Salaire secrétaire médical : combien gagne-t-elle ?

Si l’exercice de secrétaire médical ne demande pas beaucoup de diplômes, il requiert de nombreuses capacités et compétences. En effet, ce professionnel de santé doit exécuter une grande diversité de tâches en rapport aussi bien avec la bureautique que la médecine. Voulez-vous connaître le salaire d’un secrétaire médical ? Nous vous informons.

 

Un secrétaire médical : Que fait-il vraiment ?

 

Le secrétaire médical, également connu sous le nom de secrétaire médico-social, s’occupe à la fois des rapports humains et des travaux administratifs. Il a, en effet, un rôle d’accueil, mais aussi d’information et d’assistance administrative. Ce professionnel assiste les médecins dans la gestion des rendez-vous et des patients.

Pour être plus précis, le secrétaire médical est chargé de répondre aux appels téléphoniques dans son lieu de service. Il doit informer les patients des horaires de visites, coordonner des rendez-vous, organiser les attentes, etc. Ce professionnel accueille aussi les patients dans l’établissement médical, les informe des règlements de l’établissement et priorise les urgences.

C’est également le secrétaire médical qui organise les agendas des médecins et prépare la liste quotidienne des rendez-vous ainsi que les dossiers des patients. Parfois, ce professionnel doit assister le médecin dans l’administration de certains soins. À part la préparation de la salle de soins et/ou des appareils, le secrétaire médical s’occupe aussi de la gestion du cabinet, c’est-à-dire, la gestion des stocks et la commande de matériels.

Le secrétaire médical s’occupe aussi de la rédaction des comptes-rendus et des archives des dossiers médicaux des patients. Il procède, par ailleurs, aux encaissements et à l’enregistrement de la carte vitale.

Secrétaire médical et son lieu de travail

 

Généralement exercé par les femmes, que ce soit en France ou dans le monde entier, le métier de secrétaire médical ou secrétaire médico-social reste ouvert à tous.

Dans le secteur privé que public, on peut trouver ce professionnel dans de multitude structures, à savoir :

  • Dans des cabinets médicaux ou centres médicaux ;
  • Dans un établissement médical ou médico-social comme un hôpital, une clinique, un ehpad, ou encore un lieu d’accueil spécialisé, etc.
  • Dans un établissement à missions sociales, médicales ou médico-sociales comme : les associations, les tribunaux pour enfants, le ccas ou centre communal d’action sociale, etc.

 

Devenir secrétaire médical : quels diplômes sont requis ?

 

Pour le moment, aucun diplôme d’État spécifique n’existe pour exercer la profession de secrétaire médical. Vous pouvez, toutefois, trouver certains établissements qui proposent des titres certifiés accessibles après le bac ou après quelques années d’expérience dans ce domaine.

Afin d’optimiser vos chances d’être recruté comme secrétaire médical, il est recommandé d’avoir au minimum un bac technologique ST2S ou sciences et technologies santé sociales. Sinon, vous pouvez aussi suivre une formation en secrétariat médical.

Voici quelques options :

  • Obtenir le certificat de secrétaire médico-social proposé par la Croix-Rouge française. Cette formation peut durer 2 ans que vous pouvez trouver dans 8 écoles en France (Avignon, Aix-en-Provence, Grabels, Amiens, Paris, Besançon, Nancy et Bordeaux).

 

  • Suivre des formations spécialisées en secrétariat médical ou médico-social dans les établissements privés comme : l’école supérieure d’assistants spécialisés ESAS à Paris, le centre Culture et Formation ou encore l’école Pigier à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lille et Nantes.

 

  • Suivre une formation à distance en secrétariat médical ou médico-social homologué au niveau IV au CNED ou centre national d’enseignement à distance.

 

Les capacités et compétences demandées à une secrétaire médicale

 

Vous vous en doutez bien, l’exercice du métier de secrétaire médical nécessite le sens de l’accueil et une bonne capacité relationnelle. Rassurant et souriant, vous devez toujours garder votre calme et faire face aux demandes, que ce soit par téléphone ou en face à face. Le secrétaire médical doit aussi avoir le sens de la rigueur et de l’organisation pour pouvoir gérer de nombreuses tâches administratives en parallèle.

À part ces qualités et compétences, il doit avoir un bagage des outils bureautiques, une bonne aisance à l’écrit et l’oral et surtout une connaissance médicale. En effet, il peut faire face à des urgences médicales et doit donc, savoir les prioriser et les gérer. Tout comme le médecin, le secrétaire médical est soumis au secret professionnel. Il est, ainsi, essentiel que le secrétaire médical soit une personne discrète.

 

Quel est le salaire d’une secrétaire médicale dans la fonction publique ?

 

Selon la grille indiciaire de la fonction publique, les salaires du secrétaire médical sont répartis en 3 classes :

  • La classe normale : pour les secrétaires médicaux débutant à 5 ans d’ancienneté ;
  • La classe supérieure : après 5 ans d’ancienneté dans ce milieu ;
  • La classe exceptionnelle.

 

Les salaires du secrétaire médical dans la classe normale

  • 1ᵉʳ au 3ᵉ échelon (1 à 48 mois d’ancienneté) : salaire de 1400 euros bruts par mois ;
  • 4ᵉ au 5ᵉ échelon (36 mois) : salaire de 1500 euros bruts par mois ;
  • 6ᵉ au 9ᵉ échelon : salaires entre 1620 euros à 1770 euros bruts par mois ;
  • 10ᵉ au 13ᵉ échelon : salaires entre 1770 euros à 2143,83 euros bruts par mois.

 

Les salaires du secrétaire médical dans la classe supérieure

Echelon Durée Salaire brut par mois
1er échelon 12 mois 1 676,17 euros
2e échelon 24 mois 1 713,21 euros
3e échelon 24 mois 1 778,03 euros
4e échelon 36 mois 1 875,27 euros
5e échelon 36 mois 1 944,72 euros
6e échelon 36 mois 2 051,22 euros
7e échelon 48 mois 2 153,09 euros
8e échelon 2 264,21 euros

 

Les salaires du secrétaire médical dans la classe exceptionnelle

Echelon Durée Salaire brut par mois
1er échelon 24 mois 1 745,62 euros
2e échelon 30 mois 1 838,23 euros
3e échelon 30 mois 1 949,35 euros
4e échelon 36 mois 2 060,48 euros
5e échelon 36 mois 2 162,35 euros
6e échelon 48 mois 2 268,84 euros
7e échelon 2 379,97 euros

 

À combien s’élève le salaire d’une secrétaire médicale dans le secteur privé ?

 

En début de carrière, le secrétaire médical dans le secteur privé perçoit généralement entre 1 500 euros et 1650 euros par mois. Comparable à la rémunération d’une aide-soignante, cette somme reste inférieure à celle d’une assistante de direction.

Selon les conditions de travail (temps partiel ou temps plein), le salaire d’un secrétaire médical est variable dans le secteur privé. Il évolue également en fonction de l’ancienneté du salarié ainsi que des responsabilités qui lui sont assignées.

 

Une évolution des salaires selon l’ancienneté

 

Comme dans la plupart des cas, la rémunération du secrétaire médical dans le secteur privé est assez élevée par rapport à celle des salariés de la fonction publique.

En effet, un secrétaire médical ou médico-social débutant peut recevoir un salaire allant de 1 500 à 1 600 euros bruts par mois.

Après 5 ans d’ancienneté à son poste, il peut gagner un salaire de plus de 2 000 euros bruts par mois.

Il suffit de 5 années d’ancienneté de plus pour que le secrétaire médical perçoive un salaire brut de plus de 2 500 euros par mois.

 

Une évolution des salaires selon les responsabilités

 

Toutefois, il faut noter que l’évolution de salaire d’un secrétaire médical qui travaille dans le privé est plus rapide par rapport à celle du secrétaire médical dans le public. Dans le privé, l’augmentation des salaires est également indexée suivant les responsabilités supplémentaires affectées au secrétaire médical. Alors que pour un secrétaire médical dans le public, il faudra attendre un laps de temps pour gravir les échelons.

Il peut aussi arriver que le secrétaire médical travaille de nuit ou le week-end. C’est généralement le cas si vous travaillez :

  • Aux urgences ;
  • Dans des services de saisie de compte-rendu ou de courriers médicaux importants ;
  • À un poste d’assistante régulatrice médicale qui reçoit les appels d’urgence.

Il faut savoir que dans un de ces cas, vous pourrez gagner jusqu’à plus de 2 000 euros par mois selon le nombre d’heures que vous aurez effectués.

 

Le salaire d’un secrétaire médical en fonction de la région

 

Il est important de noter que le salaire d’un secrétaire médical peut varier aussi en fonction de la région où ce professionnel exerce. Voici le salaire brut appliqué dans quelques régions de France :

  • En Ile-de-France : le salaire brut moyen est de 2 027 euros par mois ;
  • En Bourgogne – Franche – Comté : le salaire brut moyen est de 1 707 euros par mois ;
  • En Bretagne : le salaire brut moyen est de 1 730 euros par mois ;
  • Dans le Haut de France : le salaire brut moyen est de 3 257 euros par mois ;
  • Dans les Pays de la Loire, le salaire brut moyen est de 2 042 euros par mois.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.