Salaire adjoint administratif : voici les rémunérations

Les adjoints administratifs appartiennent à la fonction publique. Leurs principales attributions relèvent des tâches administratives, du secrétariat, de l’accueil et de la comptabilité. Ils vont être amenés à travailler dans la fonction publique d’État et hospitalière dans la fonction publique territoriale.

Les points essentiels à connaître sur les missions d’un adjoint administratif 

Il faut savoir que le terme « Adjoint administratif » ne fait pas allusion à un métier. Cela fait référence aux emplois ayant la même nature. Il est connu sous le nom de :

  • « Corps d’emploi » dans la fonction publique d’État et hospitalière ;
  • « Cadre d’emploi » dans la fonction publique territoriale.

Qu’il s’agisse de corps ou de cadre d’emplois, les adjoints administratifs sont assimilés à la filière administrative. Ils occupent des emplois d’exécution de catégorie C. Les postes d’adjoints peuvent être localisés dans le domaine :

  • De la comptabilité ;
  • Des ressources humaines ;
  • De la billetterie ;
  • De la logistique, etc.

Ces travailleurs vont assurer la gestion administrative au sein de ces services. Au niveau de la fonction publique territoriale, ils vont être sous la direction d’un rédacteur ou d’un attaché territorial. Ceux qui interviennent en milieu hospitalier vont être sous la responsabilité des adjoints de cadre hospitalier. Ceux qui vont travailler au sein de la fonction publique d’État, ils sont sous l’autorité d’un secrétaire administratif.

Voici un aperçu des missions des adjoints administratifs en fonction de leurs lieux de travail :

  • Fonction publique territoriale: secrétaire de mairie, assistant de direction, chargé d’accueil, chargé de gestion locative, etc.
  • Fonction publique hospitalière : chargé de frais de séjour, chargé de paie, gestionnaire des achats, etc.
  • Fonction publique d’État : chargé d’inventaire, vérificateur de dossier des visas en ambassade, etc.

Faut-il porter un équipement ou une tenue spécifique pour travailler comme adjoint administratif ?

En principe, il n’est pas nécessaire de porter des tenues spécifiques. Lorsqu’un adjoint administratif se rend sur son lieu de travail, il porte une tenue de ville. Cependant, sa tenue sera déterminée en fonction de son niveau de responsabilité ou d’exposition. Il va être amené à enfiler une tenue plus formelle s’il est en contact avec le public, la presse, les élus ou les hauts fonctionnaires. Les travailleurs dans le métier d’ASVP sont obligés de porter un uniforme spécifique.

Même s’il travaille au sein d’un milieu hospitalier, il n’est pas contraint de porter une blouse blanche à l’hôpital.

Quelles sont les qualités et les compétences nécessaires pour devenir adjoint administratif ?

C’est domaine qui requiert un sens de l’organisation et de la polyvalence. L’adjoint administratif doit accomplir l’ensemble des tâches qui lui sont confiées. Dans certaines missions, il va retranscrire et rédiger des présentations et des comptes-rendus. Il devra maîtriser l’orthographe et l’écriture.

Un adjoint administratif doit aussi être rigoureux et consciencieux. C’est une qualité essentielle pour ceux qui assurent des missions de comptabilité. Même s’il accomplit des tâches répétitives, il doit rester concentrer à tout moment. Il doit être minutieux et avoir un sens du détail.

Ce travailleur est en contact permanent avec le public, les autres membres du service ainsi que des organismes extérieurs. Il doit avoir un bon sens du relationnel. À l’heure actuelle, tous les employés de la fonction publique doivent être à l’aise avec des outils bureautiques, Internet et les outils de communication.

Que faut-il savoir sur les horaires, les conditions et le temps de travail ?

Les horaires de travail vont être déterminés en fonction du poste qu’il occupe. La majorité de ces travailleurs vont se conformer à des horaires de bureaux réguliers. Les adjoints administratifs recrutés à plein temps (35 heures) vont travailler du lundi au vendredi de 8 h à 17 h ou de 9 h à 18 h.

Il existe des emplois spécifiques qui obligent les adjoints administratifs à travailler le samedi. Il s’agit par exemple des emplois de bibliothécaires, d’agent d’accueil, etc.

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière d’adjoint administratif ?

Au sein de la fonction publique, les travailleurs sont égaux. Leur évolution de carrière est établie en accord avec un système défini.

  • L’ancienneté

L’employé devra gravir progressivement les échelons de son grade. Pour être promu à l’échelon supérieur, il faut passer un certain nombre d’années, de 1 à 4 ans. Lors de chaque passage d’échelon, il va obtenir une légère augmentation. Il est à noter que ses responsabilités et ses missions vont rester inchangées.

  • Le grade

Afin de passer au grade supérieur, l’adjoint administratif peut évoluer grâce à un avancement (promotion) ou un examen professionnel. S’il monte en grade, sa rémunération va être plus importante. Il va également avoir de plus grandes responsabilités.

  • L’avancement de cadre d’emplois

Pour avancer dans leur carrière, ces travailleurs peuvent :

  • Soit bénéficier d’une promotion interne ;
  • Soit passer un concours interne (réservé aux fonctionnaires ayant au moins 4 ans de service).

Salaire adjoint administratif : à combien s’élève ses revenus ?

La rémunération est définie en fonction de la position de l’agent dans la hiérarchie.

  • Salaire adjoint administratif 1er grade (1er grade)

Son salaire va débuter à 1 721,76 euros au premier échelon. Lorsqu’il atteint le 10ème échelon, il va gagner environ 2 294,07 euros.

  • Salaire adjoint administratif 2ème classe (2ème grade)

Il va obtenir 1 653,86 euros au premier échelon. Une fois arrivé au 10ème échelon, il va percevoir 1 959,41 euros.

  • Salaire adjoint administratif principal 1ère classe (3ème grade)

Au premier échelon, il va avoir une rémunération de 1 722 euros au premier échelon. Son salaire va atteindre 2 294 euros au 10ème échelon.

Quelles sont les indemnités et les primes accordées à l’adjoint administratif ?

  • Les indemnités identiques aux autres fonctionnaires

À l’instar des autres fonctionnaires, l’adjoint administratif a droit à des prérogatives telles que :

  • L’indemnité de résidence (IR) : le montant est déterminé en fonction du lieu d’habitation. La somme attribuée va servir à compenser le coût de la vie entre les différentes villes.
  • Le supplément Familial de Traitement (SFT) : cette indemnité est versée aux travailleurs ayant des enfants à charge.
  • La Garantie Individuelle du Pouvoir d’Achat (GIPA) : il s’agit d’une indemnité destinée à compenser la perte du pouvoir d’achat de l’adjoint. Elle est calculée tous les 4 ans. La GIPA s’avère utile lorsque les grilles de salaires n’ont pas été revues à la hausse sur une longue période.
  • Le nouveau régime indemnitaire de la fonction publique (RIFSEEP)

Les adjoints administratifs ont le droit à deux primes, à savoir :

  • L’indemnité de fonctions, de Sujétions et d’Expertise: elle est définie en fonction de plusieurs paramètres, dont l’expertise, la fonction exercée. Le calcul du montant est revisité tous les ans. Mais, l’indemnité est versée tous les mois.
  • Le complément Indemnitaire Annuel (CIA): il s’agit d’une prime facultative. Elle est déterminée en fonction du niveau d’investissement personnel de chaque fonctionnaire.

Il est à noter qu’en plus de ses prérogatives, l’adjoint administratif a droit à des indemnités liées aux heures supplémentaires, aux frais de déplacement, etc. En plus du salaire de base, le travailleur va avoir droit à des primes (allant de 100 à 500 euros).

Devenir adjoint administratif : quelle est la marche à suivre ?

Pour accéder au poste d’adjoint administratif, il faut passer par voie de concours. Dans certains cas, le concours peut se faire par voie de sélection de dossier. Il est à noter que ceux qui sont recrutés :

  • Sans concours vont devenir adjoint administratif ;
  • Par concours vont devenir adjoint principal de 2ème classe.
  • Les différentes sortes de concours

Le concours externe est dédié aux personnes en dehors de la fonction publique. Il ne requiert pas de diplôme spécifique et n’impose aucune limite d’âge. Il existe cependant une exception en ce qui concerne le concours externe territorial. Les candidats devront avoir un niveau d’étude V (CAP-BEP / Brevet des collègues).

Le concours interne est réservé aux fonctionnaires. Il s’adresse aux agents non titulaires, aux militaires et aux agents en poste dans une organisation internationale. Ces candidats devront avoir à leur actif au moins 1 an de service public effectif au 1er janvier de l’année du concours.

  • Les conditions pour participer aux concours

Il est essentiel de remplir les conditions suivantes :

  • Être de nationalité française ;
  • Avoir un casier judiciaire vierge et jouir pleinement de ses droits civiques ;
  • Être apte physiquement pour accomplir les missions liées à l’emploi visé ;
  • Être en règle par rapport au service national.
  • Les formations et la titularisation

Si un candidat est admis au concours d’adjoint administratif d’État, il va être affecté immédiatement. Par contre, les lauréats du concours territorial et du concours hospitalier ne vont pas être recrutés systématiquement. En réussissant leur concours, ils vont être inscrits sur une liste d’aptitude nationale. Ils pourront présenter leurs candidatures au sein des collectivités locales ou des établissements hospitaliers.

Lorsqu’ils seront recrutés, ils vont avoir le statut de stagiaire pendant un an. Ceux qui ont obtenu un avis favorable, ils vont être titularisés et vont avoir le statut de fonctionnaire.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.