Les salaires d’une documentaliste : les grilles de rémunération

Une documentaliste possède de nombreuses attributions. En principe, elle va collecter les informations, les stocker et les répertorier en suivant un système précis. Ces données seront facilement accessibles pour les personnes qui en ont besoin. Une documentaliste peut travailler dans différents domaines : dans une entreprise privée, une bibliothèque, un musée, etc.

Le métier de documentaliste : quels sont les points essentiels à connaître à son propos ?

Il ne faut pas confondre le documentaliste avec le documentariste. Un documentaliste est formé pour rechercher et indexer des documents. Le documentariste est assimilé aux réalisateurs de films documentaires. Quelles sont les principales missions d’une documentaliste ?

·     Rechercher et traiter les informations

Une documentaliste s’informe sur les nouvelles parutions et actualités. Pour obtenir des données pertinentes, elle peut se servir de bibliographies, de revues spécialisées, de banques de données, d’enquêtes, etc. Chaque fois qu’elle réceptionne un document, elle va mettre en place une notice catalographique (carte d’identité). Elle va aussi analyser le contenu de l’ouvrage et y extraire les idées essentielles. Celles-ci vont être retranscrites en langage documentaire. Les ouvrages vont être répertoriés par thématique, par date de parution, par mot-clé, etc.

·      Jouer le rôle de conseiller

Tous les consultants ne sont pas doués dans la manipulation des fichiers électroniques. La documentaliste va les aider à rechercher les ouvrages ou les informations dont ils ont besoin.

·      Faire la promotion de certains ouvrages

Dans le cadre de ses missions, la documentaliste peut organiser des expositions ou des animations en vue de promouvoir des ouvrages.

·      Effectuer une veille documentaire

La documentaliste peut être amenée à rechercher et à stocker des informations dans des domaines spécifiques tels que la biologie, etc. Pour récolter des données essentielles, elle va faire une veille active sur les médias (Internet, presse écrite, base de données, etc.). Elle ne va choisir que les éléments les plus pertinents.

Une fois que les données sont collectées, la documentaliste va les indexer avant de les stocker. Ces informations seront redistribuées en fonction des demandes des utilisateurs.

·      Se référer au service juridique en cas de doutes

La documentaliste va obtenir des informations à travers différentes sources. Cependant, si elle a des doutes, elle peut consulter le service juridique pour vérifier la légalité des sources et des contenus collectés. Si elle reçoit l’aval du service juridique, elle n’aura plus qu’à diffuser les données obtenues à travers un support de communication aux utilisateurs.

La documentaliste doit s’assurer de la véracité des informations qu’elle possède à sa disposition avant de les diffuser.

·      Pour utiliser les nouvelles technologies

Avec l’évolution de la technologie, les documentalistes ont accès à différents outils modernes pour collecter et diffuser les informations essentielles. Ils devront s’adapter et se former à l’utilisation des nouvelles technologies.

·      Répondre aux requêtes des utilisateurs

Les missions d’une documentaliste peuvent varier sensiblement en fonction de son lieu de travail. Elle va être amenée à exécuter des tâches diverses. Sa mission principale consiste à traiter les informations à sa disposition (catalogage, indexation, etc.). Cependant, elle peut également contribuer à élaborer des produits documentaires tels que les guides, les dossiers, etc.

Qui sont les principaux employeurs des documentalistes ?

Pour devenir documentaliste, il faut avoir suivi une formation de niveau Bac+2 ou Bac+3. Certains employeurs vont privilégier les candidats qui disposent d’un Bac+5.

À la fin de ses études, une documentaliste peut travailler :

  • Dans le secteur privé: elle peut être embauchée dans des organismes internationaux (UNESCO, OCDE, etc.), des entreprises privées dans plusieurs secteurs (banque, presse, médecine, secteur social, etc.).
  • Dans le secteur public : elle peut exercer son métier au sein des bibliothèques, des musées, de la fonction publique (mairies, communautés, conseils départementaux, etc.).

Les différentes possibilités d’intégrer le secteur public

Si une documentaliste souhaite intégrer la fonction publique, elle devra passer un concours. Les concours proposés sont accessibles à différents niveaux d’études.

Les titulaires d’un Bac peuvent participer au concours d’Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques (catégorie B). Ceux qui disposent d’un Bac+2 peuvent passer le concours d’Assistant territorial qualifié du patrimoine et des bibliothèques (catégorie B). Ceux qui ont un Bac+3 peuvent effectuer le concours de Bibliothécaire territorial (catégorie A).

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière d’une documentaliste ?

Plus tard, une documentaliste peut exercer le métier de bibliothécaire ou d’archiviste. Elle peut aussi évoluer vers des postes :

  • D’ingénieur documentaliste: C’est une personne qui conçoit, organise et dirige des systèmes documentaires.
  • D’expert documentaliste: cette personne est responsable de la politique documentaire d’une entreprise. Elle va faire en sorte de trouver des solutions aux problèmes qui se présentent.

Une documentaliste peut aussi s’orienter vers des postes qui requièrent des connaissances complémentaires. Elle peut par exemple devenir webmaster éditoriale ou gestionnaire de bases de données.

Il est à noter que dans le secteur public, l’évolution de carrière est déterminée en fonction d’une grille. Il est également possible d’évoluer à travers un concours interne.

Salaire documentaliste : quel est le montant de ses revenus ?

La rémunération d’une documentaliste est définie selon le secteur où elle travaille.

·      Dans le privé

Les documentalistes dans le secteur privé perçoivent une rémunération plus importante. Le salaire va être déterminé en fonction de la taille de l’entreprise et des responsabilités. La rémunération varie de 2 000 à 3 167 euros brut par mois. Certaines documentalistes peuvent gagner jusqu’à 3 500 euros par mois. Un débutant va avoir un salaire moyen de 1 800 euros.

·      Dans la fonction publique

Un débutant va gagner environ 1 600 euros brut par mois. Lorsqu’il aura acquis plus d’expérience, son salaire va varier entre 1 800 à 2 500 euros mois.

Quelles sont les qualités essentielles pour exercer le métier de documentaliste ?

Pour réussir le métier de documentaliste, il faut avoir une grande curiosité intellectuelle. Une documentaliste devra effectuer la recherche d’archives pendant plusieurs heures. Elle devra déployer tous ses efforts afin d’accéder aux informations dont elle a besoin. C’est une mission souvent complexe. Il est également essentiel :

  • D’avoir un sens de l’écoute et du relationnel: une documentaliste va être en relation avec de nombreuses personnes. Elle devra les assister et leur communiquer les informations dont elles ont besoin. Elle devra discuter avec un public de tout âge.
  • De disposer d’un esprit d’analyse et de synthèse: cette employée devra être capable de détecter les informations essentielles et pertinentes qu’elle va afficher dans la fiche de chaque ouvrage.
  • D’être capable de produire des contenus rédactionnels de qualité.
  • De connaître une ou plusieurs langues étrangères.
  • D’avoir une bonne culture générale, etc.

Quels sont les avantages et les inconvénients liés au métier de documentaliste ?

C’est un métier qui offre de nombreux avantages. Une documentaliste bénéficie d’une grande autonomie dans son travail. Les salariés dans les grandes entreprises privées vont bénéficier d’une rémunération vraiment attrayante. Ce métier convient parfaitement aux personnes adeptes de la recherche et de la lecture.

Malheureusement, au début de sa carrière, la documentaliste doit se contenter de contrats de travail précaires. Les employeurs ne proposent que des CDD ou des contrats à temps partiel aux jeunes diplômés. Le salaire d’une documentaliste ne va percevoir qu’une faible rémunération à ses débuts. Il est assez complexe d’intégrer la fonction publique, puisqu’il faut réussir un concours très sélectif.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.