Salaire des infirmières/ infirmiers : Combien gagnent-ils ?

Les infirmiers et les infirmières s’occupent du soin et du bien-être des patients. À part les prescriptions médicales, ils ont pour mission de surveiller l’état physiologique, social et psychologique des malades. Souhaitez-vous en savoir plus sur le salaire des infirmiers et des infirmières ? Trouvez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le métier d’un infirmier ou d’une infirmière et de ce qu’il gagne.

 

En quoi consiste le travail d’un infirmier ou d’une infirmière ?

 

Les infirmiers et les infirmières ont une place très importante au sein de l’équipe médicale. Ils s’occupent des soins spécifiques et d’hygiène nécessaires pour l’état de santé physique et mentale du patient. Ce sont les infirmiers qui s’occupent de la prise de la tension et de la température, de la pose de pansements, des prélèvements sanguins et des injections, de la préparation et de la distribution des médicaments, ou encore de la préparation du patient pour le bloc opératoire.

Les infirmiers et les infirmières mènent également des tâches administratives, telles que le suivi des dossiers médicaux. Ces personnes s’occupent de la communication entre le malade et le milieu hospitalier. Elles se chargent de la rencontre avec les familles et garantissent un suivi psychologique. Puisque les infirmiers et les infirmières sont responsables de l’organisation du travail, ils devront être constamment présents. C’est pour cette raison que les infirmiers et les infirmières travaillent souvent de nuit ou pendant le week-end, suivant l’organisation du travail dans un établissement médical.

 

Dans quels milieux ces infirmiers et infirmières exercent-ils leur travail en France ?

 

Le salaire des infirmiers varie en fonction de leur lieu de travail. Le salaire des infirmiers et des infirmières en hôpital diffère par exemple de ceux qui travaillent dans des établissements publics ou privés. Certains mènent leur carrière en solo en obtenant le salaire d’un infirmier dans un cabinet en libéral. Il y a des infirmières ou infirmiers qui gagnent leur vie en œuvrant dans les établissements scolaires, dans des structures de médecine du travail ou autres types de structures (maisons de retraite, centres de réadaptation, centres anticancéreux ou de soins palliatifs, CCAS), dans des entreprises (EDF, secteur du bâtiment et des travaux publics) ou encore les centres médicaux des armées ou auprès des services de la Justice de protection judiciaire de la jeunesse.

Il faut savoir que ce métier est généralement dominé par le genre féminin. En effet, il n’y a qu’environ 13 % d’hommes infirmiers.

 

Quelles sont les études et les formations à suivre pour pouvoir exercer le métier d’infirmier ou d’infirmière en France ?

 

Après un bac général ou un bac techno ST2S, la personne qui souhaite devenir infirmier ou infirmière doit réussir le concours IFSI (Institut de formation en soins infirmiers). Une fois pris dans les services universitaires, les personnes admises au concours vont bénéficier d’une formation de 3 ans qui se termine par la remise d’un diplôme d’État d’infirmier. Par contre, si vous voulez devenir aide-soignant ou auxiliaire de puériculture, vous devez suivre une voie d’accès spécifique relative au titre de la promotion professionnelle. Les infirmiers scolaires de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur ont besoin de réussir un concours d’entrée pour intégrer la fonction publique d’État. Les recteurs d’académie et les vice-recteurs préparent aux concurrents une épreuve orale d’admissibilité et une épreuve orale d’admission. Il y a également les infirmiers militaires qui rejoignent sur concours une scolarité académique de trois ans externalisés en IFSI afin de gagner leur salaire.

Comment évolue la carrière d’infirmières et d’infirmiers en France ?

 

Une fois le concours terminé, les apprentis infirmiers ou infirmières peuvent entrer dans une spécialisation : infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, infirmier puériculteur. Après 4 ans d’expérience, il est également possible pour ces apprentis infirmiers de monter au rang d’un cadre dans la santé, d’un directeur des soins ou bien d’un formateur dans un Institut de formation en soins infirmiers.

Les infirmiers peuvent entrer dans le corps armé après avoir exercé au sein des hôpitaux d’instruction des armées. En France, il est possible de se spécialiser encore plus en devenant un infirmier en pratique avancée. Pour cela, il faut réussir le DEIPA (diplôme d’État d’infirmier en pratique avancée) et choisir parmi les options suivantes : pathologies chroniques stabilisées, oncologie et hémato-oncologie, maladies rénales chroniques, transplantation rénale et dialyse, santé mentale et psychiatrie.

Les infirmiers et les infirmières peuvent également occuper le poste d’assistant médical auprès des différents cabinets médicaux (généralistes ou spécialistes ou d’infirmier coordinateur (IDEC) en maison de retraite).

Si un infirmier veut poursuivre sa carrière dans le libéral, il doit d’abord pratiquer durant trois ans en milieu hospitalier. De même, il est également possible que ces infirmiers choisissent le domaine de l’ostéopathie. Pour ce faire, ils doivent suivre une formation DO d’ostéopathie de 2 300 heures.

 

Combien gagnent en moyenne les infirmières/ infirmiers en France ?

