Jockey homme et femme : Quel est leur salaire ?

Le jockey est amené à driver des chevaux lors des courses hippiques. En tant que sportif de haut niveau, il devra suivre un entraînement physique rigoureux. Dans ce métier, il faut être très attentif à son poids. Pour réussir dans ce domaine, il est nécessaire de suivre un entraînement rigoureux et d’adopter une bonne hygiène de vie.

Le métier de jockey : quels sont les points essentiels à connaître à ce propos ?

·      Que faut-il savoir sur ce métier ?

Le jockey va monter des chevaux pour le compte d’un propriétaire. Au cours de la journée, il peut faire 6 courses. Durant une compétition, ce professionnel va porter les couleurs du propriétaire (toque et casaque). Avant la course, le jockey et son matériel seront pesés dans la salle de balances. Une fois cette formalité d’usage terminée, il va se diriger vers son entraîneur dans le paddock pour recevoir les instructions à suivre. Il devra se mettre en selle et se placer avec sa monture sur la ligne de départ. Il devra faire appel à ses qualités de pilote pour driver le cheval pour décrocher la victoire.

Pour exercer le métier de jockey, il faut avoir une grande résistance au stress, puisqu’il est soumis à une grande pression. Pour mieux diriger sa monture, il devra maîtriser certaines techniques. Il est également important d’avoir une bonne condition physique. Il est à noter que dans ce domaine, les risques de blessure sont assez importants.

Dans le domaine des courses hippiques, il existe une réglementation de poids du jockey :

  • Pour une personne de 1,55 m : avoir entre 46 et 54 kg ;
  • Pour une personne de 1,60 m : avoir jusqu’à 60 kg.

·      Qu’en est-il de ses conditions de travail ?

En principe, le jockey travaille principalement dans les hippodromes où il effectue plusieurs courses. En dehors des compétitions, il va s’exercer avec son entraîneur. Ce métier requiert une grande capacité d’adaptation. Il devra côtoyer de nombreux animaux pendant les courses.

Lire aussi  Quel est le salaire de Nadal ? Combien gagne-t-il ?

Les journées de travail d’un jockey sont vraiment intenses. Ce professionnel devra subir un entraînement rigoureux pour obtenir de bons résultats.

Quelles sont les missions du jockey ?

Qu’il s’agisse d’une course au trot (attelé ou monté) ou au galop (sur plat ou avec obstacle), la principale mission du jockey est de gagner les courses. Les jockeys sont souvent des personnes passionnées d’équidés. Ils peuvent travailler en France et à l’étranger. Pour rester compétitifs, ces sportifs de haut niveau doivent subir un entraînement physique intensif. Ils doivent se soumettre à une discipline de vie rigoureuse.

Afin de remporter une course, le jockey devra être attentif au rythme du cheval et de son état de forme. Une fois qu’il a achevé la course, il communiquera au propriétaire son impression lorsqu’il a drivé le cheval.

En dehors des courses, le jockey va travailler comme « lad ». Cela signifie qu’il va se charger de l’entraînement des chevaux. Ce travailleur va être amené à :

  • Nettoyer les boxes ;
  • Répartir la paille ;
  • Entretenir les cuirs ;
  • Apporter les soins essentiels aux chevaux (nourrir, laver et brosser).

Evoluer dans votre métier ou vous reconvertir ?

Faites un point gratuitement sur votre carrière

Financée par votre CPF.

Un bilan en ligne ou en présentiel.

Oui, je veux faire un point gratuit

 

Réussir en tant que jockey : quelles sont les qualités essentielles ?

Pour réussir dans le métier de jockey, il faut avoir certaines qualités :

  • Être passionné par l’équitation: il est important d’être attentif et de comprendre les besoins du cheval. Il va être amené à changer constamment de monture. Il devra pouvoir s’adapter rapidement. Ce professionnel doit être patient et persévérant.
  • Avoir des techniques de gestion de stress efficace: grâce à une bonne technique de gestion de stress, il ne risque pas d’être déstabilisé pendant une course.
  • Disposer de compétences avancées dans le domaine hippique: il doit disposer de bonnes techniques pour diriger son cheval. Il doit bien connaître ses concurrents pour mieux anticiper leurs méthodes et tactiques de Grâce à une bonne capacité d’analyse, il peut adapter sa stratégie en fonction de la situation qui se présente.
  • Avoir un mental de compétiteur: pour améliorer sa performance, le jockey devra avoir un mental d’acier. Son principal objectif est d’arriver premier.
  • Être disponible géographiquement: le jockey est amené à voyager dans toute la France et à l’international. Il doit être prêt à quitter son foyer à tout moment.
Lire aussi  Salaire préparateur physique : Combien gagne-t-il ?

Exercer le métier de jockey : quelle est la formation à suivre ?

En France, il y a en tout cinq écoles qui forment aux courses hippiques. Environ 600 élèves se forment au métier de jockey, cependant, peu de personnes parviennent à atteindre leurs objectifs. Pour exercer ce métier, il faut disposer d’au moins :

  • Un Capa (Certificat professionnel agricole), il est utile pour le Lad-cavalier d’entraînement ;
  • Un Certificat de spécialisation (CS) éducation et travail des jeunes équidés (Bac+1) ;
  • Un Bac pro conduite et gestion d’entreprise hippique (C’est nécessaire pour diriger un établissement hippique).

Pour exercer le métier de jockey, il est important d’avoir une licence sportive.

Quelles sont les différentes possibilités d’évolution de carrière d’un jockey ?

La formation au métier de jockey se déroule très tôt. Seuls les meilleurs parviennent à intégrer le cercle restreint des jockeys. Les personnes qui sont issues du domaine de l’équitation pourront prétendre au poste de jockey. Les soigneurs d’équidés et les lad-jockeys ont leur chance pour devenir d’excellents jockeys.

À l’instar des autres sportifs de haut niveau, le jockey possède une carrière relativement courte. Lorsqu’il aura atteint l’âge de 40 ans, il n’aura plus la possibilité d’exercer son métier. Dans ce cas, il peut se reconvertir dans le milieu équin comme l’entraînement, l’enseignement, etc. Il peut aussi s’orienter vers les centres équestres.

Salaire jockey : combien gagne ce professionnel ?

En France, il existe environ 700 jockeys. En moyenne, le salaire se situe entre 2 000 à 4 000 euros. Au début de sa carrière, un jockey va percevoir 1 400 euros par mois, en dehors des primes. Il faut prendre en compte que ce ne sont pas tous les jeunes qui parviennent à intégrer le rang de ces 700 jockeys.

Lire aussi  Salaire d’un coach sportif : combien gagne-t-il ?

Il existe un grand écart entre les jockeys débutants et ceux qui ont acquis une grande notoriété. Les 10 meilleurs jockeys parviennent à gagner 50 000 euros par mois.

Quand un jockey parvient à remporter une course hippique, il perçoit un pourcentage de la dotation prévue pour la course hippique. S’il participe à une course prestigieuse, il va obtenir des millions d’euros ou de dollars. Il va gagner plusieurs centaines de milliers d’euros s’il remporte une course comme le Grand Prix d’Amérique, le prix de l’Arc de Triomphe, etc. Si la course hippique ne possède pas une grande envergure, le jockey ne va rapporter que quelques milliers d’euros.

Voici un aperçu des pourcentages des primes :

  • Pour le trot : 5 % ;
  • Pour le plat : 10 % ;
  • Pour l’obstacle : 9 %.

Le métier de jockey expose à certains risques. Il faut savoir que chaque année, il y a 400 accidents de travail. Les pur-sang parviennent à atteindre une vitesse de 60 km / h. Galoper à une telle vitesse expose à des risques de chutes, parfois mortelles.

Course hippique : les femmes se forgent une place

En hippisme, les femmes parviennent à montrer une belle performance sur le terrain. La gent féminine a réussi à se forger une belle réputation dans le milieu des courses hippiques. Certaines ont pu gagner une course de plus haut niveau. Il existe même des propriétaires de chevaux qui choisissent de confier leur monture aux femmes et non aux hommes.

Certes, les femmes ne possèdent pas la même force physique que les hommes, mais elles comblent leur lacune avec leur douceur et leur agilité. À l’heure actuelle, de nombreuses femmes figurent parmi les jockeys français au classement général.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *