Salaire d’un graphiste, infographiste, combien gagne-t-il ?

Le métier de graphiste et le métier d’infographiste sont souvent confondus par les néophytes. En dehors de leurs appellations, ces activités se distinguent grâce à leurs caractéristiques, leurs qualités et leurs compétences.

Le métier de graphiste : les points essentiels à connaître à ce propos

·      Ce qu’il faut savoir sur cette profession

Ce professionnel va se charger de concevoir une identité visuelle d’une marque. Dans le cadre de ses fonctions, il va être amené à créer plusieurs sortes de supports de communication comme :

  • Des affiches ;
  • Des flyers ;
  • Des dépliants, etc.

Le graphiste va sélectionner les couleurs, la typographie ainsi que la disposition des images. En fonction du cahier de charge, il peut aussi réaliser des logos et des présentations packaging produit.

·      Quelles sont les compétences essentielles pour exercer ce métier ?

Pour réussir à exécuter les commandes de ses clients, le graphiste doit posséder certaines compétences. Il doit :

  • Disposer d’une grande imagination: grâce à son sens de la créativité, il pourra aisément se démarquer de ses concurrents.
  • Être capable de se montrer à l’écoute de ses clients: lors de la création de l’image de marque, ce professionnel devra prendre en compte les attentes de sa clientèle.
  • Posséder une capacité d’analyse et d’adaptation: outre l’aspect technique, le graphiste doit aussi maîtriser certains aspects techniques de son travail.
  • Détenir des connaissances solides en matière de communication et du marketing.
  • Avoir une ouverture d’esprit: grâce à cette capacité, le graphiste pourra exécuter différentes sortes de commandes.
  • Avoir de la souplesse et une forte personnalité: certes, ce professionnel doit répondre aux attentes de ses clients, cependant, il doit aussi être capable de défendre ses positions.
  • Posséder une bonne culture générale: le graphiste peut être recruté dans différents domaines d’activité. Pour être mieux informé sur toutes les dernières tendances, il doit fréquenter les expositions, visionner des films au cinéma, etc.

·      Quelle est la formation à suivre ?

Pour se former au métier de graphiste, il est possible de choisir entre différentes formations :

  • BTS design graphique option communication et médias imprimés ;
  • Bachelor design graphique ;
  • Bachelor communication visuelle ;
  • Master graphisme, etc.

·      Quels sont les avantages et les inconvénients liés au métier de graphiste ?

Dans ce domaine, les travailleurs pourront faire appel à leur sens de la créativité et à leur imagination. Ils ont la possibilité d’intégrer différents domaines d’activité. Ils sont souvent amenés à évoluer au sein d’une équipe.

Lire aussi  Salaire développeur web : combien gagnent-ils ?

Malheureux, c’est un secteur qui est un peu bouché. Le graphiste est contraint de travailler de nombreuses heures en position assise.

Le métier d’infographiste : les points importants à retenir sur cette profession

·      L’essentiel sur la profession d’infographiste

À l’instar du graphiste, l’infographiste s’occupe également des supports de communication visuelle. Toutefois, il va recourir aux outils informatiques. Ce domaine d’expertise est né avec le développement du numérique ainsi que des nouvelles technologies. Dans le cadre de son métier, il va être amené à :

  • Concevoir des éléments graphiques des pages d’un site web ;
  • Mettre en place des décors ou à créer une illustration ;
  • Sélectionner des couleurs, etc.

Ce professionnel se sert de logiciels de PAO (Publication Assistée par Ordinateur).

Le métier d’infographiste convient parfaitement pour les personnes passionnées de nouvelles technologies. Dans ce domaine, il est possible de se spécialiser en : animation 2D, en animation 3D et en multimédia. Le secteur dans lequel l’infographiste va évoluer va dépendre de sa spécialisation. Ce professionnel pourra travailler dans le secteur des jeux vidéo, des films d’animation ou du web.

·      Les qualités essentielles pour être infographiste

Pour exercer le métier d’infographiste, il faut avoir un réel sens créatif. Il est important de savoir manier les outils numériques. Ce professionnel doit être capable d’utiliser des logiciels spécifiques tels que Photoshop ou Illustrator. Il doit être passionné par son domaine d’activité et doit s’informer sur les évolutions technologiques.

Dans ce secteur, il faut être patient, avoir le goût du relationnel et le sens de l’organisation. Les personnes qui possèdent des compétences spécifiques auront la possibilité de se distinguer du lot.

·      Quel est le cursus à suivre ?

Pour être préparé au métier d’infographiste, voici un aperçu des cursus à suivre :

  • BTS métiers de l’audiovisuel ;
  • DUT informatique ;
  • Bachelor création visuelle.

·      Quels sont les avantages et les inconvénients du métier d’infographiste ?

La profession d’infographiste s’avère être vraiment stimulante. Ce professionnel joue un rôle important dans la conception de la future identité visuelle d’une entreprise. Il va collaborer avec des chefs de projet.

Lire aussi  Le salaire des ingénieurs informatiques en France

L’infographiste est une personne polyvalente. Ce dernier devra avoir des connaissances dans des domaines variés. Il exerce un métier assez contraignant, car il doit respecter les cahiers de charges et les contraintes imposées par les clients.

Le métier de graphiste et d’infographiste : qu’est-ce qui distingue ces deux professions ?

Ces deux corps de métiers possèdent leurs propres missions. Le graphiste va s’attacher à l’aspect créatif. Il peut proposer ses services pour travailler pour le web ou pour l’édition. Il a pour mission de forger l’identité visuelle de l’institution dans laquelle il travaille. Il doit avoir un talent pour exécuter des dessins ou pour réaliser des maquettes. Pour se distinguer dans l’univers du graphisme, il faut maîtriser l’art et le design.

Le métier d’infographiste est un domaine plus technique. Il va surtout travailler au niveau de la production. Dans ce milieu, avoir un talent créatif va être perçu comme étant un avantage. Ce professionnel va être amené à utiliser différents logiciels de création graphique.

Salaire graphiste : à quel montant s’élèvent les revenus de ce professionnel ?

Qu’il travaille au sein d’une agence de communication, de publicité ou de presse, ou d’un studio de création, le niveau du graphiste varie d’un bac+2 à un bac+3. La rémunération va être déterminée en fonction de plusieurs paramètres.

·      Une rétribution définie en fonction du niveau d’études

Dans ce domaine d’activité, les jeunes non diplômés ainsi que les personnes disposant d’un CAP ou d’un BEP va gagner environ 1 521 euros. Les individus titulaires d’un bac pro, un bac techno ou un bac+2 vont percevoir approximativement 2 050 euros. Pour le cas des débutants disposant d’un bac+3 ou 4, ils vont obtenir 2 500 euros brut.

·      Un salaire déterminé en fonction de la taille de l’entreprise

C’est un facteur clé dans la détermination du salaire d’un graphiste. La rémunération sera différente au sein d’une grande entreprise ou d’une petite agence de communication. Si un débutant parvient à intégrer un grand établissement et à décrocher un CDI, il peut gagner un meilleur salaire. Le montant sera plus important s’il fait preuve de créativité ou s’il est spécialisé dans un domaine spécifique.

Les graphistes qui parviennent à conclure un contrat avec de grandes entreprises pourront bénéficier :

  • Du versement du 13ème mois ;
  • D’un prime d’intéressement ;
  • D’une prime de participation.
Lire aussi  Salaire ingénieur : combien gagnent-ils ?

Ces avantages sont souvent mentionnés dans le contrat ou la convention collective.

·      Une rémunération variant en fonction de la zone géographique

Les infographistes qui ont réussi à s’installer en région parisienne vont gagner 5 à 10 % de plus que ceux installés dans d’autres régions. Dans le quart sud-est de l’hexagone, le salaire est plus attrayant.

Certains jeunes diplômés choisissent de travailler en freelance afin de démarrer leurs carrières. D’autres préfèrent postuler au sein d’une agence et occuper le poste d’assistant du directeur artistique.

Salaire infographiste : combien s’élève le gain de ce professionnel ?

S’il débute dans son métier, un infographiste va percevoir entre 1 900 à 2 300 euros brut par mois. Lorsqu’il aura acquis plus d’expérience, il va gagner entre 2 500 à 3 000 euros environ.

Les personnes qui choisissent de travailler en freelance vont avoir des revenus assez variables. Leurs gains vont être déterminés en fonction du type de clients (start-up, grand groupe, etc.). La réputation ainsi que la zone géographique vont également influer sur le montant des revenus. S’il possède le statut d’indépendant, l’infographiste va obtenir approximativement 2 400 euros brut par mois.

Salaire graphiste freelance et d’un infographiste freelance : combien peut-il percevoir ?

Pour se démarquer dans ce domaine, il est essentiel d’avoir un véritable talent artistique. S’il parvient à acquérir une grande notoriété, il pourra appliquer un tarif plus important pour ses ouvrages. À l’heure actuelle, de plus en plus d’agences de communication, de web marketing et des entreprises recherchent des graphistes et des infographistes en freelance pour leur confier différents projets. Les infographistes indépendants peuvent gagner environ 2 400 euros brut par mois s’ils travaillent régulièrement.

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière dans le métier de graphiste ou d’infographiste ?

En principe, l’évolution de carrière d’un graphiste ou d’un infographiste est déterminé en fonction du secteur d’activité dans lequel il travaille. En général, après avoir acquis plusieurs années d’expérience, il peut prétendre au poste de chef de projet ou de directeur artistique. Il aura pour mission de superviser une équipe composée d’infographistes, de graphistes, de concepteurs-rédacteurs, de web designer, etc. Il pourra obtenir un meilleur salaire.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *