellente rémunération

Peu importe les plus ou les moins de chaque statut, pour avoir la rémunération que vous souhaitez, il est important de savoir valoriser vos talents et votre travail. Dans de nombreux cas, il n’est pas rare que les clients négocient encore le prix appliqué pour un modèle donné. Pourtant, faire un tatouage n’est pas seulement le fait de leur dessiner la peau. Un tatoueur est un créateur de souvenirs et de style. Si le client souhaite avoir un travail à la hauteur de ses attentes, il va devoir y mettre le prix. En toute subtilité, c’est ce que vous devez faire comprendre à vos clients. Notamment en leur imposant votre savoir-faire en toute professionnalisme.

·      Travailler avec passion pour faire plus d’argent

Être tatoueur n’est pas donné à tout le monde. Vous pouvez avoir affaire à des clients exigeants et d’autres détails relatifs à votre travail. Vous n’avez donc aucune autre option que d’être persévérant pour réussir. La volonté et la patience sont de mise pour faire ressortir votre créativité. Aussi, vous devez constamment améliorer votre savoir-faire par des formations.

Lire aussi  Salaire maquilleuse professionnelle : combien gagne-t-elle ?

La formation pour devenir un tatoueur expérimenté et évolution de carrière

En France, le métier de tatoueur n’exige aucun diplôme en particulier. Néanmoins, il y a l’École Française de Tatouage qui peut vous remettre une certification professionnelle. Ceci étant, compte tenu de la délicatesse de la profession, vous devez prendre le temps de suivre une formation en matière de règles d’hygiène et de stérilisation. Il s’avère même que c’est obligatoire. Ce parcours peut ne vous prendra généralement qu’environ 21 heures pouvant s’étaler sur 3 jours. À la fin de cette formation, vous aurez un certificat. Si vous ne l’avez pas, vous n’aurez pas le droit d’exercer en tant que tatoueur. Il est effectivement obligatoire dans l’Hexagone.

·      Les qualités requises pour être un bon tatoueur

On ne peut pas devenir tatoueur parce qu’on n’a rien à faire. Il faut en être passionné et avoir beaucoup de créativité. Avant d’avoir un revenu décent en tant que tatoueur, il y a beaucoup de travail à faire derrière.

Des qualités spécifiques sont également requises. En voici quelques-unes :

  • La créativité,
  • La fibre artistique,
  • La rigueur,
  • Le goût pour le dessin,
  • L’art de la communication,
  • L’écoute,
  • Le goût du dessin,
  • La patience,
  • La persévérance.

La liste peut être longue. Pour aller d’un salaire de 1 200 à 3 000 euros, vous devez dénicher le plus qui vous démarque.

·      Évolution de carrière en tant que tatoueur

Un tatoueur salarié peut devenir indépendant et ouvrir son propre salon. Une carrière internationale est également à envisager. Il peut également s’entraîner pour devenir un formateur. Voilà quelques pistes que vous pouvez creuser si vous désirez vous épanouir davantage dans ce secteur.

Notons que le marché du tatouage est à l’heure actuelle est en pleine évolution. Ceci notamment en raison du fait que les tatouages existent en une très grande variété de modèles et qu’il est possible d’en dénicher un en fonction des goûts et des préférences.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *