Salaire d’un diététicien : Combien gagne-t-il ?

Le diététicien se place en tant que spécialiste de la nutrition. Ce professionnel est une référence dans le domaine de la santé et de l’alimentation. Grâce à ses connaissances et à son expérience, il peut proposer un programme alimentaire personnalisé adapté à ses consultants. Il offre ses services dans différentes situations.

Pour quelles raisons choisir le métier de diététicien ?

Si vous aimez le domaine de la santé et que vous appréciez le fait de rester en contact avec différents publics, le métier de diététicien va vous intéresser.

·     Jouer un rôle essentiel pour le bien-être des patients

Pour chaque profil, le diététicien va concevoir et élaborer un soin nutritionnel spécifique. Ce professionnel de la nutrition va établir un programme d’hygiène alimentaire en fonction des besoins du patient. Il va prendre en compte les antécédents, la situation et l’objectif de chaque profil :

  • Personne souhaitant perdre du poids ;
  • Patient atteint de cancer ;
  • Individu souffrant de maladies cardio-vasculaires, etc.

Certains patients qui consultent un diététicien sont atteints de pathologies spécifiques telles :

  • Le diabète ;
  • L’intolérance au gluten ;
  • Les allergies alimentaires ;
  • Une maladie rénale, etc.

·     Aider les personnes à adopter une alimentation saine

Le diététicien ne va pas seulement se contenter d’imposer un régime aux patients. Il va également leur enseigner les bases en matière de nutrition. Il va leur permettre de retrouver le plaisir de manger. Grâce à ses enseignements et à ses conseils, il va aider le patient à se soigner et à prévenir certaines pathologies.

À l’heure actuelle, de nombreuses personnes sont affectées par l’hypercholestérolémie ainsi que les troubles du comportement alimentaire. En tant que spécialiste de l’alimentation, le diététicien va inciter les patients à consommer des plats équilibrés.

·     Entrer en contact avec différents publics

 Le diététicien va être amené à interagir avec des publics différents. Il va se mettre au service :

  • Des nourrissons ;
  • Des personnes âgées ;
  • Des femmes enceintes ;
  • Des particuliers souhaitant améliorer leur alimentation, etc.

Les conseils de ce professionnel de la nutrition vont être adaptés en fonction de l’âge et du mode de vie de chacun. S’il est confronté à un enfant en situation de surpoids par exemple, il va l’inciter à réduire la quantité de graisse qu’il mange, à accroître la consommation de fruits, etc. Quel que soit le cas du patient qu’il traite, le diététicien va sensibiliser et conseiller les patients pour les convaincre d’adopter de nouvelles habitudes alimentaires.

Lire aussi  Le salaire des médecins spécialistes en France : une analyse détaillée

·     Intégrer de nombreux domaines

Le diététicien peut travailler au sein d’un hôpital, d’une cantine, à l’hôpital, dans une maison de convalescence, dans une maison de retraite, etc. Il a également la possibilité d’élaborer des menus dans une cantine scolaire ou au sein d’un restaurant d’entreprise. Ce professionnel va s’assurer de la qualité nutritionnelle et hygiénique des repas. Il va veiller à l’application de la législation en matière d’alimentation.

Si ce professionnel de la nutrition intègre l’industrie agroalimentaire, il va devenir le garant de la qualité nutritionnelle et de l’hygiène des produits. Il va produire des études sur des sujets en lien avec l’alimentation ou pour l’élaboration de nouveaux produits. S’il ouvre son propre cabinet, il va recevoir des patients qui viennent le consulter spontanément ou ceux recommandés par des médecins traitants.

·     Travailler dans un domaine faisant appel à la psychologie

Lors de la consultation, le diététicien ne va pas se contenter d’élaborer un programme de nutrition. Avant tout, il devra évaluer et analyser le cas de chaque patient. Ainsi, il pourra mieux déterminer les objectifs à atteindre et mesurer les progrès réalisés.  Pour réussir sa mission, il devra faire preuve d’empathie et de patience. Il devra également avoir une bonne capacité d’écoute. Il faudra que le diététicien ait le recul nécessaire pour traiter le cas des personnes souffrant d’obésité, d’anorexie, de boulimie, etc. Il va les inciter à changer leurs habitudes alimentaires.

Quelles sont les qualités essentielles pour exercer le métier de diététicien ?

En plus de ses connaissances en biologie, le diététicien doit maîtriser les compositions des aliments et les règles d’hygiène alimentaire. Il faut également disposer de certaines qualités indispensables :

  • Être capable de s’adapter et d’inventer des menus variés ajustés au profil de chaque consultant ;
  • Être un bon pédagogue: pour mieux expliquer les règles alimentaires de base et pour transmettre les bonnes pratiques nutritionnelles aux patients ;
  • Avoir le sens du contact et de la communication: pour mieux comprendre les attentes et les objectifs des personnes qui le consultent ;
  • Avoir de bonnes bases en psychologie: cela va lui permettre de bien cerner le profil et les besoins de chaque patient ;
  • Être un bon gestionnaire: c’est une qualité essentielle pour les professionnels en nutrition exerçant dans le domaine libéral ;
Lire aussi  Salaire des infirmières/ infirmiers : Combien gagnent-ils ?

