Quel est le salaire d’un livreur Uber Eats ?

Un livreur d’Uber Eats est payé à la tâche. Dans la majorité des cas, il ne reçoit donc pas un salaire mensuel. Il répond en d’autres termes au statut d’un auto-entrepreneur. S’il peut être difficile d’estimer le salaire d’un livreur Uber Eats, ses revenus se basent essentiellement sur ses pourboires et ses primes exceptionnelles, en plus de son salaire de base. En France, le salaire moyen d’un livreur Uber Eats tourne autour de 1895, 25 euros nets par mois.

Ce salaire sur base sur une estimation de 2 à 3 courses par heure, ce qui lui fait 105 euros de gains journaliers brut. Comme il travaille aux heures et aux créneaux qui lui conviennent, son salaire peut varier d’un livreur à un autre. Toutefois, il existe quelques indicateurs qui pourraient nous aider à déterminer plus précisément son chiffre d’affaires. Ceci reste intéressant à savoir, surtout pour ceux qui souhaitent se lancer dans le métier.

La tarification des courses réalisées par un livreur d’Uber Eats

Des mises à jour peuvent se faire concernant le salaire d’un livreur d’Uber Eats. Voici toutefois un aperçu de ce qu’il peut être à Paris et dans les autres villes de France.

  • Pour une prise en charge au restaurant : 1, 90 euros, aussi bien à Paris que dans les autres villes,
  • Par distance parcourue par kilomètre: 0,81 euro à Paris et 0,76 euro dans les autres villes,
  • Pour une remise au client : 0,95 euro dans toutes les villes de France.

À noter qu’il n’y a aucuns frais de service Uber Eats.

·      Plus de détail sur la nouvelle tarification

Avec le projet de favoriser la livraison à courte distance, la firme a choisi de modifier la rémunération de coursiers d’Uber Eats. Ils peuvent désormais, avec la nouvelle tarification, bénéficier d’une baisse d’environ 25 à 5% de la commission d’Uber. Il y a aussi l’augmentation de la tarification aux heures de pointe.

Pour une course d’à peu près 1,5 km à Paris, Uber Eats assure que la rémunération de son coursier diminuera de 5,60 euros à 4,28 euros nets, soit une chute de 24% à comparer à l’ancienne tarification où il pouvait gagner en moyenne entre 160 à 200 euros bruts.

·      Les raisons de la nouvelle tarification

On sait que le marché de la livraison à domicile connaît une forte croissance et où la concurrence est devenue particulièrement rude. C’est dans ce cadre qu’Uber Eats souhaite encourager ses coursiers à être particulièrement disponibles lors des pics, notamment à midi et le soir. L’objectif, pour que ce projet puisse être efficient, est d’inciter la livraison à courte distance.

La simulation du salaire d’un livreur Uber Eats

Si vous désirez connaître plus précisément le salaire qui revient à un livreur Uber Eats, vous devez savoir les tarifications qui s’appliquent et les mises à jour. Afin de faire le calcul de ce que ce professionnel peut toucher, il y a une formule précise à utiliser :

Chiffre d’affaires –  (Chiffre d’affaires × taux de cotisations sociales)

Avec un taux de cotisation de 11% et un CA d’environ 5,13 euros, voici par exemple le calcul que vous aurez : 5,13 – (5,13 × 0,11) = 4,56 euros.

Si vous n’êtes pas sûr du résultat que vous pouvez avoir, vous pouvez passer par les simulateurs en ligne. Toutefois, vous devez vous souvenir que ces simulations ne sont que des estimations. Elles peuvent être particulièrement fictives. Ce ne sont que des hypothèses pouvant être abstraites. Elles ne reflètent pas forcément la réalité sur le terrain.

Pour être un excellent livreur d’Uber Eats, vous devez prendre en considération différents critères. La réussite d’un tel professionnel peut dépendre de la chance et des circonstances. Son chiffre d’affaires peut varier considérablement.

Salaire en Uber Eats par heure travaillée

Selon les circonstances et le flux des demandes, un livreur chez Uber Eats peut faire 2 à 5 livraisons par heure. Supposons qu’il effectue 3 courses à Paris. Entre un tarif de 4 à 5,70 euros, il peut faire en tout 15,45 euros pour ces trois missions. À cette somme, il va devoir déduire les cotisations sociales qui représentent environ 5,5% de charges la première année. En tout, il retiendra 14,68 euros.

Rémunération livreur Uber Eats par jour et par mois travaillés

En continuant sur cette base de 2 à 5 courses par jour pour une journée de travail de 7 heures, soit 35 heures par semaine, ce livreur peut empocher 105 euros de CA journalier. Il s’agit de sa rémunération brute, hors prime. Avec la déduction de toutes les charges, il peut arriver jusqu’à 99,75 euros de bénéfice en une journée.

S’il travaille du lundi au vendredi et qu’il faut 4 semaines par mois, il peut arriver à un salaire brut de 1995 euros. Une fois la charge déduite, il peut toucher près de 1895, 25 euros par mois.

Les critères pouvant influencer le salaire d’un livreur Uber Eats

Un salaire Uber Eats peut considérablement varier en fonction de plusieurs éléments. Parmi ces éléments, on peut notamment penser au :

  • Primes

Les primes peuvent dépendre de différentes situations. Il peut s’agir des heures de travail sous la neige ou sous la pluie. Il peut être question des heures travaillées lors d’importants flux, etc.

  • Créneaux horaires

Lors d’importants flux, le salaire peut être plus conséquent. Comme la demande devient plus importante, s’il répond à une excellente réactivité et rapidité, il peut faire des heures supplémentaires.

  • Nombre d’heures travaillées

Plus le livreur Uber Eats fait des livraisons, plus son salaire sera plus important.

  • Pourboires

Les systèmes de pourboires font aussi partie des facteurs pouvant influencer son salaire. Ils peuvent varier en fonction des villes, des structures, des clients, etc.

  • Ville

Dans les grandes villes, le salaire d’un livreur Uber Eats est toujours plus intéressant.

En dehors de ces éléments, le temps d’attente avant d’avoir la commande et l’attente chez le client entrent aussi dans la détermination du salaire des coursiers. Il varie également selon la période de l’année, le nombre de livreurs connectés, le respect du Code de la route, la vitesse du livreur, etc.

Le paiement du salaire d’un coursier Uber Eats

Le service de livraison Uber Eats propose des paiements hebdomadaires. Toutes les semaines, le livreur peut recevoir sa rémunération et ses primes. Avec un virement qui s’effectue généralement le lundi, son solde peut être disponible au plus tard le mercredi.

Dès la souscription du livreur, cette entreprise de service de livraison de plats cuisinés exige un numéro de compte bancaire. Cela dans le but de faciliter le paiement. Les virements vont se faire de façon automatique. Néanmoins, si vous avez besoin d’un virement en dehors du calendrier conventionnel, il vous suffit de vous rendre à l’onglet « Encaisser ».

Comme chaque coursier aura besoin de son compte Uber Eats personnel, il aura la possibilité de modifier son mode de paiement.

·      Le cas du coursier Uber Eats en scooter

Un livreur Uber Eats travaille généralement avec une bicyclette. Néanmoins, il y en a ceux qui choisissent de travailler avec une moto. Un livreur en scooter pourra faire plus de chiffres d’affaires étant plus rapides. Son salaire va tourner entre 1500 à 2000 euros en fonction de ses heures de travail et de son implication. En ayant plus de vitesse, il aura plus de chance de maximiser ses revenus.

Il est effectivement possible de faire une livraison Uber Eats par un scooter. Cependant, dans ce cas, le livreur doit détenir une licence de capacité de transport léger de marchandises. Si vous souhaitez travailler avec ce moyen de transport, il vous suffit de contacter le support d’Uber Eats. Rappelons que pour le cas du vélo, il faut disposer d’une assurance responsabilité civile pour être couvert en cas d’accident.

·      Déclaration de ses revenus Uber Eats

Afin de faciliter la vie des livreurs d’Uber Eats, les déclarations ont été simplifiées depuis le 03  février 2020. Dès lors, ils n’avaient qu’à déclarer uniquement que ce qu’il touchait sur leur compte bancaire. Il dispose d’un statut de prestataire.

Carrière en tant que livreur Uber Eats : avantages et évolution

D’une renommée mondiale, Uber Eats dispose d’un siège à San Francisco. Toutefois, il détient de nombreuses filiales à travers le monde. De ce fait, cette entreprise recrute en permanence des livreurs motivés et appliqués.

Parmi les avantages de travailler en tant que livreur chez Uber Eats, vous avez :

  • Des horaires flexibles, notamment en travaillant en tant qu’indépendant. Quand vous avez le temps pour faire une livraison, vous allez tout simplement consulter les missions disponibles par le biais de son application.
  • Un système de comptabilité particulièrement transparent. La rémunération du livreur va dépendre des distances qu’il a pu parcourir et du nombre de livraisons qu’il aurait effectué.
  • Des charges sociales allégées. D’ailleurs, il est possible de solliciter des aides financières. Elles pourraient réduire les charges sociales de moins de 50%.

Quant aux perspectives d’évolution de carrières, il n’existe pas vraiment de postes hiérarchiques y afférant. Sauf peut-être si vous prévoyez d’aller en back-office. Le métier de livreur Uber Eats demande des performances physiques considérables qu’il vous sera sans doute nécessaire de trouver d’autres métiers dès que vous approchez vos 40 ans.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.