Salaire auxiliaire de puériculture : les revenus et grilles de rémunération

Accompagner l’apprentissage des nourrissons, auprès de leurs jeunes mamans ou non, est la première mission d’un auxiliaire en puériculture. Il peut s’en occuper jusqu’à ces 3 ans. Il se doit de veiller à leur hygiène et tout ce qui touche leur confort. Avec des missions toutes aussi délicates les unes que les autres, son salaire oscille entre 1 600 à 2 600 euros par mois. En salaire net, il peut gagner aux alentours de 1 537 euros en début de carrière. Sa grille salariale évolue toutefois en fonction de son expérience ainsi qu’au fur et à mesure qu’il monte en compétence. Quel revenu un auxiliaire de puériculture peut-il espérer ?

Salaire d’un auxiliaire de puériculture, en évolution constante

Si le salaire fait partie de l’une de nos sources de motivation, il n’est pas étonnant de se demander quel salaire peut toucher un auxiliaire de puériculture. Faisant partie de l’un des métiers les plus choisis pour une reconversion professionnelle, sa mission varie considérablement en fonction de ses spécialités et de ses échelons. Mais en somme, ce professionnel profite d’une évolution de carrière constante. En tout cas, lorsqu’il y met du sien.

·      Revenu d’un auxiliaire de puériculture en début de carrière

Le salaire moyen de ce professionnel des tout-petits est évalué à 1 310 euros par mois. En début de carrière, il peut gagner moins de 11% que cette moyenne. Entre 1 à 3 ans d’expérience, il peut gagner environ 1 170 euros de salaire net par mois. Ce qui ne manquera pas d’évoluer rapidement dès qu’il acquiert de l’expérience.

·      Rémunération de ce professionnel en milieu de carrière

En milieu de carrière, c’est-à-dire lorsqu’il profite d’environ 4 à 9 ans d’expérience, son salaire moyen est autour de 1 290 euros. Cela fait une différence de moins de 2% à comparer au salaire moyen.

·      Salaire d’un auxiliaire de puériculture en fin de carrière

Pour un auxiliaire de puériculture, le salaire va évoluer de 21% lorsqu’il est expérimenté. À son 12 à 20 ans d’expérience, il peut toucher près de 1 580 euros. En fin de carrière, il peut bénéficier de près de 27% d’augmentation. Dès lors, il aura un salaire d’environ 1 670 euros.

On sait que le métier d’un auxiliaire de puériculture est une profession essentiellement occupée par des femmes. En France, il fait un salaire brut de 18 400 euros par an.

Un salaire qui varie en fonction des échelons

L’échelon est également l’un des critères qui font varier le salaire d’un auxiliaire de puériculture. Toutefois, cette rémunération brute de l’échelonnement indiciaire ne comporte pas les bonus, les indemnités et les primes.

Un agent en puériculture sera rémunéré en fonction de son grade :

  • Auxiliaire de puériculture de classe normale,
  • Auxiliaire de puériculture de classe supérieure,
  • Auxiliaire de puériculture de classe exceptionnelle.

La grille salariale va donc varier en fonction de ces classes. Mais, il y a aussi les échelons qu’il faut tenir en compte.

·      Salaire en classe normale en fonction des échelons

Voici la grille indiciaire du grade d’un auxiliaire en puériculture à ce niveau :

Echelon Durée Salaire mensuel brut en euros
1 1 an 1 649,01
2 1 an 1 653,86
3 1 an 1 658,71
4 1 an 1 663,56
5 1 an 1 673,26
6 1 an 1 687,81
7 3 ans 1 702,36
8 3 ans 1 716,91
9 3 ans 1 760,56
10 4 ans 1 804,21
11 1 852,71

 

·      Salaire en classe supérieure en fonction des échelons

Voici la grille indiciaire du grade d’un auxiliaire en puériculture à ce stade :

Echelon Durée Salaire mensuel brut en euros
1 1 an et 6 mois 1 852,71
2 2 an 1 910,91
3 2 an 1 969,11
4 2 an 2 032,16
5 2 an 2 119,46
6 2 an 6 mois 2 206,76
7 3 ans 2 332,86
8 3 ans 2 395,91
9 3 ans 2 492,92
10 4 ans 2 589,92
11 2 691,77

 

Salaire en classe exceptionnelle en fonction des échelons

Voici la grille indiciaire du grade d’un auxiliaire en puériculture à cette classe :

Echelon Durée Salaire mensuel brut en euros
1 1 an 1 653,86
2 1 an 1 663,56
3 1 an 1 678,11
4 1 an 1 716,91
5 1 an 1 746,01
6 1 an 1 770,26
7 2 ans 1 794,51
8 3 ans 1 843,01
9 2 ans 1 901,21
10 3 ans 1 959,41
11 4 ans 1 998,21
12 2 037,01

 

Ces grilles connaissent constamment des mises à jour qu’il est donc important de s’informer pour savoir le salaire exact au moment où vous souhaitez le savoir. Des modifications y sont effectivement apportées, au moins une fois chaque année.

Ce que gagne un auxiliaire de puériculture en 2022

Le salaire d’un auxiliaire de puériculture connaît donc quelques mises à jour tous les ans. N’oublions pas qu’un tel professionnel peut très bien travailler dans la fonction publique, dans un centre hospitalier. Mais, il peut aussi exercer dans une maternité, une crèche ou une halte-garderie, en centre MPI ou encore dans une maternité privée.

En France, le salaire moyen d’un auxiliaire de puériculture pour 2022 est d’environ 1 773 euros. Dans le secteur public, ce salaire peut avoisiner les 1 537 euros en début de carrière. Mais, en fonction des spécialités et d’autres critères, il peut atteindre jusqu’à 2000 euros.

·      Les conditions de travail d’un auxiliaire de puériculture

Un auxiliaire de puériculture travaille essentiellement le jour. Cependant, son métier peut lui obliger à travailler la nuit. Cela dépend notamment de la structure qu’il a intégrée. S’il est embauché dans un centre hospitalier par exemple, il va travailler avec des horaires très variables. Ces établissements vont effectivement avoir besoin de personnel de jour comme de nuit, ainsi que durant le weekend et les jours fériés.

Pour ceux qui choisissent de travailler dans une crèche ou à domicile, les horaires de travail peuvent être plus réguliers. Cela peut aussi être à des heures de bureau comme de 8h à 17h ou de 9h à 18h.

·      Les débouchés pour un auxiliaire de puériculture

Le métier d’un auxiliaire de puériculture est une profession très spécialisée. S’il décide de travailler auprès d’une institution spécialisée, il sera un salarié. Toutefois, il peut toujours envisager de se lancer en indépendant. Il est effectivement possible de devenir un auxiliaire de puériculture autoentrepreneur.

Pour cela, il existe de nombreuses formations qu’il est possible de suivre. Il faudrait ensuite choisir son statut juridique et respecter certaines normes de sécurité ainsi que quelques conditions. Le choix du local est également un détail particulièrement délicat qui va faire valider votre projet ou non.

Les éléments pouvant faire varier le salaire d’un auxiliaire de puériculture

En plus de la grille comprenant les grades et les échelons, d’autres facteurs peuvent également faire varier le salaire d’un auxiliaire de puériculture. Les expériences comptent tout comme les diplômes, mais également la région où ils ont décidé de s’installer et l’établissement qui les emploie.

·      Un salaire en fonction de la structure choisie

Dans la fonction publique, le métier d’auxiliaire de puériculture ne profite pas toujours de la place qu’il mérite. On sait en effet qu’on y déniche que très peu de contrats en CDI. Ils sont souvent contractuels. Ceci dit, les progrès s’y font lentement, mais sûrement. Par contre, dans le secteur privé, un auxiliaire de puériculture décroche rapidement un CDI.

Si vous choisissez de travailler dans les institutions privées associatives en tant qu’auxiliaire de puériculture, votre salaire peut tourner autour de 1 297 euros nets en moyenne. Par contre, dans une institution publique, votre salaire sera d’à peu près 1 396 euros en moyenne. De même pour les primes, elles restent intéressantes dans la fonction publique pouvant atteindre jusqu’à 1000 euros contre 550 à 600 seulement dans le secteur privé.

·      Une rémunération différente selon les régions

Quelle est votre ville ? La réponse va aussi déterminer votre salaire d’auxiliaire de puériculture. À Paris, vous pouvez espérer jusqu’à 1500 euros. Les écarts entre les institutions publiques et privées restent toutefois importants. Il peut varier de 4 à 6,5%. L’avantage est toujours au secteur public. En région, avec des structures moins importantes qu’en région parisienne, le salaire oscille entre 1 200 à 1 400 euros.

Pour ce qui est des primes, les auxiliaires de puériculture provinciaux profitent d’une meilleure offre. Si on y reçoit souvent sous forme d’augmentation, on privilégie les avantages en nature dans les grandes villes. On y propose notamment des tickets restaurants ou des cadeaux.

·      L’expérience et les diplômes : des critères déterminants pour le salaire d’un auxiliaire de puériculture

Comme tous les autres métiers, l’expérience compte beaucoup également dans le métier d’auxiliaire de puériculture. Plus vous montez en expérience, plus vous pouvez avoir un salaire beaucoup plus important. Mais, il ne suffit pas d’accumuler des années d’expérience. Il faut aussi qu’elle vous apporte plus de savoir-faire et une qualité de service irréprochable.

Le diplôme est un détail qu’il ne faut pas non plus négliger. Afin de décrocher des postes dans les institutions les plus prestigieuses, il ne faut pas hésiter à les accumuler. D’ailleurs, pour pouvoir exercer le métier, vous devez disposer d’un diplôme d’État.

Cela va vous permettre rapidement aussi d’un autre côté de vous installer à votre propre compte et d’ouvrir votre propre cabinet en puériculture. C’est là que vous pourrez constituer votre propre équipe et proposer des prestations telles que des soins d’hygiène, des accompagnements quotidiens de nourrissons, etc. Au fur et à mesure, vous pouvez aussi proposer des formations.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.