Salaire d’un pâtissier : combien gagne-t-il ?

Reconnu étant comme un vrai spécialiste en dessert, le pâtissier peut exécuter différents délices sucrés. Grâce à sa maîtrise de techniques et à son savoir-faire, il peut réaliser des desserts les plus classiques aux plus sophistiqués. Il s’assure d’ajouter une touche personnelle aux produits qu’il confectionne.

Le métier de pâtissier : quels sont les points essentiels à connaître sur cette profession ?

Le pâtissier se charge de concocter plusieurs sortes de délices sucrées (gâteaux, biscuits, viennoiseries). Ce professionnel va se charger de chaque étape de la réalisation des pâtisseries. Il va intervenir :

  • Lors de la préparation de la pâte ;
  • Le choix de la garniture ;
  • La surveillance de la cuisson ;
  • La finalisation de la décoration.

Il va sélectionner les ingrédients nécessaires pour la préparation de ses produits (farine, laitage, chocolat, etc.) et leur utilisation. Il va fabriquer différentes pâtes (sablée, brisée, etc.), les garnitures (crème pâtissière, sabayon, etc.) et les glaçages.

Le pâtissier peut être amené à travailler en laboratoire ou en cuisine. Dans le cadre de son métier, il devra respecter les recettes tout en laissant parler sa créativité. Dans le domaine de la gastronomie, ce professionnel se distingue grâce à ses talents de glacier, de chocolatier ou de traiteur.

Pour assurer la pérennité de son activité, il doit adopter de nombreuses techniques innovantes en vue de fidéliser sa clientèle. Afin de répondre aux attentes de tout le monde, il peut mettre à la disposition de ses clients des produits salés comme les quiches, les pizzas, etc. Les horaires de travail vont dépendre du volume de la clientèle, de la taille du magasin ainsi que les périodes de l’année. La majorité de ces travailleurs sont tenus d’arriver très tôt le matin pour préparer les commandes et les produits à exposer en vitrine.

S’il travaille pour son compte, le pâtissier doit avoir certaines connaissances :

  • En comptabilité ;
  • En gestion ;
  • En commerce.

Le domaine de la pâtisserie est en constante évolution. Pour mieux répondre aux attentes de la clientèle, il fait connaître les tendances et les évolutions (évolution des techniques de surgélation, des modes de cuisson, etc.).

 Le pâtissier peut travailler pour le compte de différents établissements :

  • Les rayons pâtisseries des grandes surfaces ;
  • Les fabricants de pâtisseries industrielles ;
  • Les restaurants, etc.

Travailler comme pâtissier : quelle est la voie à suivre ?

Pour exercer le métier de pâtissier, il faut disposer au moins d’un des diplômes suivants, à savoir :

  • Le CAP (pâtissier, chocolatier-confiseur, glacier-fabricant) ;
  • Le Bac professionnel boulanger-pâtissier ;
  • Le MC pâtisserie boulangerie ;
  • Le BTM pâtissier confiseur glacier ;
  • BM pâtissier confiseur glacier traiteur (Bac+2) ;
  • Bachelor arts culinaires et entrepreneuriat option pâtisserie (Ferrandi) pour devenir chef de cuisine en restaurant.
Lire aussi  Salaire d’un menuisier : la rémunération

Dans le milieu de la pâtisserie, de nombreux passionnés parviennent à dégager des revenus intéressants. Dans ce domaine, les personnes qui ont plusieurs spécialisations vont séduire aisément les clients et obtenir un meilleur salaire.

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière dans le métier de pâtissier ?

Au début de sa carrière, le pâtissier va avoir le statut d’apprenti. Il va ensuite passer par le stade d’ouvrier et va évoluer vers le poste de responsable d’équipe. Au fil du temps, lorsqu’il aura acquis une certaine expérience, il peut devenir commerçant indépendant. S’il travaille au sein d’une grande surface ou d’un laboratoire, il va occuper des postes d’encadrement tels que le poste de responsable.

Pour développer ses compétences, un pâtissier peut se spécialiser comme chocolatiers-confiseurs ou glaciers. Si vous aimez la gastronomie, vous pouvez devenir traiteur et proposer différents plats pour un restaurant ou des buffets pour les réceptions. Si vous aimez découvrir de nouveaux horizons, vous avez la possibilité de travailler dans les pays étrangers.

Exercer le métier de pâtissier : quels sont les principaux avantages et inconvénients ?

Les personnes qui détiennent un diplôme de pâtisserie ont l’occasion de voyager. Elles peuvent travailler dans de nombreux pays. En effet, il existe de nombreux pâtissiers français ont réussi à s’installer dans différents pays étrangers. En exerçant le métier de pâtissier, vous parviendrez à laisser parler votre créativité.

C’est un domaine qui convient parfaitement aux individus qui ont une grande imagination. Le pâtissier peut être amené à jouer avec les ingrédients, les textures, les couleurs, le mode de cuisson, etc. Il pourra proposer à ses clients des produits originaux en accord avec sa personnalité. Au fil des années, vous pourrez développer vos recettes et utiliser différents ingrédients.

En travaillant comme pâtissier, vous allez souvent collaborer en équipe. Si vous intégrez une équipe solidaire, vous n’allez pas vous ennuyer. C’est l’occasion de créer des liens forts avec des personnes qui partagent la même passion que vous. Le métier de pâtissier n’est ni routinier, ni monotone. Le rythme de travail de ce professionnel va varier en fonction de la saison : Noël, Saint-Valentin, Pâques, Halloween, etc.

Lire aussi  Combien gagne un vendeur de voiture ? Les salaires

Le pâtissier est obligé de travailler à horaires décalés. Malheureusement, il doit travailler les week-ends (samedi et dimanche) et aussi les jours fériés. Pour se démarquer dans le milieu de la pâtisserie, il est essentiel de maîtriser parfaitement certaines techniques et d’avoir de nombreuses compétences.

Quelles sont les qualités essentielles pour intégrer le domaine de la pâtisserie ?

Afin de réussir à exécuter différentes techniques, le pâtissier doit être à la fois attentif, rigoureux et avoir le souci du détail. Grâce à son esprit créatif, il va aisément proposer des innovations et des créations originales. Le métier de pâtissier s’adresse aux personnes passionnées et patientes. Dans ce domaine, il est important d’avoir le sens de l’esthétisme.

Combien gagne un pâtissier : quel est le revenu de ce professionnel ?

·      Qu’en est-il des professionnels liés à la Convention collective Confiserie, Chocolaterie, Biscuiterie ?

Il faut savoir que les confiseurs, les chocolatiers et les biscuitiers sont liés par la même convention collective. De ce fait, leurs revenus sont assez similaires.

Pour commencer dans ces métiers, il est nécessaire d’avoir un CAP ou un diplôme supérieur. Dans ces professions, les débutants vont percevoir le SMIC. Un professionnel qui dispose un CAP chocolaterie-confiseur et/ou un CAP pâtisserie va avoir en moyenne 1 600 euros brut par mois. Les professionnels qui ne possèdent pas de diplômes vont gagner autour de 1 500 euros.

Les personnes qui ont un Bac ou qui ont suivi des études supérieures bénéficient d’un salaire plus important. Le revenu moyen d’un artisan confiserie, chocolaterie et biscuiterie est d’approximativement 2 250 euros brut.

·      Que faut-il savoir sur les revenus d’un boulanger-pâtissier ?

Le boulanger-pâtissier est régi par la convention collective Boulangerie-pâtisserie. Cette convention va déterminer la grille salariale à appliquer. Celle-ci va énoncer les revenus minimums que devront percevoir les travailleurs.

Si ce professionnel ne dispose pas d’un diplôme, il va avoir un revenu mensuel de 1 550 euros. S’il possède un CAP pâtisserie, il va percevoir environ 1 600 euros brut par mois. En perfectionnant ses connaissances, son revenu va s’élever jusqu’à 1 700 euros brut. Lorsqu’il aura acquis plusieurs années d’expérience, son revenu va atteindre 2 050 euros brut.

Lire aussi  Zoom sur le salaire d'un livreur Amazon

·      Quel est le salaire d’un pâtissier en restauration collective ?

Lorsqu’il exerce son métier dans le cadre d’une restauration collective, le pâtissier va être soumis à la convention collective « Personnel des entreprises de restauration de collectivité ». À travers ce document, les employeurs ont accès à la grille salariale relative aux employés de restauration collective. Le salaire dépend de la qualification et de l’expérience. Un pâtissier débutant qui possède un CAP Pâtisserie va gagner le SMIC. Quand il acquiert une certaine expérience et qu’il occupe un poste plus important, il va obtenir 2 500 euros brut par mois.

·      À combien s’élève le revenu d’un glacier ?

Le salaire d’un glacier va varier en fonction des établissements. Il est à noter que :

  • Les artisans glaciers sont régis par la convention collective Boulangerie-Pâtisserie ;
  • Les glaciers sont régis par la convention collective de l’industrie des glaces.

Pour connaître le montant des salaires, il faut se référer à la convention collective relative au domaine d’activité.

·      Salaire pâtissier indépendant : quel est le montant des revenus ?

Les personnes qui disposent d’un CAP Pâtisserie ont le droit de se mettre à leur compte. En choisissant de travailler en indépendants, ces professionnels ont l’occasion de générer de meilleurs revenus. Selon certaines estimations, le revenu moyen mensuel d’un pâtissier serait de 3 000 euros brut. C’est valable pour toutes les spécialisations.

Il est également possible d’opter pour le statut d’auto-entrepreneurs. Ces professionnels pourront proposer leurs services en tant que Cake Designer ou pâtissier à domicile. Il est assez difficile d’évaluer le revenu dans ce contexte puisqu’il va dépendre du nombre de clients de chaque professionnel. Pour bénéficier du statut d’auto-entrepreneur, les revenus annuels ne doivent pas dépasser les 70 000 euros HT. La rémunération d’un pâtissier auto-entrepreneur se situe dans une fourchette de 1 500 à 3 000 euros brut par mois.

  • Combien gagne un pâtissier français en travaillant à l’étranger ?

À l’étranger, les pâtissiers français sont très recherchés. En quittant la France, ils pourront recevoir environ 5 000 euros brut par mois. Le montant de sa rémunération va dépendre de son employeur, de son diplôme et de son expérience.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *