Combien gagne un boucher ? Quel est son salaire ?

Le métier de boucher ou de bouchère consiste à préparer la viande et à la mettre en vente. Il/elle doit être capable de renseigner son client sur l’origine de la viande. Au besoin, il/elle peut prodiguer certains conseils relatifs à sa préparation ou à sa cuisson.

Les points essentiels à connaître sur le métier de boucher

·      S’occuper de la viande

Une fois la viande placée sur son billot, le boucher va se charger :

  • De désosser les carcasses ;
  • De découper la viande en morceau pour que celle-ci soit présentée à la vente au détail.

Ce professionnel de la viande peut également proposer à ses clients des volailles, du lapin et des gibiers. Il va préalablement les vider et les nettoyer avant de les mettre en vente. Il doit connaître l’anatomie animale (porcine, bovine, ovine, etc.). Quel que soit le type de viande, le boucher doit être capable de le manipuler et de le découper selon les méthodes artisanales.

·      Se spécialiser dans un domaine spécifique

Pour se démarquer de la concurrence, certains bouchers choisissent de proposer des viandes travaillées. Il peut avoir une spécialité comme la préparation de la viande de bœuf, de cheval, de porc, de moutons, etc. Il va décorer ses plats en fonction de son inspiration du moment. Il met à la disposition de la clientèle des plats cuisinés prêts à emporter. Cela va l’aider à se distinguer et à fidéliser des clients.

·      Travailler en équipe

Certains bouchers sont amenés à travailler seuls, d’autres doivent collaborer avec une équipe. Les artisans sont souvent habitués à accompagner les apprentis, à les former et à les encadrer.

·      Respecter les normes d’hygiène

Dans le cadre de son activité, le boucher doit manipuler de nombreux produits crus. Pour préserver la santé de ses clients, il est tenu de respecter les règles d’hygiène. Afin de garantir la qualité de ses produits, ce professionnel doit désinfecter rigoureusement les outils et les locaux.

Dans son métier, il doit s’habituer à se rendre régulièrement dans la chambre froide. Lors de la manipulation ou du stockage de la viande, il va porter un masque et des gants.

Quelles sont les qualités essentielles pour devenir boucher ?

·      Avoir une bonne condition physique

Lors de l’exercice de son métier, le boucher va rester debout sur une longue période. Il devra alors avoir une bonne endurance physique.

Ses horaires de travail vont être délimités en fonction de son lieu de travail. En général, il commence dès 6 heures du matin. Il achève ses missions vers 19 h ou 20 h. Il bénéficie d’une longue pause l’après-midi. Ce professionnel est amené à travailler le week-end et certains jours fériés. Les récupérations ont lieu durant la semaine.

S’il est recruté au sein d’une grande surface ou des ateliers, le boucher va travailler pendant 16 h par jour. Le travail va se faire en rotation. Dans son quotidien, il va préparer et conditionner la viande. S’il occupe le poste de chef de rayon, il va assurer :

  • La gestion des stocks ;
  • Les achats ;
  • La gestion des équipes ;
  • Les comptes rendus à la direction.

·      Avoir un bon sens de l’écoute

Pour mieux répondre aux besoins des clients, il doit être attentif à leurs attentes. Il doit aussi être dynamique. Il doit être capable d’entrer en contact avec les personnes de son entourage.

·      Être capable de gérer une entreprise

Si le boucher souhaite se mettre à son compte, il doit pouvoir gérer son affaire. Il doit avoir le sens de la négociation. Ainsi, il pourra obtenir un bon prix lors des achats. Outre l’aspect financier, il est important d’avoir une grande agilité.

·      Connaître les notions de merchandising

Grâce à ses connaissances en matière de merchandising, il trouvera la bonne manière pour étaler et présenter ses produits sur la vitrine. Il fera en sorte de donner envie et d’attirer les clients.

Se former au métier de boucher : quel est le parcours à suivre ?

Afin d’exécuter le métier de boucher, il est nécessaire d’avoir au moins l’une des qualifications suivantes :

  • CAP Boucher (2 ans) ;
  • CQP Boucher ;
  • CAP Charcutier-traiteur ( 2ans) ;
  • BP (Brevet professionnel) boucher ;
  • MC (Mention Complémentaire) traiteur ;
  • Bac professionnel Boucher charcutier traiteur.

Il est également possible de suivre un apprentissage en CFA ou Centre de Formation d’Apprentis. Dans ce contexte, il est nécessaire de suivre une alternance entre le métier en entreprise et celui du CFA. Cela permet d’optimiser les compétences des apprenants. Au cours de la formation, il va être formé sur le service à la clientèle. Cette formation va l’aider à développer la fibre commerciale et les techniques commerciales.

