Salaire ingénieur : combien gagnent-ils ?

Ce n’est pas un secret pour tout le monde. Les ingénieurs fournissent un travail de top qualité. Ils ont également une grande éthique et un sens moral très rigoureux. C’est justement grâce à ces caractéristiques qu’ils sont parmi les hommes-clés des entreprises. Ils représentent un vrai pilier. Ce sont des pièces maîtresses qui font qu’une entreprise avance. Ils ont la capacité de résoudre les problèmes, même les plus complexes, au sein de la société. De plus, leurs domaines d’activité ne sont pas limités, ce qui leur permet d’évoluer très rapidement. Il est donc très logique que le salaire d’ingénieur fasse partie des rémunérations les plus élevées du marché. Au cours de cet article, nous allons vous révéler tout sur le salaire d’ingénieur dans l’Hexagone.

Le salaire moyen des ingénieures pour tous les domaines confondus

Le salaire médian d’un ingénieur peut aller jusqu’à 52 500 euros brut par an, ce qui fait environ 3 100 euros par mois. Cela signifie qu’il représente plus de 35% des salaires moyens en France. Il profite d’environ 830 euros de plus qu’un salaire ordinaire.

Le salaire d’un ingénieur en fonction des catégories

Du stagiaire aux seniors, en passant par les débutants et les ingénieurs confirmés, les salaires sont particulièrement variés.

Voici une liste pour avoir une idée du salaire des ingénieurs correspondant à chaque catégorie :

  • VP of Engineering ou vice-président : 127 900 euros par an. Il s’occupe du développement de la société dans laquelle il travaille. La croissance de celle-ci dépend donc de lui.
  • Ingénieur confirmé : 75 400 euros par an,
  • Ingénieur avec 10 ans d’expérience : 53 600 euros par an,
  • Ingénieur avec 5 ans d’expérience : 42 600 euros par an,
  • Ingénieur avec 3 ans d’expérience : 37 400 euros par an,
  • Ingénieur d’études : 46 300 euros par an,
  • Ingénieur junior : 33 800 euros par an,
  • Ingénieur débutant : 32 800 euros par an,
  • Ingénieur apprenti : 25 000 euros par an,
  • Ingénieur stagiaire : 8 300 euros par an.

En fin de carrière, un ingénieur profite de plus de 135% à comparer au salaire moyen. Quand il est confirmé, son salaire bénéficie de plus de 45% que le salaire moyen qui est de 52 000 euros par an.

Des salariés profitant de conditions de travail enrichissantes et confortables

Les ingénieurs sont parmi les salariés qui profitent d’un cadre de travail exceptionnel. La majorité d’entre eux affirment être satisfaits de leur emploi et s’épanouissent particulièrement bien dans leur métier. Nombreux sont ceux qui se disent être en accord avec les valeurs des entreprises avec lesquelles ils travaillent.

Les ingénieurs sont des personnes disposant d’une forte personnalité. Ils ne sont pas rares à vouloir changer de boulot dès que cela ne réponde pas à leur inspiration.

Ingénieur et taux de chômage

Bien que le métier d’ingénieur soit une profession qui ne chôme pas, il présente toutefois un taux de chômage de 4,7%. Il s’agit d’une statistique de 2020. Des données qui présentent une légère hausse à comparer à l’année précédente. En 2019, le taux de chômage s’est établi à 3,6%.

Salaire moyen d’un ingénieur en France

Les emplois d’ingénieurs en France fait profiter d’un salaire médian d’environ 40 000 euros par an, ce qui leur fait à peu près 20, 51 euros par heure. Pour les débutants, la rémunération commence à partir de 35 000 euros par an environ. Quant aux travailleurs plus expérimentés, il gagne environ 50 000 euros par an.

Il est important de noter que les salaires d’ingénieur connaissent une très forte disparité. Environ 6% d’entre eux perçoivent effectivement en dessous de 22 000 euros brut par an, dont les femmes se trouvent être moins bien payées à comparer aux hommes. Cependant, il fait partie des rémunérations parmi les plus élevées du marché. Allant du début à la fin de sa carrière, seul un ingénieur a la capacité de voir tripler, même plus, son salaire. Certes, le salaire d’ingénieur est très élevé par rapport à d’autres métiers.

L’évolution du salaire d’un ingénieur

Les conséquences de la crise sanitaire ont pu ralentir les recrutements d’ingénieurs ces dernières années. Ce sont surtout les jeunes qui en ont souffert étant donné que les entreprises étaient réticentes dans leur recrutement. En 2020, ce n’étaient seulement que 109 000 ingénieurs qui ont été recrutés si on avait pu donner du travail à environ 30 000 ingénieurs salariés l’année précédente.

Cela dit, la crise n’a que très peu frôlé les ingénieurs déjà en activité. Leur salaire a été globalement peu touché. Ces statistiques relèvent des enquêtes de l’IESF.

Notons également que le salaire des ingénieurs a fortement résisté à la pandémie. Il aurait même augmenté. Ceci dit, tout dépend de chaque secteur et des régions. La reprise des recrutements n’a toutefois pas manqué de reprendre rapidement.

Selon l’expérience et le domaine, il faut dire que les ingénieurs jouissent d’un salaire particulièrement alléchant. Les moins de 30 ans sont payés entre 35 200 jusqu’à 45 200 euros. Ceux qui sont compris entre 50 à 64 ans peuvent toucher un salaire oscillant entre 70 000 euros et 125 000 euros. Ce qui fait environ 90 00 euros de salaire moyen.

Même après la retraite, le salaire d’un ingénieur reste confortable. Ils peuvent percevoir environ 54 000 euros de salaire brut par an. Cela fait une moyenne nationale d’environ 17 000 euros d’après les données présentées par l’Insee lors d’une étude effectuée en 2017.

Les secteurs qui recrutent des ingénieurs

C’est le secteur de l’industrie qui recrute le plus des ingénieurs. Environ 38% de ces professionnels travaillent dans ce domaine. Le secteur tertiaire vient en deuxième position, n’incluant pas les entreprises de service. On y enregistre environ 30% des ingénieurs. Viennent ensuite les sociétés de services de logiciels, dont 17%. Le BTP détient 7% des parts pour 6% dans l’univers du gaz et de l’eau. Quant à l’agriculture, elle n’occupe que seulement 2%.

Ce qu’il faut savoir du métier d’ingénieur est qu’il faut bien choisir le secteur à intégrer. On peut notamment écarter la finance. Il y a également les grands cabinets de conseil. Le salaire peut tourner autour de 77 800 euros. Ces domaines sont suivis de près par la télécommunication, les industries et le transport.

Au contraire, les secteurs où les ingénieurs sont moins payés concernent celui de l’agri-agro et l’enseignement. On peut aussi évoquer les sociétés d’ingénierie.

Salaire d’ingénieur : une rémunération qui varie selon le secteur

Comme cité précédemment, un ingénieur peut toucher plusieurs secteurs différents. Il existe de nombreuses spécialités auxquelles les ingénieurs peuvent adhérer. Selon la branche la grille salariale est différente.

·      L’aéronautique

De nombreux étudiants en écoles d’ingénieur choisissent la branche aéronautique. En France, le marché du travail dans ce secteur est très large. Les ingénieurs aéronautiques peuvent toucher plusieurs activités comme : la métrologie, le calcul, l’aérospatial ou la structure aéronautique. En début de carrière, le salaire mensuel de l’ingénieur aéronautique est de 2 825 euros brut.

·      La chimie

Ce secteur est également très large. Il y a également une grande évolution au sein des industries pharmaceutiques, plastiques, cosmétiques, agroalimentaires… Son rôle est de mettre en place des éléments qui nous sont utiles dans notre vie quotidienne.  La création de produit est leur domaine de prédilection que ce soit en laboratoire ou dans les bureaux d’études. C’est un des secteurs où les ingénieurs sont les mieux payés, car ils perçoivent un salaire médian de 3 030 euros brut par mois.

·      Le commerce

L’activité des ingénieurs commerciaux est très vaste. Au sein d’une entreprise, ils touchent tout ce qui tourne autour des produits ou des services ainsi que la commercialisation. L’ingénieur commercial peut donc s’occuper de l’achat, de la vente, de la logistique, la gestion, le management ou encore la qualité. Ce poste nécessite une grande capacité commerciale et technique. Un ingénieur débutant dans ce secteur perçoit un salaire brut mensuel de 3 160 euros. Une fois confirmé, le salaire d’ingénieur commercial peut atteindre 8 500 euros.

Une grande différence entre les hommes et les femmes

Contre toute attente, les femmes ingénieures sont beaucoup moins payées que leurs congénères masculins. On peut même parler de discrimination salariale dans certains cas. Certes, au départ, les ingénieurs hommes comme femmes perçoivent le même salaire de base qui est de 35 000 euros brut par an. La différence se note au fur et à mesure que le temps passe. Les hommes perçoivent un salaire moyen de 70 000 euros brut annuels, à partir de 40 ans. Les femmes, quant à elles, ne reçoivent que 60 000 euros.

À la fin de leur carrière, on peut constater un grand écart salarial de 20 000 euros entre les hommes et les femmes ingénieurs. À 59 ans, les hommes touchent un salaire moyen de 100 000 euros par an contre 80 000 euros, pour les femmes. Cette étude sérieuse a été menée par l’Association des Ingénieurs et Scientifiques de France.

Malgré cette différence, la gent féminine continue de s’intéresser à la carrière d’ingénieur. Les grandes écoles font également de gros investissements dans ce sens. Le nombre de femmes dans les écoles d’ingénieur est en hausse. Cependant, cette augmentation est très légère, car le taux était de 26,4% en 2010, contre 28,2% en 2021.

Avant la rémunération alléchante, il y a la formation

Avant de toucher ce salaire qui fait tant rêver, la case formation est obligatoire pour tous. Entrer dans une école d’ingénieur n’est pas donné à tout le monde. Il faut être titulaire d’un baccalauréat avec un fort potentiel scientifique. Pour être admis dans ces écoles, l’étudiant doit avoir un dossier en béton et réussir les épreuves écrites et orales d’admission.

Une fois le bac en poche, vous pouvez intégrer des écoles et des centres de formation, pour ne citer que :

  • Les Insa (Instituts Nationaux des Sciences Appliquées),
  • Les ENI (Ecoles Nationales d’Ingénieurs),
  • Les écoles de la Fesic (Fédération des établissements d’enseignement supérieur d’intérêt collectif).

Chaque année, environ 30 000 étudiants sortent de ces écoles. Une fois leur diplôme en poche, ils sont très recherchés par les employeurs. 96% d’entre eux trouvent leur premier emploi en moins de 6 mois, après l’obtention du diplôme. Il y en a même une grande partie qui est déjà embauchée avant même d’avoir fini leurs études. Les jeunes diplômés n’ont aucun mal à dénicher un emploi et ils profitent dès le début de leur carrière de conditions particulièrement avantageuses.

Devenir un ingénieur et profiter d’un salaire attrayant, quels sont donc les parcours à suivre ?

Si vous souhaitez devenir ingénieur, vous devez intégrer une école d’ingénieurs accréditée par la CTI ou la Commission du Titre d’Ingénieur. Il faut choisir celle qui délivre le titre d’ingénieur. Ces institutions proposent différentes spécialisations. Pour y parvenir, vous devez essentiellement passer au moins 5 ans d’études.

Le parcours d’ingénieurs inclut généralement une à deux années de tronc commun pour ensuite poursuivre environ 3 à 4 ans d’études spécialisées. Au moment de choisir votre école d’ingénierie, vous aurez déjà à sélectionner différentes options. Parmi ces cursus universitaires, certaines formations peuvent être accessibles par le biais d’un concours ou par le passage dans une classe préparatoire.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.