Quel est le salaire d’un radiologue ? Dans le public ou le privé

Un radiologue est un spécialiste des techniques de l’imagerie médicale. Il se charge des échographies, des scanners, des clichés radio et des IRM. Grâce à ses connaissances, il peut aisément déceler les fractures, les tumeurs ou les infections localisées sur différentes parties du corps des patients.

Les points essentiels à connaître sur le métier de radiologue

Tout ce qui relève de l’imagerie médicale est du ressort d’un radiologue. Il va confirmer si un patient souffre réellement d’une fracture ou d’autres pathologies spécifiques. Il joue un rôle important dans le diagnostic d’un médecin. Les images qu’il fournit vont servir au médecin traitant. Ce dernier va interpréter les maux du patient et proposer un traitement. Ce sont les médecins généralistes ou spécialistes qui envoient leurs patients consulter un radiologue.

Une fois que le diagnostic a été établi et que le traitement a été prescrit, le radiologue pourra voir l’évolution de la maladie. Il peut constater si le traitement est efficace ou non. Pour cela, il va recours à différentes techniques telles que :

  • La radiographie avec des rayons X ;
  • L’ultrasonographie pour une échographie ;
  • La tomodensitométrie (scanner) ;
  • La résonance magnétique (IRM) en se servant des propriétés magnétiques des tissus, etc.

Dans certaines situations, le radiologue peut intervenir par voie vasculaire. Il va observer l’organisme d’un patient en temps réel à travers des outils d’imagerie. À la fin de son opération, il va rédiger un rapport des observations à transmettre au généraliste et au spécialiste concerné.

Pour que les résultats des appareils d’imagerie médicale soient interprétés correctement, les radiologues vont se spécialiser dans un domaine particulier. Il existe différentes spécialisations : musculo-squelettique, pédiatrique, imagerie pour femme, etc.). Durant le maniement des appareils, le radiologue est souvent assisté par un ou plusieurs manipulateurs. Le nombre de ses assistants va dépendre de son cadre de travail (Hôpital ou cabinet privé). Les radiologues qui travaillent au sein des hôpitaux devront effectuer des permanences et des gardes nocturnes.

Le domaine de la radiologie est en constante évolution. De ce fait, ce praticien doit faire une veille des évolutions scientifiques et techniques. Il devra aussi assister à des conférences ou à des séminaires et lire des parutions scientifiques.

Un radiologue peut exercer son métier au sein :

  • D’établissements de soins publics ou privés (hôpitaux, cliniques, etc.) ;
  • D’un laboratoire d’analyses médicales ;
  • Un cabinet libéral (avoir un statut de gérant ou d’associé).

Quelles sont les principales missions d’un radiologue ?

Ce praticien collabore avec les médecins traitants des patients pour les aider à affiner leur diagnostic. Pour pouvoir fournir des données essentielles, il doit être capable de choisir l’examen le plus adapté pour effectuer une analyse des symptômes. Il va établir un diagnostic et consigner ses conclusions à travers son compte-rendu.

Il faut distinguer le radiologue du manipulateur en radiologie médicale. Ce dernier va se charger uniquement de la prise en charge du patient au cours de la prise d’image. Il s’occupe aussi de la maintenance du matériel.

Se former au métier de radiologue : quelle est le cursus à suivre ?

Le métier de radiologue est vraiment attrayant. Dans ce métier, il faut accomplir une variété de missions. Il offre aussi une rémunération intéressante. Pour réussir dans ce domaine, il faut avoir une bonne motivation et de la patience. Après avoir passé le bac (scientifique idéalement), il est important de franchir toutes les étapes du cursus des études de médecine. L’étudiant va ensuite se spécialiser en radiologie.

Dans le cadre de la spécialisation en radiologie, le déroulement en général du cursus est le suivant :

  • La 3ème année: procéder à la validation du DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales) ;
  • De la 4ème à la 6ème année: effectuer un externat et valider le DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales) ;
  • De la 7ème à la 10ème année : faire un internat, valider le DES Radiologie et imagerie médicale ou DES radiologie interventionnelle avancée. L’étudiant va obtenir un DE (diplôme d’État) de docteur en médecine.

Quelles sont les opportunités d’évolution de carrière d’un radiologue ?

En choisissant la radiologie, un étudiant bénéficie de nombreuses perspectives. Il peut :

  • Se spécialiser à travers la validation de formations complémentaires;
  • S’orienter vers l’enseignement et travailler au sein d’un CHU (Centre Hospitalier Universitaire) ;
  • Faire des recherches pour le compte d’une université, d’une industrie ou d’un programme de santé publique.

S’il le souhaite, un médecin radiologue peut ouvrir son propre cabinet libéral. S’il ne dispose pas des fonds nécessaires, il peut s’associer à des confrères.

Exercer le métier de radiologue : les qualités et les compétences requises

En raison de l’importance et de l’ampleur de ses missions, le radiologue doit être minutieux et bien précis. Il doit être bien concentré lors de l’exécution de ses missions, avoir un sens du détail et de l’observation. Ce sont des qualités qui garantissent la validité d’un diagnostic. Il doit également avoir un bon sens du relationnel. Pour mieux communiquer avec ses confrères, le radiologue doit aussi être capable de s’exprimer clairement à l’oral comme à l’écrit. Il doit avoir une bonne résistance à la pression.

Salaire radiologue : à combien s’élève ses revenus ?

·      La rémunération dans les hôpitaux publics

En France, un médecin radiologue peut percevoir en moyenne 10 660 euros par mois. Au début de sa carrière, il va travailler avec le grade de spécialiste assistant. Au sein des établissements publics, le salaire va être déterminé en fonction du grade.

Au cours des deux premières années, il va obtenir un salaire net de 2 150 euros. Durant les deux années suivantes, la rémunération est d’environ 2 340 euros. Lors de la 5ème et de la 6ème année, il va gagner2 650 euros. Si ce praticien possède le statut d’attaché, tous les mois, il va avoir un salaire variant entre 2 060 et 3 850 euros en fonction de l’échelon. Un radiologue qui exerce son métier en tant que contractuel va gagner entre 3 360 et 3 900 euros. En plus du salaire, ce praticien va percevoir des primes qui varient de 5 000 à 10 000 euros par an.

Lorsque le radiologue obtient le grade de praticien hospitalier, s’il travaille à plein temps dans les hôpitaux publics, son salaire est compris entre 3 500 et 6 400 euros par mois. Les primes ne sont pas prises en compte dans ces montants.

·      La rémunération dans le secteur privé

Dans le privé, il existe des spécialités permettant d’obtenir une belle rémunération. Certains praticiens qui travaillent au sein d’un cabinet libéral peuvent avoir un bénéfice approximatif de 190 000 euros.

Si le radiologue travaille pour une clinique, il va être payé soit en fonction des honoraires, soit par salaire. À l’instar des acteurs dans le secteur privé, il devra négocier sa rémunération avec son employeur. Certains cabinets privés proposent jusqu’à 17 000 euros mensuels. D’autres proposent une rémunération inférieure à celle appliquée dans les hôpitaux publics.

Les employeurs sont tenus de respecter la convention collective des salariés de l’hospitalisation privée. Ils devront prendre en considération les heures d’astreinte, le travail effectué un dimanche et les jours fériés dans le salaire du radiologue.

Travailler en tant que radiologue : quels sont les avantages et les contraintes ?

Les radiologues bénéficient d’un salaire vraiment attractif. C’est un domaine qui va passionner les adeptes de la technologie de pointe et les personnes aimant les relations humaines.

En raison de la spécificité du métier de radiologue, ce praticien est amené à faire des permanences et des gardes nocturnes. Cela s’applique le plus souvent à ceux travaillant dans le secteur public. Le radiologue doit souvent subir une forte pression en raison des enjeux humains.

Pour quelles raisons faut-il se rendre dans un cabinet de radiologie ?

Un médecin ou un spécialiste envoie son patient consulter un radiologue lorsqu’il a besoin d’avoir une image médicale d’un organe ou du squelette. Ces images vont servir à établir un diagnostic, une thérapie ou un suivi.

De nombreuses raisons requièrent les examens d’imagerie, il s’agit par exemple :

  • D’une situation d’urgence: le patient ressent des douleurs aiguës ou a subi un traumatisme, en cas d’accidents vasculaires cérébraux, etc.
  • Dans le but de dépister certaines pathologies telles les maladies rhumatismales, les cancers, etc.
  • D’un suivi de l’évolution des maladies et des grossesses, etc.

Il faut savoir que dans un centre conventionné, le tarif d’une radiologie va varier de 27 à 66 euros.

Les bonnes pratiques relatives au métier de radiologue

Pour utiliser à bon escient les ressources d’imagerie médicale, le radiologue doit :

  • Demander une justification: il va s’assurer de la pertinence de la demande de radiographie ;
  • Se servir des outils à sa disposition de manière optimale : il doit appliquer les moyens techniques efficaces et adaptés à la situation du patient ;
  • Réduire considérablement les risques: ce praticien va faire en sorte de limiter considérablement l’exposition des patients à divers risques (rayonnements ionisations).

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.