 

Au sein de la fonction publique, le salaire des infirmiers évolue en fonction de leur grade et leur échelon. À part ce salaire de base, il y a diverses primes minimes et une bonification indiciaire.

Les salaires bruts d’infirmier ou d’infirmière en France sont présentés comme suit :

  • Infirmier bloc opératoire- IBODE

Un infirmier en bloc opératoire de Grade 3 peut monter 11 échelons, dont 2 provisoires. Il touche en moyenne 2 183,69 € durant 1 an environ. Arrivé au neuvième échelon, l’employé gagnera 3 580,12 €.

L’infirmier bloc opératoire- IBODE Grade 2 gravira 11 échelons. Son salaire en échelon A est de 1 977,50 € contre 3 383,31 € en échelon 11.

 

  • Infirmier anesthésiste-AIDE

Le salaire d’un infirmier anesthésiste-AIDE de 2e grade varie de 2 591,37 € (échelon 1) à 3 580,12 € (échelon 8).

Un Infirmier anesthésiste-AIDE de 1er grade peut échelonner 10 niveaux. Le plus bas échelon de ce grade gagne 2 085,28 € en deux ans. Arrivé au dixième échelon, le salaire d’un infirmier anesthésiste-AIDE de 1er grade est de 3 383,31 €.

 

  • Infirmier en soins généraux ou infirmier diplômé d’État ayant la Grade 2 ISGS

Un infirmier en soins généraux ou un infirmier diplômé d’État de Grade 2 ISGS peut gravir d’un échelon 1 à un échelon 11, équivaut de 1 977,50 € à 3 383,31 €.

Le salaire d’un infirmier en soins généraux (IDE) de Grade 1 ISGS est de 1 963,44 € après 1 an et 6 mois de service. Il va augmenter jusqu’à 3 153,69 € lorsque l’employé atteint l’échelon 11.

 

  • Infirmier en Soins généraux et spécialisés

La rémunération d’un infirmier en Soins généraux et spécialisés ISGS portant la Grade 3-IDE-IBODE-IPDE est de 2 183,69 € au cours de l’échelon provisoire 1. Si la personne continue à gravir les échelons, elle peut atteindre le numéro 9 payé à 3 580,12 €.

Un infirmier en Soins généraux et spécialisés ISGS de Grade 2- IBODE-IPDE gagne 1 977,50 € à l’échelon 1. Tandis qu’à l’échelon 11, il peut avoir 3 383,31 €. Pour le grade 1-IDE, vous pouvez avoir 1 963,44 € au premier échelon et 3 153,69 € au onzième échelon.

 

  • Infirmière puéricultrice-IPDE

Le salaire d’une infirmière puéricultrice-IPDE portant la Grade 3 ISGS connaît une augmentation une fois que le neuvième échelon est atteint. Elle varie de 2 183,69 € et atteint jusqu’à 3 580,12 € au neuvième échelon.

Le salaire d’infirmière puéricultrice-IPDE Grade 2 ISGS s’étend sur 9 échelons dont le premier vaut 1 977,50 € et le onzième 3 383,31 €.

Combien gagnent les infirmières/ infirmiers en Suisse ?

 

Vous trouverez dans le tableau suivant les salaires des infirmiers et des infirmières en Suisse. Afin de faciliter l’appréhension de la situation en Suisse, les salaires de deux profils bien distincts (salaire d’infirmier débutant et spécialisé avec une longue carrière) vont être présentés.

Les données ci-dessous montrent le salaire annuel brut (francs) du personnel infirmier en Romandie.

Canton /

établissement

Infirmier en début de carrière Infirmier spécialisé ayant 15 ans d’ancienneté
Genève / HUG 85 008. 113 897.
Fribourg / Hôpital fribourgeois 74 239. 110 466.
Vaud / CHUV 68 667. 105 285.
Neuchâtel / CCT Santé 21 68 420. 95 976.
Valais / Hôpital du valais 66 062. 96 943.

 

Combien gagnent en moyenne les infirmières/ infirmiers au Canada ?

 

Au Canada, un infirmier peut gagner jusqu’à 65 876 $. Cette somme varie en fonction du nombre d’années d’expérience et selon le centre médical où vous travaillez. Vous trouverez ci-après un aperçu de la rémunération des infirmières et des infirmiers en Canada avec ces salaires moyens par Province :

  • Alberta : un infirmier ou une infirmière touche en moyenne 41 589 $ ;
  • Colombie-Britannique : le salaire est de 58 497 $ ;
  • Île-du-Prince-Édouard : un infirmier ou une infirmière gagne en moyenne 67 754 $ ;
  • Manitoba : le salaire est de 44 321 $ ;
  • Nouveau-Brunswick : le salaire est de 65 756 $ ;
  • Nouvelle-Écosse : le salaire est de 64 981 $ ;
  • Nunavut : le salaire est de 72 280 $ ;
  • Ontario : le salaire est de 45 858 $ ;
  • Québec : le salaire est de 40 858 $ ;
  • Saskatchewan : le salaire est de 39 773 $ ;
  • Terre-Neuve-et-Labrador : le salaire est de 67 803 $ ;
  • Territoire du Yukon : le salaire est de 37 440 $ ;
  • Territoires du Nord-Ouest : le salaire est de 48 484 $.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.