En suivant une formation initiale, l’apprenant va aisément s’adapter au métier de boucher. Ce sera plus facile pour lui de pratiquer certaines opérations comme celles du désossage. Cela lui permet aussi de faire évoluer sa carrière.

Pourquoi choisir de se reconvertir vers le métier de boucher ?

À l’instar de nombreux domaines d’activités, le métier de bouche souffre d’un manque de main-d’œuvre. Ce secteur offre de nombreux débouchés :

  • Dans les grandes surfaces ;
  • Dans l’industrie agroalimentaire ;
  • D’une boucherie artisanale ;
  • Dans un abattoir.

En vous reconvertissant dans le domaine de la bouche, vous aurez accès à des perspectives de carrière concrètes. Une fois votre formation terminée, vous aurez l’occasion d’intégrer le milieu professionnel.

Pour réussir dans ce domaine, il faut être passionné par la gastronomie et pour la viande. C’est un métier gratifiant. Il permet de s’épanouir dans un cadre original. C’est un domaine très exigeant qui requiert beaucoup de patience. En travaillant comme boucher, vous ne serez pas confronté à la routine. Vous pourrez aisément vous constituer une clientèle.

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière dans le métier de bouche ?

Après avoir gagné plusieurs années d’expérience, le boucher pourra devenir le second du patron. S’il dispose des moyens financiers, il a la possibilité d’ouvrir sa propre boucherie et d’en devenir le gérant. Il faudra avoir des connaissances comptables suffisantes. S’il travaille au sein d’une grande surface, il peut évoluer vers le poste de responsable d’équipe.

Combien gagne un boucher : quel est le montant de ses revenus ?

Dans les métiers de bouche, la rémunération va dépendre de différents facteurs comme le diplôme, l’expérience et la zone géographique. Il est assez complexe de définir précisément le montant du salaire d’un boucher. Les informations suivantes sont données à titre indicatif.

·      Salaire boucher en fonction du diplôme

Le diplôme va être déterminant sur le montant des revenus mensuels. Les personnes disposant d’un Bac Pro ou d’un CAP boucher bénéficieront d’une meilleure rémunération. Elles peuvent gagner jusqu’à 2 500 euros brut. Si le boucher ne possède qu’un niveau Bac, son salaire va atteindre au maximum 1 800 euros brut par mois.

Il est à noter qu’une personne titulaire d’un CAP boucher aura la possibilité de reprendre une boucherie.

·      Salaire boucher suivant l’expérience

Au début de sa carrière, ce professionnel de la viande ne va pas percevoir une rémunération importante. Sa paie va évoluer avec son expérience :

  • 1 550 à 1 650 euros brut pour les débutants ;
  • 1 600 à 1 750 euros brut pour les personnes ayant au moins un an d’expérience ;
  • 1 650 à 2 050 euros brut pour les bouchers disposant de plus de 4 ans d’expérience.

Si le boucher parvient à occuper le poste de chef-boucher, son salaire va rencontrer une hausse assez conséquente. Il aura plus de responsabilités et va gérer une équipe. Son salaire va varier de 3 000 à 3 500 euros brut par mois.

Si un boucher travaille comme salarié, il va bénéficier de certains avantages comme :

  • Le paiement du 13ème mois ;
  • L’accès à une épargne salariale et/ou une mutuelle d’entreprise.

·      Salaire boucher selon la zone géographique

La rémunération va être plus importante pour les bouchers travaillant en province. Dans certaines villes, le salaire minimum est de 4 000 euros brut, tandis que dans d’autres, il n’est que de 1 500 euros brut par mois.

·      Salaire boucher indépendant

Si un artisan choisit de se mettre à son propre compte, son revenu va dépendre entièrement de son chiffre d’affaires et de ses frais (fixes et variables). Le montant de sa rémunération peut varier du SMIG à 3 000 euros brut par mois. Si son établissement possède une grande notoriété, il pourra obtenir un revenu plus conséquent.

Boucher charcutier : à combien s’élève son revenu ?

En France, un boucher-charcutier va avoir un salaire médian de 1 869 euros. Les débutants dans ce domaine vont gagner environ 21 450 euros par an. Les travailleurs plus expérimentés vont percevoir jusqu’à 27 500 par an.

Quels sont les avantages et les inconvénients liés au métier de boucher ?

En travaillant comme boucher, vous aurez l’occasion de communiquer avec un large public. Cependant, pour réussir dans ce domaine, il faut subir des conditions de travail vraiment difficiles. Il faut se plier à des horaires vraiment exigeants. Il doit être prêt à proposer ses services même le week-end et les jours fériés.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *