Quel est le salaire des combattants de MMA ?

Les MMA sont des sports de combat qui fascinent le public et déchaînent les passions. Cette discipline de combat a réussi à gagner une grande popularité à travers le monde. Auparavant, cette discipline était interdite en France, la donne a changé. Désormais, les sportifs aguerris peuvent prendre part aux combats officiels de MMA.

Le MMA : quels sont les points importants à connaître à ce propos ?

Le MMA est l’acronyme de Mixed Martial Arts. Il s’agit d’un sport de combat qui est le résultat de l’association de plusieurs disciplines :

  • Dites de percussions (Boxe, Kickboxing, muaythaï, etc.) ;
  • Dites de préhensions (judo, jiu-jitsu, lutte, etc.).

Ce sport de combat a été pratiqué depuis des siècles. Avec le temps, cette discipline s’est modernisée. Le public et les sportifs ont vu l’avènement d’un sport plus moderne organisé par l’Ultimate Fighting Championship.

À sa création, cette discipline consistait à confronter différentes disciplines entre elles à travers des tournois. Son objectif était de déterminer le type d’art martial dominant. Durant les premières années où l’UFC a été créé, il existait peu de combattants polyvalents. À l’heure actuelle, le MMA suscite l’intérêt de plus en plus de combattants amateurs. Dans ce domaine, de nombreux professionnels ont réussi à se démarquer et à se constituer d’excellents revenus.

Evoluer dans votre métier ou vous reconvertir ?

Faites un point gratuitement sur votre carrière

Financée par votre CPF.

Un bilan en ligne ou en présentiel.

Oui, je veux faire un point gratuit

 

L’essentiel sur les règles unifiées du MMA

Même si le MMA a fait l’objet de modernisation, cette discipline est soumise à certaines règles. Certaines règles ont été ajoutées au fur et à mesure en vue de répondre aux actions aberrantes qui sont apparues lors des éditions précédentes. Dans cette discipline, il est interdit :

  • De porter des coups dans les parties intimes ;
  • D’effectuer des coups de tête ;
  • De mordre son adversaire ;
  • De tirer les cheveux de son concurrent ;
  • De mettre les doigts dans les yeux, le nez, la bouche et les oreilles ;
  • De faire des projections hors de l’octogone (lieu où se déroule le combat), etc.
Lire aussi  Salaire d’un arbitre de football Ligue 1 et Ligue 2

Il s’agit d’une liste non exhaustive des gestes prohibés au cours du combat. Les types d’attaques prohibées peuvent être déterminés par les commissions athlétiques des états où les galas ont lieu. Il faut savoir que les compagnies asiatiques et brésiliennes ont également établi certaines réglementations.

Quels sont les équipements requis pour pratiquer le MMA ?

À l’instar des autres disciplines sportives, la pratique du MMA requiert certains équipements spécifiques, à savoir :

  • Le short: il faut un short durable et de qualité. Il n’existe pas de short spécifique, toutefois, il faut privilégier un vêtement qui garantit le confort.
  • Les gants de combat : les modèles utilisés en MMA ne sont pas vraiment pareils à ceux utilisés dans d’autres sports de combat tels que la boxe. Ces accessoires devront laisser les doigts libres. Ainsi, il est plus facile d’agripper son adversaire.
  • Le protège-dent: les coups portés lors du MMA sont assez violents. Pour assurer une meilleure protection aux dents et à la mâchoire, il est nécessaire de porter un protège-dents.
  • La coquille : cet accessoire va protéger les parties intimes dans la mesure où les participants de mauvaise foi y porteraient atteinte.

Lors des entraînements et lors des compétitions MMA, les combattants peuvent porter des accessoires spécifiques afin d’éviter les risques d’accident et de blessures. En plus des vêtements autorisés, les participants peuvent se munir de casques ou d’un protège-oreille au cours de l’entraînement. C’est un moyen de simuler un combat réel tout en prévenant les risques de blessure.

Les principaux organisateurs des MMA : qui sont-ils ?

·      Ultimate Fighting Championship – UFC

Créé en 1993, l’UFC est l’un des organisateurs qui a contribué à populariser le MMA. Il s’agit d’un des leaders de cette discipline jusqu’à maintenant. Cette compagnie a été la principale organisatrice de MMA au fil de toute son existence (excepté pour l’année 2000). L’UFC parvient à planifier environ une quarantaine de galas chaque année.

Lire aussi  Salaire d’un coach sportif : combien gagne-t-il ?

·      Bellator MMA

C’est une compagnie qui possède la deuxième place dans le MMA. Elle a forgé sa popularité en organisant des concepts de tournois délaissés par l’UFC. Au fil des années, elle a connu une grande évolution et a acquis une grande notoriété à l’instar de son aîné.

·      One Championship

Cette compagnie a vu le jour en 2011. Il s’agit d’une compagnie asiatique. Celle-ci a pris le relais du défunt Pride FC (1997-2007). Elle s’est imposée dans les sites où l’UFC n’est pas vraiment actif.

·      Professional Fighters League

À sa création, cette compagnie était connue sous le nom de World Series Of Fighting. Elle se distingue de ses prédécesseurs en planifiant un championnat sur l’année civile. Les finales de chaque catégorie de combat (combats de rodages et playoffs) sont organisées le 31 décembre.

Salaire MMA : à combien s’élève le revenu des combattants ?

Il faut savoir que les salaires dans le MMA vont varier en fonction de différents facteurs. Le montant du salaire va être déterminé en fonction :

  • Du niveau: le salaire d’un combattant amateur et professionnel n’est pas le même. Un combattant amateur peut percevoir entre 250 et 1 000 euros par combat ;
  • De l’organisateur: la rémunération est différente pour un combattant de l’UFC, en ligue Bellator, en Cage Warrior, en KSW (Konfrontacja Sztuk Walki), etc.

Voici un aperçu du salaire de certains combattants :

  • Ligue Bellator: les combattants perçoivent des primes assez similaires à l’UFC. Cependant, les revenus issus du sponsoring ne sont pas vraiment importants.
  • Cage Warrior: les primes de combat varient de 2 000 à 3 000 euros.
Lire aussi  Salaire footballeur : combien gagnent-ils ?

Combattant de l’UFC : la rémunération des participants au combat

Dans le milieu du MMA, l’UFC est une vraie référence. Avec cette compagnie, la majorité des combattants bénéficient d’un montant garanti et d’une prime de victoire. Le montant de la rémunération va être défini en fonction de la position du combattant dans la carte. Voici un aperçu des montants perçus par les combattants :

  • Un gain de 350 000 $ pour un combattant moyen de la carte principale de l’UFC 265 ;
  • Un gain de 70 000 $ pour un combattant moyen de la carte préliminaire de l’UFC 265 ;
  • Un gain de 35 000 $ pour un combattant moyen de la carte premier préliminaire de l’UFC 265.

En dehors des versements pour la participation et la victoire, l’UFC propose également des primes pour les performances de haut niveau. Le montant perçu par les combattants est déterminé en fonction du nombre de combats qu’il effectue chaque année.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *