Salaire d’un chauffeur livreur : combien gagne-t-il ?

Depuis plusieurs années, le métier de chauffeur livreur est de plus en plus présent sur le marché du travail. Il facilite grandement la tâche pour la clientèle qui ne peut ou ne veut pas se déplacer de chez eux. Cela n’est pas donné à tout le monde de le réussir. Il y a plusieurs conditions pour mener à bien ce travail, dont des qualités interpersonnelles. Il faut aussi pouvoir faire preuve d’une certaine technicité. Vous êtes-vous déjà demandé combien gagne un chauffeur livreur ? Une question tout à fait légitime étant donné la vulgarisation de ce poste. Quel est donc le salaire d’un chauffeur livreur ? Quels sont les éléments pouvant faire varier sa rémunération ?

Salaire d’un chauffeur livreur en France

Tout dépend de la ville dans laquelle il effectue ses livraisons. La rémunération moyenne est à partir de 1 917 euros jusqu’à 2 135 euros bruts. Vous l’aurez compris, ce sont principalement dans les grandes villes que ce métier rapporte le plus. Le salaire médian annuel tourne autour de 23 000 euros.

En taux horaire, cela représente environ 12,64 euros par heure. Celui qui commence dans la pratique de cet emploi touche annuellement 21 356 euros. Un chauffeur livreur expérimenté peut obtenir une somme de 55 336 euros par an. Cette somme n’inclut en aucun cas les pourboires qu’il peut obtenir.

Combien gagne un chauffeur livreur en réalité ?

Tout dépend de ses horaires de travail. Le salaire d’un chauffeur livreur de nuit, par exemple, est de 21 587 euros par an en moyenne. En taux horaire, cela représente environ 11,86 euros par heure. Cette rémunération lui est accordée après quelques années d’expérience. En tant que débutant, il va être payé 20 833 euros environ l’année.

Celui qui est plus expérimenté va toucher une rémunération de 24 704 euros en moyenne par an. Le salaire d’un chauffeur livreur chez UPS est aux alentours des 1 805 euros par mois. Il gagne donc 13% de plus que la moyenne nationale. Chez UPS, il arrive qu’un chauffeur livreur gagne 23 872 euros par an. À souligner que les primes ne font pas partie du salaire.

·      Un salaire qui varie selon le statut du chauffeur livreur

Le salaire d’un chauffeur livreur tient compte de la catégorie dans laquelle il se trouve. D’une part, on a le livreur employé. Il travaille dans la branche expédition et livraison d’une entreprise. En tant que débutant, la rémunération se situe entre 1 600 euros et 1 800 euros bruts par mois. Lorsqu’il est en fin de carrière, il est payé plus de 2 300 euros bruts par mois.

Un chauffeur livreur a quelques avantages en plus de ses revenus mensuels :

  • La prime d’assiduité,
  • La prime de sécurité,
  • La prime d’habillage.

La dernière prime est accordée uniquement si l’employé fait preuve d’une bonne présentation lorsqu’il est face à la clientèle.

D’autre part, il y a le chauffeur livreur autoentrepreneur. C’est un métier qui a connu encore plus de succès depuis la pandémie mondiale. Ce travail est payé par horaire. En moyenne, il peut gagner 10 euros par heure. En travaillant 35h par semaine, à la fin du mois, il va recevoir une somme d’environ 2 000 euros.

Il faut savoir que les pourboires ne sont pas pris en compte dans cette rémunération. Toutefois, il est nécessaire de déduire les cotisations pour l’URSSAF. Ne manquons pas de mentionner qu’un chauffeur livreur indépendant ne bénéficie pas de congés payés. Aussi, il n’est pas couvert dans le cas d’un arrêt maladie. S’il conduit un véhicule moyen ou lourd, alors il sera beaucoup mieux rémunéré, contrairement à un chauffeur livreur utilisant une voiture légère. Ses revenus seront plutôt moyens. Il est payé environ 1 774 euros par mois.

·      Des revenus pas toujours stables

Le tableau ci-dessous met en évidence quelques rémunérations qui sont différentes en fonction du poste occupé.

Date Poste Salaire annuel Salaire mensuel brut Statut
Août 2020 Chauffeur livreur de Poids lourd 19 786 euros 1 603 euros Employé
Septembre 2020 Chauffeur livreur 18 766 euros 1 557 euros Employé
Octobre 2020 Chauffeur livreur 19 216 euros 1 568 euros Employé
Février 2021 Chauffeur livreur 36 800 euros 2 400 euros Employé
Janvier 2021 Chauffeur livreur 26 400 euros 2 200 euros Indépendant
Octobre 2021 Chauffeur livreur Poids lourd 27 860 euros 2 230 euros Employé
Mars 2022 Chauffeur livreur Poids lourd 25 260 euros 1 930 euros Employé
Juin 2022 Chauffeur livreur véhicule léger 18 468 euros 1 539 euros Employé
Septembre 2022 Chauffeur livreur Véhicule léger 20m² 32 208 euros 2 609 euros Employé

Le salaire d’un chauffeur livreur dépend tout aussi bien de l’entreprise pour laquelle il travaille. Ce métier compte bien évidemment plus d’hommes que de femmes. Mais on remarque de plus en plus de femmes qui conduisent des véhicules légers, mais aussi des poids lourds de livraison. Être un chauffeur livreur indépendant semble rapporter un peu plus d’argent. Néanmoins, il requiert de créer un certain réseautage avant d’avoir du succès.

