Combien Gagne un auteur par livre vendu ? Quels sont ses revenus ?

En France, de nombreux écrivains tentent d’obtenir une place dans le paysage littéraire. Chacun d’entre eux rêve de voir son ouvrage publié, lu et apprécié par un large public. Néanmoins, il est essentiel de comprendre combien gagne un auteur par livre vendu, afin d’avoir une idée plus précise des revenus que cela peut générer. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les différents éléments qui peuvent influencer les gains d’un écrivain.

Les sources de revenus pour un auteur

Pour aborder la question des revenus d’un auteur, il convient tout d’abord de prendre en compte les différentes sources de rémunération possibles :

  • Les droits d’auteur : Il s’agit du principal moyen de rétribution pour un écrivain. Ils sont calculés sur la base du prix de vente hors taxe (HT) de chaque exemplaire vendu.
  • Les à-valoir : Il s’agit d’une avance versée par l’éditeur à l’auteur lors de la signature du contrat d’édition. Ce montant sera ensuite déduit des droits d’auteur perçus par l’écrivain au fur et à mesure des ventes.
  • Les droits dérivés : Les auteurs peuvent aussi percevoir des revenus issus de l’adaptation de leurs œuvres en films, séries, pièces de théâtre ou encore en bande dessinée. Ils peuvent également toucher des droits liés à la vente de leur ouvrage à l’étranger.
  • Les activités annexes : Par ailleurs, certains auteurs complètent leurs revenus à travers d’autres activités comme les conférences, les formations, les ateliers d’écriture ou encore en enseignant dans des établissements scolaires ou universitaires.

Le calcul des droits d’auteur

La rémunération d’un auteur repose principalement sur le nombre d’exemplaires vendus de son livre et le montant des droits d’auteur perçus pour chaque vente. Pour bien comprendre ces mécanismes, il est important de détailler les différents éléments qui entrent en compte dans le calcul des droits d’auteur :

Lire aussi  Le salaire pour un poste à 30 heures par semaine en France

Le prix de vente hors taxe (HT) du livre

Les droits d’auteur sont basés sur le prix HT de l’ouvrage, c’est-à-dire le prix de vente moins la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 5,5% en France. Ainsi, si un livre est vendu 20€ TTC, son prix HT sera de 18,95€ (20€ / 1,055).

Le taux de redevance

Le taux de redevance correspond au pourcentage appliqué au prix HT de l’ouvrage pour déterminer le montant des droits d’auteur. Ce taux varie en fonction de plusieurs critères, tels que :

  • Le type d’édition : Un auteur percevra généralement entre 8 et 12% du prix HT pour une édition en grand format, tandis que le taux sera plutôt de 5 à 7% pour une édition de poche.
  • La notoriété de l’auteur : Les écrivains reconnus peuvent négocier des taux de redevance plus élevés que les auteurs débutants, qui perçoivent souvent un taux situé autour de 5%.
  • La répartition des droits d’auteur : En cas de co-écriture ou de collaboration entre plusieurs créateurs (illustrateur, traducteur, etc.), les droits d’auteur doivent être partagés entre les différentes parties prenantes selon des modalités définies par le contrat d’édition.

L’impact des ventes sur les gains d’un auteur

Pour estimer les revenus générés par la vente d’un livre, il faut prendre en compte plusieurs paramètres :

  • Les exemplaires vendus : Plus un auteur vend de livres, plus ses droits d’auteur augmentent. Cependant, il est important de noter qu’un ouvrage doit atteindre un certain seuil de ventes pour que son auteur puisse réellement en tirer profit, notamment en raison de l’à-valoir qu’il doit rembourser à son éditeur.
  • Les invendus : Si un livre ne se vend pas suffisamment, les libraires peuvent retourner les exemplaires invendus à l’éditeur, qui pourra décider de les détruire ou de les proposer à la vente en solde. Dans ce cas, l’auteur risque de voir ses gains diminuer fortement.
  • Les rééditions et les formats différents : Si un auteur parvient à vendre des droits d’auteur pour une nouvelle édition en poche ou reliée, cela peut lui permettre de toucher des revenus supplémentaires.
Lire aussi  Comment calculer le salaire d'une nounou : guide pratique

Exemple concret : combien gagne un auteur par livre vendu ?

Prenons un exemple simple pour illustrer nos propos. Imaginons qu’un livre soit vendu au prix de 20€ TTC et que l’auteur perçoive 10% de droits d’auteur sur le prix hors taxe (environ 18,95€). Pour chaque exemplaire vendu, il touchera donc 1,90€ de droits d’auteur :

20€ (prix TTC) / 1,055 = 18,95€ (prix HT)

18,95€ x 10% = 1,90€

S’il parvient à vendre 5 000 exemplaires de son livre, il percevra ainsi un total de 9 500€ de droits d’auteur :

5 000 x 1,90€ = 9 500€

Vers une plus grande transparence dans la rémunération des auteurs

Afin d’améliorer la situation financière des auteurs et de garantir une rémunération équitable à tous, certaines mesures ont été mises en place ou sont en cours de discussion :

  • La mise en place d’un « socle contractuel minimum » : Depuis janvier 2022, les contrats d’édition doivent respecter un « socle contractuel minimum » qui fixe plusieurs règles concernant la rémunération des auteurs.
  • Le renforcement du droit moral des auteurs : À travers ce dispositif, il est envisagé de donner aux auteurs un droit de contrôle sur l’exploitation de leurs œuvres et de leur accorder une part plus importante des revenus générés par celles-ci.

Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire pour que la question des revenus des auteurs soit véritablement prise en compte et que chacun puisse vivre dignement de sa passion pour l’écriture.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *