Salaire d’un frigoriste en France et en Suisse

Le frigoriste est un technicien du froid. C’est un expert sur tout ce qui concerne l’installation et la maintenance des systèmes de climatisation et de systèmes frigorifiques. Il peut intervenir sur les climatiseurs, les chambres froides, les réfrigérateurs.

Le métier de frigoriste : l’essentiel à ce propos

En général, un frigoriste est sollicité pour installer ou réparer de nombreuses installations et matériels. Il propose ses services dans tous les domaines qui se servent du froid. Il peut prendre en charge :

  • Les appareils de climatisation ;
  • Les systèmes de réfrigération ;
  • Les pompes à chaleur ;
  • Les enceintes thermiques et climatiques, etc.

Chaque professionnel se distingue à travers sa spécialité. Certains frigoristes se chargent de fabriquer des installations de réfrigération et de climatisation. D’autres vont les installer et s’occuper de leur maintenance. Ces techniciens vont s’assurer que les appareils fonctionnent correctement et qu’ils répondent à des normes d’hygiène. Ils vérifient que ces appareils sont sécuritaires.

Evoluer dans votre métier ou vous reconvertir ?

Faites un point gratuitement sur votre carrière

Financée par votre CPF.

Un bilan en ligne ou en présentiel.

Oui, je veux faire un point gratuit

 

Si le frigoriste apporte sa contribution dans la construction d’appareils de climatisation, il va collaborer avec des ingénieurs. En principe, il va travailler à des horaires réguliers. Ce professionnel a la possibilité de proposer ses services au sein des bureaux d’études. Dans ce cas, il va travailler dans la conception, la fabrication et la commercialisation de nouveaux matériels frigorifiques. Par contre, s’il intervient dans le cadre d’une installation ou d’une maintenance, il est souvent amené à travailler seul. Il est tenu de respecter les consignes de sécurité très strictes.

Ce technicien s’avère utile dans plusieurs domaines :

  • Atelier ;
  • Usine ;
  • Dans certaines industries ;
  • Dans une grande surface ;
  • Dans les chantiers au niveau du second œuvre dans le domaine du BTP ou du génie civil ;
  • Sur des navires et sous-marins ;
  • Forages pétroliers.

Lorsqu’il se charge de la maintenance, il va être amené à effectuer de nombreux déplacements. Il pourra aussi travailler à des horaires irréguliers, surtout lors des interventions en urgence. Il peut aussi proposer ses services à des particuliers, des PME, etc.

Exercer le métier de frigoriste : quelles sont les compétences et les qualités requises ?

crédit photo: https://lemploidufrigoriste.com

·      Être méticuleux et rigoureux

Au sein d’une industrie agroalimentaire ou dans un établissement commercialisant des denrées périssables (restauration, etc.), le frigoriste devra intervenir rapidement. Il devra prendre les bonnes décisionsrapidement pour ne pas altérer la chaîne du froid et pour ne pas mettre en péril la qualité du produit.

Lire aussi  Salaire femme de ménage : combien gagne-t-elle ? Quel taux horaire (2022) ?

Une mauvaise manipulation ou un mauvais branchement risque de mettre en péril la sécurité des utilisateurs des systèmes de climatisation ou de réfrigération. Il devra agir minutieusement et avec de grandes précautions, car il manipule des équipements produisant de l’électricité, de l’humidité et du gaz.

·      Être autonome et débrouillard

Ce technicien du froid peut être amené à intervenir sur des cas complexes. Il doit être capable de trouver une solution efficace grâce à ses connaissances et à son expérience. Il doit aussi s’adapter aux nouvelles technologies. Ce professionnel doit se familiariser avec les systèmes réfrigérés qu’il installe, répare et entretient. Le frigoriste doit se former aux nouvelles technologies régulièrement. Il est également important de s’informer sur les nouvelles normes applicables.

·      Être sensible aux problématiques liées à l’environnement et à l’économie d’énergie

L’environnement est au centre des préoccupations des particuliers et des professionnels. Le frigoriste doit être capable de proposer des solutions pour contribuer à préserver l’environnement à ses clients.

·      Être organisé et avoir le sens de la communication

Le frigoriste doit être capable de planifier ses interventions en fonction du degré d’urgence. C’est aussi un métier qui requiert un bon sens de la communication. Ce technicien doit être à même de comprendre les inquiétudes des clients et de leurs exigences.

·      Avoir une grande capacité de concentration

Ce professionnel doit accorder toute son attention à la tâche qui lui incombe. Une mauvaise manipulation risque d’engendrer de graves conséquences.

·      Disposer d’un permis pour faciliter les déplacements

Il faudrait que le frigoriste dispose d’un permis B. Les entreprises sont souvent à la recherche de personnes pouvant se déplacer aisément sur les différents chantiers.

·      Avoir une bonne endurance physique

Le frigoriste est amené à faire de nombreux déplacements et à intervenir à des horaires décalés. Pour exécuter ses missions correctement, il doit avoir une grande endurance et une grande résistance physique.

Devenir frigoriste : quelle formation suivre pour exercer cette fonction ?

Pour postuler au métier de technicien frigoriste, il faut avoir au moins un des diplômes suivants :

Lire aussi  Salaire hôtesse d’accueil : combien gagne-t-elle ?

·      CAP

  • Cap Installateur en froid et conditionnement d’air ;
  • CAP Monteur en installations thermiques ;

·      Niveau 3ème

  • BEP Techniques du froid et du conditionnement d’air (niveau 3ème) ;

·      Niveau Bac

  • Bac Pro Energétique option installation et mise en œuvre des systèmes énergétiques et climatiques
  • Bac Pro Energétique option gestion ou maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ;

·      Niveau Bac +2

  • Un BTS MS (Maintenance des systèmes), option : systèmes énergétiques et fluidiques ;
  • Un BTS FED (Fluides Energies Domotique), option : froid et conditionnement d’air ;
  • Un DUT GTE (Génie thermique et énergie) ;

Pourquoi est-ce important de suivre une formation de frigoriste ?

Les entreprises recherchent des techniciens qualifiés à recruter. Grâce à leurs formations, les diplômés sont à même de répondre aux besoins de la production. Ils parviendront aisément à s’adapter aux nouvelles technologies. Les candidats qualifiés auront de grandes chances d’être recrutés au sein de grandes entreprises.

Grâce à une bonne formation, le frigoriste pourra fournir un travail de qualité. Cela va contribuer à favoriser son évolution de carrière. Il aura l’occasion d’évoluer dans un domaine qui le motive et qui le passionne.

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière d’un frigoriste ?

Les entreprises sont toujours en quête de frigoristes confirmés. Il suffit d’avoir quelques années d’expérience sur le terrain pour étoffer son CV. Après avoir acquis une certaine expérience, un technicien frigoriste peut accéder au poste de chef d’équipe ou d’atelier.

Même au début de sa carrière, un frigoriste n’a pas trop de difficultés à trouver un emploi. En effet, les PME n’hésitent pas à recruter des techniciens débutants. Les frigoristes qui travaillent au sein de grandes entreprises peuvent occuper des fonctions technico-commerciales.

De nombreux frigoristes choisissent de lancer leur propre entreprise ou d’acquérir une entreprise déjà existante après quelques années d’activité.

Un technicien frigoriste peut aussi évoluer pour s’orienter vers des missions d’ingénieur d’études. Il a également la possibilité de se spécialiser dans le conseil ou expertise en énergie.

Métier de frigoriste : quels sont les avantages et les inconvénients ?

En France, il existe plus de 2 300 entreprises spécialisées dans l’installation du froid, de conditionnement d’air et de cuisines professionnelles. Ce chiffre s’accroît constamment. En raison de cette forte demande, ce secteur a besoin de beaucoup de main-d’œuvre. Une fois diplômé, il est facile de dénicher un emploi. Ce métier possède plusieurs débouchés. Dans ce domaine, il y a plusieurs possibilités de carrière et différents domaines d’intervention. Ce n’est pas un travail routinier.

Lire aussi  Salaire journaliste : combien gagne-t-on dans cette profession ?

Il faut savoir que le frigoriste va avoir un grand volume de travail lors des périodes estivales. Lorsque ce technicien se met à son propre compte ou s’il exerce son activité au sein d’une petite structure, il doit travailler de nombreuses heures. Il est souvent contraint de se déplacer fréquemment.

Salaire frigoriste en France : à combien s’élève son revenu ?

Au début de sa carrière, un débutant peut gagner entre le SMIC et 2 200 euros brut par mois. Lorsqu’il acquiert plus d’expérience, il peut occuper le poste de chef d’équipe. Dans ce cas, il peut obtenir 2 500 euros brut par mois.

La rémunération nette d’un frigoriste est très variable. Comme ce professionnel est très recherché, certaines entreprises peuvent proposer jusqu’à 3 500 euros net par mois. Le salaire va varier en fonction de :

  • L’expérience ;
  • La spécialisation ;
  • Contraintes liées au métier ;

Il faut savoir que le métier de frigoriste est lié par la convention collective nationale des entreprises d’installation sans fabrications. Le salaire est déterminé en fonction de la direction de chaque entreprise. Il revient au technicien de négocier sa rémunération selon son expérience et de ses compétences.

En France, la rémunération moyenne d’un frigoriste se situe entre une fourchette de 2 000 à 3 000 euros par mois. Si ce professionnel dispose d’un CAP, il peut développer ses compétences et entreprendre des études complémentaires. Il pourra obtenir : un BTS, Bac Pro ou une licence. S’il parvient à se spécialiser dans un domaine spécifique, il va bénéficier d’une meilleure rémunération.

Le frigoriste ayant un statut de salarié peut être amené à faire des astreintes de jour comme de nuit. Il va accéder à une rémunération supplémentaire. Le métier de frigoriste permet d’accéder à différents avantages tels que :

  • Les primes annuelles ;
  • Les tickets restaurant ;
  • Le 13ème mois, etc.

Salaire frigoriste Suisse : quel est le montant du revenu de ce technicien ?

En moyenne, le salaire d’un monteur-frigoriste en Suisse est de 77 000 CHF. C’est une donnée recueillie sur une statistique de 87 salaires. Cette rémunération englobe le 13ème mois et le bonus.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *