Salaire développeur web : combien gagnent-ils ?

Le développeur web fait partie des métiers les plus recherchés depuis ces dernières années. En principe, le travail d’un développeur web est centré sur la programmation des sites internet et des applications. Si le travail de développeur web vous intéresse, découvrez dans cet article les missions principales ainsi que les compétences requises pour ce métier. Prenez également connaissance du salaire d’un développeur web.

 

En quoi consiste le travail de développeur web ?

 

De nos jours, un développeur web est devenu un élément essentiel pour la croissance d’une entreprise. Ce métier est celui du technicien et d’un ingénieur qui s’occupe de la programmation d’un système, d’une application (mobile ou web), d’un logiciel ou d’un jeu vidéo. Les principales missions d’un développeur web sont notamment :

  • L’analyse de la demande du client : le développeur web étudie en profondeur les besoins du client. Il rédige par la suite un cahier des charges qui va mettre au clair les techniques adaptées pour la réalisation de vos projets web.

 

  • La mise en forme du site ou de l’application : le développeur web définit l’architecture du site ou de l’application en suivant ce qui est écrit dans le cahier des charges.

 

  • La phase de développement : le développeur web utilisera dans cette phase des langages appropriés pour rédiger les lignes de code des différents éléments du site ou de l’application. C’est une étape d’essai-erreur qui lui permet de mettre au point tous les éléments du site.

 

  • La phase de test et de mise en production : le développeur web procède ensuite au test technique du produit. Il évaluera également la cohérence visuelle de tous les éléments figurés dans le site ou dans l’application. Si des erreurs sont détectées, le développeur web peut faire appel à un webdesigner ou d’autres développeurs pour améliorer le résultat. Il procédera au lancement du site si tout est en ordre.

 

  • Rester à l’affût de toutes les évolutions technologiques (langages, frameworks…) et des bonnes pratiques. C’est une bonne manière de suivre les tendances dans le domaine de la programmation.

Quelles sont les formations qu’un développeur web doit suivre ?

 

Il existe beaucoup de voies qui vous permettent de devenir un développeur web compétent. Il a des centres de formation qui proposent des enseignements accélérés de 1 à 6 mois. Vous pouvez suivre un cursus de 2 ans et obtenir le titre professionnel d’architecte intégrateur d’applications web. Après 3 ans d’étude, vous pouvez avoir une licence professionnelle relative à votre spécialité (applications web, full stack, webdesign, concepteur développeur d’application web et mobile…).

Vous serez honoré d’un diplôme de master en informatique après 5 ans d’étude. Pour cela, vous devez choisir le parcours de la conception et du développement des solutions informatiques intégrées, de l’ingénierie logicielle pour internet ou encore des langages et programmation.

Le diplôme d’ingénieur s’obtient également en 5 ans d’études. Il est toujours possible de faire une reconversion dans ce métier, notamment, en devenant autodidacte.

 

Combien gagne un développeur web salarié ou en freelance ?

 

Le salaire d’un développeur web est défini en fonction de ses missions et de son statut. Ainsi, il est différent pour un salarié ou pour les travailleurs en freelance.

Développeur web : combien gagne un salarié ?

 

Il faut savoir qu’un développeur web doit mettre en valeur ses compétences et ne doit pas se fier à la formation suivie. Toutefois, un développeur web sorti d’une école d’ingénieur (statut d’ingénieur) aura un peu plus d’avantages grâce à la considération de ses compétences.

Au début de leur carrière, un développeur web peut toucher environ 2000 € à 2500 € brut par mois, soit 1560 € à 1950 € net. Les ingénieurs informatiques débutants gagneront 3000 € (2340 € net). Ces novices sont encouragés à monter les échelons en gagnant en compétences. Au fur et à mesure qu’ils maîtrisent différentes sortes de langages, leur salaire va augmenter rapidement.

Au cours de leur carrière, les développeurs web peuvent gagner le double ou le triple de leur salaire. Ils peuvent, de même, gagner des primes ou quelques avantages en fonction des disponibilités de l’entreprise.

 

Combien gagne un développeur en freelance ?

 

Un développeur web qui travaille en freelance est rémunéré en fonction du nombre de ses clients ainsi que de ses honoraires. Cette valeur variera en fonction de l’expérience du freelancer, de ses capacités ainsi que de sa notoriété.

Vous devez savoir que la rémunération d’un développeur web indépendant ne correspond pas à son salaire net, mais à son chiffre d’affaires. Il existe différentes sortes de retenues telles que les frais de logiciels, de déplacements… ou encore les taxes comme les cotisations d’URSSAF, le CFE… Un développeur web qui possède le statut de micro-entrepreneur gagne environ 60 à 70 % de son chiffre d’affaires. Il peut évoluer et devenir « entrepreneur individuel » ou créer une SASU. Ce dernier statut lui permet d’intégrer un certain nombre de personnes dans son entreprise.

L’estimation du salaire d’un développeur web en freelance est finalement de 3 000 € à 5 000 € net par mois au milieu de sa carrière.

Est-ce que le salaire d’un développeur web varie en fonction de sa spécialité ?

Les rémunérations d’un développeur web peuvent également être influencées par la spécialité.

 

Salaire d’un développeur front end

 

Le développeur front end est chargé de la gestion et de la programmation des éléments visibles sur l’application ou sur le site web c’est-à-dire son interface. Il doit être capable d’utiliser sans problème les langages de programmation CSS, HTML et JavaScript. Il doit également s’assurer que l’App ou le site peut s’adapter à tous les supports (mobile ou PC). Au début de sa carrière et au bout de ses trois premières années d’expérience, un développeur front end peut avoir 35000 € à 47000 € brut par an. Puis au fur et à mesure qu’il gagnera en expérience, il touchera entre 48000 € à 60000 € brut au bout de 3 à 6 ans d’expérience.

 

Salaire d’un développeur back end

 

Le développeur back end, contrairement au front end, se charge de toute la partie technique qui n’est pas perçue sur le site ou l’application. De ce fait, il n’utilisera pas les mêmes outils techniques que le développeur front end. Le développeur back end manipule les langages Python, PHP, Java, Ruby ou MySQL durant son intervention. Il gagne entre 40000 € et 47000 € brut par an au début de sa carrière, c’est-à-dire entre 1 et 3 ans. Entre 3 à 6 ans d’expérience, un développeur back end gagnera 48000 € à 60000 € brut en une année. Les seniors en fin de carrière toucheront 60000 €.

 

Salaire d’un développeur full stack

 

Le développeur full stack administre la partie visible et invisible de l’application ou du site. Polyvalent, il est capable d’utiliser à la perfection tous les langages de programmation back et front end. Le profil d’un full stack est très convoité par les startups de nos jours. Une fois sortie de son cursus d’apprentissage, un développeur full stack est engagé avec un salaire situé entre 38 000 € et 42 000 €. Après 3 ans d’expérience, il va gagner entre 42 000 € et 50 000 € brut par an même s’il se trouve dans la catégorie des juniors. Le salaire d’un développeur full stack sénior (plus de 3 ans d’expérience) s’élève à 50 000 € et 65 000 € brut par an.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.