·      D’autres primes en sus pour le chauffeur livreur

L’un des premiers avantages du salaire d’un chauffeur livreur, c’est qu’il est plus élevé que le SMIC. En 2017, un salarié classé au premier coefficient touchait un taux horaire de 9,77 euros par heure. Celui-ci pouvait aller jusqu’à 10,55 euros. Il y a d’autres bonus que le travailleur reçoit. Pour ceux qui sont à leur poste la nuit, ils obtiennent une prime.

Il y a aussi la prime casse-croûte. Le chauffeur livreur n’a donc pas à payer sa nourriture lorsqu’il est sur le trajet. Ne manquons pas de mentionner la prime pour encaissement des factures clients. Celle-ci est perçue une fois que la livraison est effectuée. Sont également inscrits dans le temps de service :

  • Les périodes d’attente,
  • Les périodes de réalisation de diverses tâches telles que le plein d’essence.

Ce qui fait que la durée de travail de ces conducteurs ne s’arrête pas seulement aux heures qu’ils passent au volant. Ils sont également amenés à effectuer d’autres tâches.

Des indemnités de retraite pour le travailleur

Il est intéressant de mettre l’accent sur le fait qu’un chauffeur livreur qui va à la retraite jouit également d’une indemnité. Il s’agit d’une indemnité conventionnelle de départ. La condition réside dans le nombre d’années d’ancienneté.

  • Pour un travailleur comptant 10 et 15 ans d’ancienneté, il va recevoir la moitié de son salaire mensuel.
  • Entre 15 et 20 ans d’ancienneté, on lui versera un mois de revenus.
  • C’est à partir de 30 ans d’expérience dans l’entreprise qu’il touchera 2,5 mois de salaire.

Un salaire à la hauteur des tâches effectuées

La mission d’un chauffeur livreur est de livrer, mais aussi de ramasser les colis dans un périmètre préalablement déterminé. C’est la raison pour laquelle il passe le plus clair de son temps sur la route. Le travailleur ne se contente donc pas de charger et de livrer les colis. Ce métier requiert quelques notions en automobile. Car, il faudra savoir réagir en cas de panne par exemple.

L’indépendance ainsi que la flexibilité que ce poste propose le rendent davantage attrayant. Les conditions salariales générales sont toutes aussi attirantes. Certaines entreprises proposent même la mutuelle pour leurs chauffeurs livreurs. Plus une société est grande, mieux vous serez payé pour votre travail. C’est donc un élément dont il faut tenir compte en cas de réorientation professionnelle.

·      Une rémunération qui varie en fonction des horaires faites

Saviez-vous que les chauffeurs livreurs étaient soumis au régime juridique des heures d’équivalence ? En partant du principe que la durée légale du travail est de 35 heures hebdomadaires. Ces employés, eux, ont l’autorisation de travailler jusqu’à 39 heures par semaine.

Au-delà des 35 heures, on parle alors de déclenchement des heures supplémentaires. Voilà pourquoi, les chauffeurs livreurs peuvent gagner un peu plus d’argent selon leurs horaires. Rappelons que leur salaire est majoré de 25% entre la 36ème et 43ème heures de travail. C’est alors que le pourcentage de majoration peut atteindre les 50%.

·      À combien est payé un chauffeur livreur dans d’autres pays ? 

En Belgique, un chauffeur livreur, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, est payé 12,61 euros de l’heure. C’est le taux horaire de base. Il peut être plus élevé en fonction de l’expérience acquise par le professionnel. Pour ce qui est de la Suisse, la rémunération moyenne pour le poste est de 23,89 CHF, soit 25,12 euros par heure. 35 heures de travail représentent environ 879,2 euros.

Un métier plutôt sélectif

Vous souhaitez postuler à ce métier ? Sachez que la convention collective embauche prioritairement les chauffeurs livreurs ayant d’ores et déjà validé une formation diplômante. Celle-ci doit avoir été acquise dans un centre professionnel du transport. Il faut au moins avoir le permis B pour pouvoir exercer ce métier.

C’est en respectant les différents critères que le chauffeur livreur pourra recevoir un salaire de base. Une fois qu’il est embauché, il est nécessaire qu’il fasse une période d’essai d’un mois. Par rapport aux jours fériés, la convention collective des chauffeurs livreurs ont étendu le régime. Pour les travailleurs ayant au moins six mois d’ancienneté, ils ont droit à 5 jours fériés dans l’année.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *