Salaire chauffeur poids lourd : combien peut-on gagner ?

Le travail d’un conducteur de poids lourds n’est pas de tout repos. Dans le cadre de ces missions, il va être amené à transporter des marchandises dans différentes régions, voire dans d’autres pays. La conduite de véhicule n’est pas son unique attribution. Il doit aussi accomplir certaines tâches administratives, voire des missions commerciales. Que faut-il savoir sur le métier de chauffeur poids ?

 

Les points essentiels à connaître sur ce métier

En principe, il existe deux types de routiers. Certains sont assignés à des trajets limités à une courte distance. Ce sont des chauffeurs de poids lourds de courtes de distance. D’autres doivent parcourir toute la France. Ils peuvent aussi conduire à l’étranger. Il s’agit des conducteurs poids lourds grands routiers. Le conducteur routier peut choisir une spécialisation. Dans ce cas, il va acheminer des marchandises particulières telles que :

  • Les produits pétroliers ;
  • Les matières dangereuses ;
  • Les animaux vivants ;
  • Les produits frigorifiques, etc.

Dans le cadre de ses missions, le chauffeur routier est tenu de respecter des exigences contraignantes. Il doit être capable de conduire à une vitesse raisonnable et de livrer les marchandises aux horaires convenus.

C’est un métier qui exige une grande résistance physique. Le conducteur routier peut travailler entre 60 à 70 h par semaine, surtout pour ceux assignés aux missions sur une longue distance. Ce professionnel ne tient pas compte des horaires de travail classiques. Il travaille à n’importe quelle heure. Il roule de nuit, les week-ends et les jours fériés. Il est également obligé de prendre en charge l’entretien du véhicule, le graissage et les vidanges.

Tout ce qui relève de son véhicule est du ressort du conducteur. Il s’occupe de toutes les opérations afférentes au transport des marchandises : arrimage des charges, le contrôle de sécurité, etc. Dans certains cas, le chauffeur va accomplir lui-même le déchargement et le chargement des marchandises.

Le conducteur routier peut aussi exécuter des opérations d’ordre commerciales et administratives. Il devra mettre à jour régulièrement ses carnets de bord, les bordereaux de livraison et les factures. Il va aussi gérer les documents administratifs liés à la douane et à la police.

Comme un chauffeur reste souvent sur la route, il doit s’absenter fréquemment de son foyer sur une longue période. Il va rester seul dans son véhicule tout au long de son trajet. Il doit rester concentré en permanence pour éviter les accidents.

Les chauffeurs qui travaillent plusieurs semaines à l’étranger ne vont pas s’ennuyer. Ils pourront découvrir de nouveaux horizons et visiter d’autres pays. Ils pourront rapporter de petits souvenirs à leurs proches.

Faut-il suivre des études spécifiques pour exercer le métier de chauffeur poids lourds ?

Pour pouvoir choisir cette orientation professionnelle, il faut disposer soit :

  • D’un CAP conducteur routier marchandises ;
  • D’un Bac pro conducteur transport routier marchandises.

Idéalement, il faudrait avoir un CFP (Certificat de formation professionnelle) conducteur routier ou conducteur grand routier.

À défaut de titres ou de diplômes, il est nécessaire de suivre une formation initiale connue sous le titre de FIMO. C’est une formation obligatoire pour les conducteurs routiers de marchandises au volant d’un camion de plus de 7,5 tonnes. Un chauffeur poids lourd doit disposer d’un permis de conduire poids lourds C ou CE.

Qu’en est-il des cas des artisans routiers qui ont leur propre affaire ? Il est conseillé de suivre une formation pour accéder à un bac pro exploitations des transports ou logistique.

Quelles sont les qualités requises dans ce domaine d’activité ?

Pour exercer le métier de conducteur routier, il faut avoir une bonne condition physique. En plus d’avoir une bonne vue et un bon niveau d’audition, le chauffeur ne devrait pas avoir des antécédents cardiaques. Un bon conducteur doit être autonome, avoir le sens des responsabilités et de l’initiative.

Ce professionnel va être en contact avec des clients ou des interlocuteurs administratifs, il devra avoir un bon sens du relationnel. Il va aussi être amené à interagir avec les autorités. Il doit être capable de communiquer et de montrer ses habilitations s’il transporte des matières dangereuses (produits pétroliers, produits radioactifs, etc.).

Ce domaine d’activité requiert une grande flexibilité et de la disponibilité. Un chauffeur poids lourds doit aussi être capable de respecter les délais, et ce, même s’il doit travailler de nuit, les week-ends ou les jours fériés. Il assure aussi que les marchandises arrivent à destination en bon état. Les conducteurs qui travaillent dans le secteur du transport international devront connaître une langue étrangère.

Salaire chauffeur poids lourds : quelle est à la rémunération de ce professionnel ?

En France, un conducteur routier peut obtenir en moyenne 2 600 euros brut (primes incluses). Toutefois, il existe de nombreux facteurs qui peuvent impacter sur son revenu. Il s’agit de l’ancienneté, des qualifications, de la taille et de la catégorie d’entreprise, etc. La convention Collective Nationale (CCN) des transports routiers définit les rémunérations minimales.

·      Se référer à la catégorie professionnelle

Sur le territoire français, en matière de salaire de chauffeur poids lourds, il faut toujours se référer à la CCN. Les professionnels qui se chargent d’acheminer les marchandises appartiennent aux catégories 5, 6 et 7. Chaque catégorie se distingue par la référence au type de poids lourds à conduire et au coefficient utilisé pour le calcul du salaire du chauffeur routier. Il faut savoir que :

  • Pour le groupe 5, le chauffeur va se charger d’un véhicule poids lourds ayant un PTAC inclus entre 11 et 19 tonnes. Son coefficient est de 128 M. Un débutant peut gagner 21 916, 33 euros par an. Après 5 ans d’expérience, il va obtenir 22 792, 55 euros par an.
  • Pour le groupe 6, le conducteur va s’occuper des véhicules poids lourds ayant un PTAC excédant les 19 tonnes. Son coefficient est de 138 M. À ses débuts, il peut avoir un salaire de 21 959,18 euros par an. Après 5 ans d’expérience, son salaire va grimper à 22 837,55 euros par.
  • Pour le routier du groupe 7, le chauffeur est obligé d’avoir des qualifications spécifiques. Il va être amené à conduire un véhicule poids lourds du type tracteur ou porteur. Le coefficient est de 150 M. Un débutant va percevoir 22 473,34 euros par an. Au bout de 5 ans d’ancienneté, la rémunération va s’élever à 23 372, 27 euros.

Ces salaires indiqués ci-dessus ont été calculés sur la base de 169 heures.

·      Prendre en compte le critère d’ancienneté

Certes, le métier de chauffeur poids lourds implique de longues absences du nid familial, cependant, il offre un grand avantage. Dans ce domaine, les salaires sont revalorisés régulièrement. Après un certain nombre d’années, la rémunération est revue à la hausse. La revalorisation salariale est en corrélation avec l’ancienneté. Voici une illustration de ce pourcentage :

  • Après 2 ans d’ancienneté : 2 % ;
  • Après 5 ans d’ancienneté : 4 % ;
  • Après 10 ans d’ancienneté : 6 % ;
  • Pour 15 ans d’ancienneté et plus : 8 %.

·      Connaître le système de primes et d’indemnités

En principe, un protocole va fixer les frais de déplacement des ouvriers. Il est entré en vigueur en date du 1 er mai 2018. Il détermine aussi les primes et les indemnités. Voici un aperçu des pourcentages des indemnités :

  • Indemnité spéciale : 3,67 % ;
  • Indemnité de casse-croûte : 7,35 % ;
  • Indemnité de repas unique nuit : 8,13 % ;
  • Indemnité de repas unique : 8,35 % ;
  • Indemnité de repas : 13,56 % ;
  • Indemnité de grand déplacement pour un repas et un découcher : 43,37 % ;
  • Indemnité de déplacement pour deux repas et un découcher : 56,94 %.

Quelles sont les évolutions éventuelles d’un chauffeur poids lourds ?

Au bout de 10 ans d’expérience, un conducteur routier peut avoir envie de retrouver une vie familiale plus équilibrée. Dans ce cas, il peut choisir d’évoluer dans des emplois administratifs ou commerciaux dans une entreprise de transport. Il peut également exercer le métier de formateur dans les métiers de transport. Certains chauffeurs décident de lancer leur propre affaire.

Une comparaison des salaires des chauffeurs routiers  (camionneurs) à travers le monde

D’après une étude réalisée par Part Catalog, voici la moyenne des pays qui proposent les meilleurs salaires aux travailleurs routiers :

  • Le Canada: 49 718 dollars (47 522 euros). En 2021, de nombreux conducteurs professionnels ont été recrutés dans le pays. Il y a eu une hausse de 20 % des offres d’emplois ;
  • Les États-Unis : 46 703 dollars. Le pays manque de C’est pourquoi, les transporteurs offrent des salaires assez importants pour attirer les conducteurs.
  • Le Royaume-Uni: 43 567 dollars (41 406 euros). C’est une rémunération plus élevée que le salaire moyen national dans le pays.
  • L’Allemagne: 42 121 dollars (40 029 euros) ;
  • L’Italie: 42 121 dollars (40 029 euros).

Il est à noter que les auteurs de l’étude n’indiquent pas les critères utilisés pour établir ces moyennes.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.