Devenir diététicien : quelle est la voie à suivre ?

Il s’agit d’un métier en pleine croissance. Avant tout, il convient de distinguer le diététicien du médecin nutritionniste. Pour devenir diététicien, il faut avoir un Bac+2 avec un BTS Diététique ou un DUT génie biologique avec une spécialisation diététique. Il est également possible de s’orienter vers une spécialisationen choisissant parmi différentes licences professionnelles :

  • Licence pro commerce et distribution option agroalimentaire et agrofournitures ;
  • Licence pro métiers de la santé : nutrition alimentation ;
  • Licence pro QHSSE ;
  • Licence pro industries agroalimentaires : gestion, production et valorisation ;
  • Licence pro commercialisation des produits alimentaires ;

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière dans le métier de diététicien ?

S’il travaille au sein d’un hôpital, le diététicien peut occuper le poste de surveillant, puis de surveillant en chef du département diététique. S’il le souhaite, il peut passer :

  • Les concours de professorat d’économie sociale et familiale ;
  • Certains concours paramédicaux.

S’il est recruté dans une collectivité ou un organisme privé, il peut s’orienter vers une profession libérale. Il aura la faculté de proposer ses services au sein de son propre cabinet.

Salaire diététicien : à combien s’élève son revenu ?

·     Rémunération dans la fonction publique

Pour devenir fonctionnaire, un diététicien de formation devra réussir le concours de la catégorie B de la filière du personnel médico-technique et de rééducation. Il faut savoir que les échelons sont catégorisés en deux grades (premier grade / classe normale ; deuxième grade / classe supérieur. Pour le premier grade, le salaire est de 1 626 euros au premier échelon et 2 478 euros bruts par mois au dernier échelon. Pour le deuxième grade, la rémunération va être de 2 047 euros au premier échelon et 2 727 euros bruts par mois au dernier échelon.

Au sein de la fonction publique hospitalière, les employés ont accès à différentes primes telles que :

  • L’indemnité de résidence ;
  • L’indemnité de Garantie Individuelle du Pouvoir d’Achat (GIPA), etc.
Lire aussi  Salaire d’un prothésiste dentaire

·     Rétribution dans le privé

Au début de sa carrière, il va percevoir un salaire de 1 500 euros brut par mois. Les professionnels en fin de carrière gagnent en moyenne 2 500 euros brut par mois tous secteurs confondus.

·     Salaire diététicien libéral

Si le diététicien se met à son propre compte, ses revenus vont dépendre du nombre de clients et de la région d’implantation. Dans ce domaine, certains professionnels parviennent à obtenir le double du SMIC. D’autres n’ont pas la même chance et vont à peine obtenir le SMIC.

Ce professionnel va déterminer son tarif en fonction du service :

  • Consultation de contrôle de 15 à 30 minutes : 20 à 30 euros ;
  • Consultation de suivi : 30 à 60 euros ;
  • Bilan complet d’une heure à 1 h 30 : 80 euros.

Salaire diététicien : un montant variant en fonction de la région d’implantation

·     En région parisienne

À Paris et dans le département de l’Île-de-France, la rémunération d’un diététicien va varier entre 7 500 à 7 700 euros. Le salaire moyen à Lille est de 6 400 euros, tandis qu’à Toulouse il est de 4 300 euros.

·     En Belgique

Le diététicien dans le secteur privé va obtenir un salaire entre 1 500 à 2 000 euros par mois. Lorsqu’il acquiert de l’expérience, il peut gagner 2 500 euros. S’il travaille dans la fonction publique, le salaire va être déterminé en fonction de la « grille indiciaire hospitalière diététicien ». Son montant va dépendre de son grade et de l’échelon. S’il est en classe normale, il va percevoir 1 600 euros par mois. En fin de carrière, la rémunération va atteindre 2 500 euros. Dans la classe supérieure, le salaire est de 2 000 euros pour un débutant. Quand ce travailleur atteint le dernier échelon, il va obtenir 2 700 euros.

·     En Suisse

Dans cet État, le salaire moyen est de CHF 82 270.

·     Au Canada

Dans ce pays, le salaire moyen est d’environ 66 200 dollars par an, ce qui équivaut à 33 dollars de l’heure. Au début de sa carrière, le débutant va gagner 60 000 dollars. Lorsqu’il aura eu assez d’expérience, sa rémunération va être de 80 000 dollars.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *