Salaire Trader : quels sont leurs revenus ?

Le métier de trader est entouré de nombreux fantasmes. Dans le domaine de la littérature et l’univers du cinéma, ces professionnels sont assimilés aux personnes percevant de gros salaires et bonus. Est-ce un mythe ou une réalité ? Quelle est la rémunération d’un trader dans la vie réelle ?

Le métier de trader : que faut-il savoir sur ce métier ?

Il s’agit d’une activité professionnelle qui est liée aux échanges internationaux. Dans le cadre de son activité, le trader va gérer le risque financier en jouant sur des écarts de court. En raison des risques liés à ce métier, c’est un domaine vraiment stressant. Pour réussir dans ce secteur, il faut être réactif en permanence. Ce professionnel est amené à prendre des décisions en temps réel liées à l’achat de vente d’actions, de devises, d’obligations ou d’options.

Lors de l’exercice de ses missions, un trader aura besoin de différents outils tels que :

  • Plusieurs téléphones ;
  • Un fax ;
  • Des micro-ordinateurs ;

·      Un domaine requérant une grande polyvalence

Le trader doit recevoir de nombreuses informations en temps réel. Il doit garder un œil en permanence sur les fluctuations des marchés internationaux. Il va évaluer les risques et négocier les transactions (vente ou achat).

Étant donné l’étendue de ses missions, un trader doit avoir une bonne maîtrise du fonctionnement de l’économie. Il doit également connaître les modèles mathématiques sophistiqués, les statistiques, l’informatique et l’anglais. Il est aussi important d’avoir d’excellentes notions de gestion.

·      Un secteur nécessitant une grande résistance physique et émotionnelle

Dans le domaine du trading, il est nécessaire d’avoir une bonne résistance physique et nerveuse. Un trader va évoluer dans un domaine en effervescence. Certes, ce professionnel ne travaille plus dans un environnement bruyant comme auparavant, mais il subit encore un grand stress. Dans les salles de marchés, l’ensemble des transactions est contrôlé par le middle office et le back office.

En général, un trader travaille au sein des grandes villes où sont localisées des grandes entreprises, des banques, des sociétés de bourse, etc. Un trader peut se mettre à son propre compte et devenir un day trader. Il va conclure plusieurs actions au cours d’une journée de travail.

Salaire trader : quels sont les gains de ce professionnel dans le monde ?

La rémunération des traders va varier en fonction du lieu où ils exercent leurs activités.

·      Le salaire obtenu en France

Ce professionnel peut obtenir en moyenne 65 781 euros par an. S’il travaille en tant qu’assistant, il gagne 47 573 euros par an en moyenne. Quant aux Dervivatives trader, les gains sont de 226 847 euros. Dans le pays, le salaire minimal est de 41 000 euros par an et le salaire maximal est de 124 000 euros par an. Le salaire moyen en matière de trading est de 66 000 euros par an.

La rémunération du trader va être déterminée en fonction de l’institution qui l’emploie. Voici quelques exemples : chez BNP Paribas, il peut gagner 81 074 euros par ; au CIC il peut percevoir entre 35 000 et 38 000 euros par an.

·      Le salaire perçu à Londres

En moyenne, un trader à Londres va avoir un salaire de 71 533 livres sterling par an. Le salaire le plus bas enregistré dans ce pays est de 33 000 livres sterling par an. La rémunération moyenne est de 72 000 livres sterling par an. Quant au salaire le plus élevé, il est de 154 000 livres sterling par an.

Dans le cadre de ses activités, un trader peut obtenir des bonus de 38 295 livres sterling en moyenne par an. La fourchette des bonus est estimée entre 5 609 à 261 461 livres sterling. Le salaire va dépendre de l’institution dans laquelle le trader travaille :

  • 88 174 livres sterling par an chez BNP Paribas ;
  • 116 909 livres par an chez Barclays ;

·      Le salaire gagné à Wall Street

À New York, dans une bourse telle que Wall Street, en moyenne, un trader va avoir un salaire de 127 000 dollars par an. Le salaire le plus bas est de 73 000 dollars tandis que la rémunération la plus élevée est de 205 000 dollars par an. Aux États-Unis, les bonus ne sont pas plafonnés. Un trader peut percevoir un montant allant de 136 dollars à 271 791 dollars. Voici un aperçu de la rémunération moyenne d’un trader dans les banques ou les entreprises financières :

  • 158 099 dollars par an chez Société Générale ;
  • 154 146 dollars par an chez Citadel ;
  • 94 412 dollars par an chez Flow Traders ;

·      Le salaire obtenu à Dubaï

Il est assez complexe d’avoir une idée précise des salaires mensuels puisque les statistiques obtenues sont basées sur la moyenne de trois salaires. Le salaire moyen est de 20 000 euros par mois. Le salaire le plus bas est de 13 000 euros par mois alors que le salaire le plus élevé est de 40 000 euros par mois.

Les revenus obtenus par le trader dépendent entièrement de l’institution qui l’emploie. En effet, il va percevoir :

  • Entre 38 000 et 42 000 euros par mois auprès de National Bank of Fujairah ;
  • Entre 19 000 et 21 000 euros par mois auprès de MubasherTrade ;
  • Entre 12 000 et 14 000 euros par mois auprès de NHS.

·      Le salaire d’un trader dans une banque

En France, un débutant va obtenir un salaire mensuel allant de 40 000 à 50 000 euros par an. Dans le domaine du trading, la rémunération est plus élevée que le salaire moyen français. Au fil du temps, le salaire est revu à la hausse en fonction de la compétence, de l’expérience et de la performance du trader. Les traders plus expérimentés vont obtenir entre 60 000 et 1 000 euros par an.

Au sein d’une banque, les primes peuvent aller jusqu’à 8 fois le salaire de base. Les gains vont être influencés par différents facteurs :

  • Banques privées ou banques de détails ;
  • Banques françaises ou internationales ;
  • Le pays où est situé la banque.

Il est à noter que les bonus sont strictement encadrés en France. Le pourcentage de bénéfice perçu par le trader est négocié au cours de la signature du contrat. En moyenne, un trader en France peut toucher une prime de 250 000 euros par an.

Travailler en tant qu’indépendant : quelle est la rémunération moyenne ?

Un trader peut se mettre à son propre compte. À la différence du trader institutionnel, dont le salaire est déclaré, il est complexe de définir la rémunération d’un trader indépendant. Les revenus peuvent être extrêmement variables d’un trader à un autre. En fait, le salaire d’un trader indépendant va être influencé par son profil, ses compétences en matière de finance et le capital investi.

Un trader qui se consacre entièrement au trading va obtenir de meilleurs revenus que celui qui en fait une activité secondaire. Un trader expérimenté va avoir un salaire plus conséquent qu’un trader débutant.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.