Salaire d’un pharmacien : officine ou hospitalier

En plus d’assurer la vente des médicaments, le pharmacien intervient également en tant que conseiller client. Quel salaire pour ce métier de pharmacien ? Tout dépend de plusieurs critères. Il peut notamment être différent en fonction de son statut. Un pharmacien du secteur privé ne perçoit effectivement pas le même salaire qu’un pharmacien fonctionnaire. Tout peut également varier en fonction de l’établissement où il travaille. Il n’aura pas les mêmes revenus en industrie pharmaceutique, en pharmacie ou en centre hospitalier.

Salaire d’un pharmacien en fonction de son statut

Le salaire d’un pharmacien est différent en fonction de son statut. Son lieu de travail compte également dans la détermination de son salaire. Pour le cas de ceux qui exercent en officine, leur rémunération sera définie par une convention collective de pharmacies d’officine.

·      Des indemnités pendant leurs études de pharmacien

Il est important de savoir que les étudiants pharmaciens perçoivent une rémunération sous forme d’indemnité durant leur formation. Elle est à hauteur de 348 euros bruts mensuels quand il arrive au deuxième cycle. En fin d’internat, il peut atteindre 2112 euros bruts mensuels.

·      Revenu d’un pharmacien d’officine

Selon la localisation de son officine, un pharmacien peut toucher environ 2000 à 2500 euros de salaire net par mois. Le salaire pharmacien officine sera défini en fonction de diverses catégories. Il sera évalué au moyen de coefficients.

Voici un petit récapitulatif de la rémunération mensuelle minimale des cadres pharmaciens en officine :

Coefficient Nombre d’années Rémunération
400 Moins de 1 an 2 735 euros par mois
430 Plus de 1 an 2 940 euros par mois
470 Moins de 3 ans 3 214 euros par mois
500 Plus de 6 ans 3 419 euros par mois
600 Fonction de commandement 4 103 euros par mois
800 Fonction de commandement 5 471 euros par mois

 

·      Rémunération d’un pharmacien hospitalier

Pour un pharmacien débutant qui travaille dans un centre hospitalier, le salaire tourne autour de 3 850 euros bruts par mois. Au fur et à mesure qu’il progresse dans sa profession, son salaire peut atteindre jusqu’à 7 500 euros bruts mensuels en fin de carrière.

En tant que salarié, il pourrait être amené à travailler sur différents pôles. Cela peut être à l’hôpital, dans l’enseignement ou sur les projets de recherche. Il peut être amené à opérer certaines préparations.

Devant être rigoureux et polyvalent, le pharmacien en hôpital peut répondre à des missions de gestion d’achats, de validation de prescription, de logistique, etc.  Pour pouvoir exercer ce métier, il faut être titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie. Vous devriez donc poursuivre des études à l’université pour une durée de 6 ans.

·      Salaire d’un pharmacien à son propre compte

Un pharmacien qui s’est lancé à son propre compte peut toucher un salaire d’environ 4000 euros bruts par mois. On peut affirmer qu’ils font partie des pharmaciens qui gagnent bien leur vie. Cela dit, ils peuvent connaître un risque important d’endettement. L’installation peut effectivement revenir particulièrement lourde. On note aussi la concurrence et le loyer qui peut parfois coûter cher.

Ici, la rémunération varie énormément et peut aller du simple au double. Il existe des pharmacies indépendantes qui gagnent jusqu’à 15 000 euros par mois. Cela dit, la moyenne se situe autour de 5 000 à 10 000 euros par mois.

En plus du salaire particulièrement intéressant, un pharmacien qui travaille à son propre compte profite d’une grande liberté au niveau des horaires de travail. Lorsque vous êtes votre propre patron, vous avez également davantage de moyens pour faire connaître vos activités et augmenter davantage vos ventes. Vous pouvez, entre autres, développer une boutique en ligne sur Internet.

·      Revenu d’un pharmacien exerçant dans l’industrie pharmaceutique

Ce poste est plus intéressant que celui en pharmacie. Un débutant peut effectivement toucher près de 5 500 euros bruts à partir d’une dizaine d’années de carrière. Cela est notamment le cas pour ceux qui sont dans le secteur de la production ou dans le domaine de l’assurance. Pour ceux dans les affaires pharmaceutiques, ils peuvent espérer un salaire de débutant d’à peu près 3 000 euros bruts.

Un petit coup d’œil sur l’évolution du salaire d’un pharmacien

Si le salaire moyen d’un pharmacien avoisine les 3 300 euros nets en France, cela leur revient à 54 600 euros bruts par an. Ce qui fait près de 960 euros de plus que le salaire moyen dans l’Hexagone. Il serait donc avantagé de plus de 41%. Effectivement, en début de carrière, il peut déjà partir de 2 300 euros.

Pour un pharmacien d’officine débutant, il peut empocher près de 2 240 euros, ce qui fait une valeur de moins de 32% que la moyenne. Pour le cas de ceux dans les affaires réglementaires, la différence est de moins de 16%. Lorsqu’il est salarié d’officine, il bénéficie d’un plus de 2%. En étant titulaire, ce salaire peut augmenter de plus de 74% que la moyenne.

Chaque année, une grille de salaire des pharmaciens est publiée où des revalorisations peuvent se faire. Les professionnels de ce secteur se doivent donc de rester à l’affût des actualités à ce niveau. Elle peut représenter :

  • Le coefficient,
  • Le taux horaire brut,
  • Le salaire mensuel brut,
  • Les années d’expérience,
  • Et d’autres détails encore.

·      Comment faire progresser son salaire de pharmacien ?

En tant que professionnel, il est tout à fait normal que vous pensiez à faire progresser votre salaire, ce qui est tout à fait possible. Comment ? En plus de l’acquisition d’expérience, vous pouvez aussi optimiser vos salaires par le choix de la région où exercer. Le type d’établissement compte également comme nous l’avons déjà pu remarquer plus haut. Par ailleurs, si vous avez des connaissances plus approfondies et spécifiques, vous pourrez avoir une meilleure rémunération.

La détention d’un diplôme universitaire est toujours privilégiée. Cet atout vous permet de négocier efficacement votre salaire et le revoir à la hausse. Comme dans toutes les entreprises, la fidélité est récompensée. Vous pouvez aussi, pour profiter de nombreuses et différentes opportunités, choisir les contrats en CDD.

Le montant de la retraite des pharmaciens

Les pharmaciens peuvent se tourner vers la Caisse d’Assurance vieillesse des Pharmaciens (CAVP) quant à la question relative à leur retraite. Au cours de vos années d’exercice, vous allez régler des cotisations obligatoires auprès de cette institution. Ceci dans l’objectif de percevoir une pension de retraite qui sera constituée de différents éléments, dont une retraite de base CNAVPL que vous pouvez demander à partir de 60 ans si vous avez rempli le nombre de trimestres requis.

Pour le cas de la retraite de base, elle est calculée en points. Ces derniers seront définis en fonction du montant de la cotisation que vous aurez effectué sur l’année.  Votre retraite peut être calculée sur la base qu’elle soit une retraite complémentaire par répartition ou par capitalisation. La première va dépendre des nombres d’années cotisés. Quant à la deuxième option, elle peut être versée sous la forme d’une rente viagère.

Quelles études et formations pour devenir pharmacien ?

Pour pouvoir exercer le métier de pharmacien, vous devez détenir un DE de docteur en pharmacie. Pour cela, vous devez poursuivre un cursus universitaire d’environ 6 à 9 ans. Cela va varier en fonction des spécialités choisies. Pour les expertises en officine et en industrie, il faudra les 6 ans. Afin de pouvoir se spécialiser en pharmacien hospitalier, il vous faudra 9 ans pour inclure l’internat.

·      Métier de pharmacien et évolution de carrière

Si vous exercez en officine, un poste d’assistant peut devenir un associé en détenant un diplôme universitaire. Un pharmacien-biologiste sera en mesure de racheter ou de créer un laboratoire d’analyses médicales. Un pharmacien grossiste peut devenir un responsable d’exploitation ou se reconvertir au poste de directeur de site.

·      Qu’est-ce qu’un pharmacien en réalité ?

Il s’agit d’un responsable de production ou d’un ingénieur. Il peut être en charge de différents processus de fabrication de médicaments ainsi que le contrôle de produits de soin. Il s’agit d’un professionnel de santé. En plus de délivrer les médicaments, il peut donc répondre à des missions qui exigent davantage de responsabilités. Il peut effectivement être impliqué dans le domaine de la biologie, dans la prévention, dans l’industrie pharmaceutique, etc. Expert des médicaments, il n’est pourtant pas un médecin. Il joue toutefois un rôle important dans le système de santé.

Quelques avantages à profiter d’être un pharmacien

Si le domaine de la science et de la santé vous a toujours intéressé, le métier de pharmacien reste accessible. Bien qu’il requiert tout de même quelques années de formation, il n’est pas aussi laborieux que celui du médecin. En plus, il peut vous faire profiter de nombreux avantages. En tant que pharmacien, vous allez travailler pour aider les gens. Prendre en charge les patients en mettant à leur disposition des médicaments requis en est son rôle le plus courant. Mais, il peut profiter de nombreuses opportunités d’évolution de carrière.

Le métier de pharmacien est un domaine en pleine évolution. Ces experts sont désormais de plus en plus sollicités pour prendre en charge des patients et intervenir dans des recherches en laboratoire. Il s’agit d’un métier où la routine n’a pas sa place, sans parler du salaire particulièrement avantageux.

 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.